Eternal Spirit RPG
Bienvenue sur Eternal Spirit RPG !

Un forum qui vient récemment d'ouvrir ses portes et qui est déjà actif... Incarnez le cheval dont vous rêvez et partez à l'aventure !

_________
Nous recrutons bientôt des membres pour l'équipe de modération Wink !


Incarnez un cheval du dessin animé Spirit l'étalon des plaines dans un RPG passionant !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Texte si l'image ne s'affiche pas

Partagez | 
 

 Quelle étrange jument

Aller en bas 
AuteurMessage
Masa

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Quelle étrange jument   Mer 30 Mai - 11:03

Maman dormait encore, moi, je me réveilla à l'aube, restant au près d'elle, ne voulant me lever. Il faisait assez chaud, c'est bien pour ça que je me réveilla aussi tôt, de plus, avec ma robe noire, cela n'arrangeait rien du tout...
Une heure après, maman ne s'était toujours pas réveillée, pourtant le soleil avait fini par complètement se montrer. Bon, si c'est comme ça, je finis par me lever à mon tour, m'étira en baillant, donna une petite lèche sur la joue de maman et me voilà partie au petit galop vers ce que je pensais être un lac.

Mais au lieu de ça, j'ai fini par me perdre et atterris dans une grande plaine verte où le vent était à son aise. Par cette chaleur, je ne pouvais que me sentir bien quand le vent frais me frôlait le corps. C'était très agréable, je pourrais même y passer des heures ici.
Après cette petite détente, je m'ébroua et finis par baisser la tête vers cette immense pelouse verte pour en prendre quelques brins d'herbe fraîches.
Après m'être rassasier, j'eu une grande envie de jouer, mais il n'y avait personne. Ce fut à se moment là que je me rappela que je m'étais perdue. Oh non, comment je vais faire...? Si maman vois que je ne suis pas à ses côtés quand elle se réveillera, elle sera folle de rage...

Je me mise alors à me promener sur cette plaine, le vent soufflait toujours aussi fort et était toujours aussi frais, j'avais presque l'impression d'avoir froid. J'essayais avec peine de trouver une sorte de chemin qui me rappellerait peut-être d'où je suis venu, mais rien de ce que je voyais me semblait familier. Que dois-je faire maintenant? Je suis sûre que si je hennis, je m'attirerais des ennuis, alors autant éviter ça...

Quelques minutes plus tard, j'aperçu une silhouette assez imposante au loin, était-ce un cheval? J'en avait bien l'impression, peut-être qu'il voudra bien m'aider à retrouver mon chemin?! Aller je tente!
Sur ceux, je repartis au grand galop vers le dit cheval qui se trouvait, en fait, être une jument. Je m'arrêta après être arrivée à quelques centimètres d'elle, j'étais un peu gênée, ce qui me fit baisser un peu la tête et couché les oreilles vers l'arrière, comme quoi j'étais très intimidée...Et il y avait de quoi fallait dire, cette jument était très grande, plus grande que maman je crois, de plus, elle avait une carrure assez imposante. Puis, remarquant que je n'avais rien dit depuis que je suis en face d'elle, j'essaya de dire quelques mots, mais la seule chose qui sortit de ma bouche ne furent que des bafouilles insignifiantes. J'avais honte...
Mais je me rattrapa à la dernière minute et finis par dire clairement:

-Euh...Bon...Bonjour, excusez-moi, je suis perdue et je me demandais si vous voudriez bien m'aider à retrouver ma maman...Dis-je avec un sourire timide et les joues brûlantes.




MASA
Me voilà déjà jeune jument...




Masa dans tout ses états:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice Cream



Messages : 141
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 20
Localisation : Genre. J'sais pas, je lis pas d'cartes.

MessageSujet: Re: Quelle étrange jument   Mer 30 Mai - 13:54

Je posa un sabot devant la tête de la jument qui poussa un faible hennissement. Je l'avais fais brutalement tombée au sol et elle saignait à cause des nombreux coups que je lui avais donnée. Je pencha ma tête vers elle et afficha un sourire sadique sur mes lèvres, je lui mordis l'encolure jusqu'au sang avant de me tourner et de partir. Celle devrait comprendre qu'il vaut mieux ne pas trop me tenir tête, je hennis vers elle puis m'éloigna au trot.

Je trottais tranquillement, fière d'avoir régler le compte de cette pitoyable jument, je secoua ma crinière brune qui retomba sur mon épaule gauche. Mes sabots claquaient à un rythme régulier sur le sol qui n'était ni trop dur ni trop mou. Le soleil tapait sur ma robe foncée qui n'arrangeait rien, je coucha mes oreilles et lança une ruade avant de partir au grand galop vers l'horizon.

Quelques minutes plus tard, je m'arrêta. J'étais dans une immensité verte ou plutôt, une grande plaine recouverte par l'herbe verte et qui semblait grasse. Un doux vent passait entre mes poils et je dressa mes oreilles car cela faisait du bien et je me sentais mieux. Je me cabra et hennis avant de partir au trot puis de m'arrêter brusquement. Je sentis une odeur équine. La jument était revenue ? Je coucha mes oreilles et vis une petite forme noire s'approcher de moi et de s'arrêter.

La pouliche donc, coucha ses oreilles et baissa la tête devant moi. Elle devait être impressionnée car il faut dire que j'étais plus grande que la plupart des juments et ma musculature était développée comme celle d'un étalon. Je dressa un peu mes oreilles et observa la pouliche : Noire avec le nez et la croupe blanche, quatre balzanes blanches et les yeux gris. La pouliche dit quelque chose que je ne compris pas avant de dire non sans bégayer :

-Euh...Bon...Bonjour, excusez-moi, je suis perdue et je me demandais si vous voudriez bien m'aider à retrouver ma maman...

Elle me dit ces mots en souriant timidement. Tsh, elle voulait de l'aide ? On voyait bien qu'elle n'avait jamais eu affaire à moi car elle saurait que je ne suis pas solidaire mais alors pas du tout ! Je la fixa et lui dit avec ma voix froide habituelle :

« Petite, tu es venus ici seule donc tu te débrouille seule. Je suis pas du genre à aider les autres tu vois. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masa

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle étrange jument   Mer 30 Mai - 14:57

Sa voix était tellement froide qu'elle réussit à me faire reculer de quelques pat. Comment pouvait-on être aussi froid? Je regarda la jument avec de grands yeux, il fallait dire que je ne m'attendais pas vraiment à une telle réponse. Mais à quoi pensais-je? C'est une jument solitaire, alors elle ne sait peut-être pas ce que c'est que d'être entouré par d'autres chevaux. Du moins...Je crois...

Je resta plantée devant la jument à la robe sombre, pour une raison que j'ignore, je ne pouvais pas bouger, je ne le voulais pas tout court. Alors, je m'approcha un petit peut plus d'elle, pensant qu'elle n'oserait pas faire de mal à un jeune poulain et souris bêtement, comme si les mots froids de la jument ne m'avaient pas touchés. En fait, c'est à peu près tout le contraire, ses mots m'intriguaient à vrai dire, je ne sais pas pourquoi, d'ailleurs, c'est la première fois qu'on me parle comme ça. Je pense que c'est normal après tout, je n'ai vécue qu'avec ma mère depuis ma naissance, alors ça ne sera surement pas elle qui me parlera froidement comme venait de le faire la jument en face de moi...

-...Pourquoi vous n'aimez pas aider les autres...? Ils vous ont fait quelque chose? Demandais-je, curieuse d'en apprendre plus comme un poulain digne de ce nom.

Oui, j'étais curieuse d'en apprendre plus sur elle, c'est peut-être par-ce qu'elle a vécue seule qu'elle ne sait pas comment réagir...? Une minute après, le vent m'apporta une drôle d'odeur provenant de la jument, du sang? Rien qu'à cette pensée, je recula, oreilles couchées, regard plus au moins effrayé. Comment peut-elle avoir l'odeur du sang si elle n'est pas du tout blessée? Ou peut-être s'était-elle...

-Vous vous êtes battue, madame? Demandais-je après avoir reprit mon calme.

Cela me fait bizarre de dire "Madame", je ne l'ai jamais dit avant, mais je ne connaissais pas son nom, et maman m'a toujours dit que dire "madame", "monsieur" ou autre serait considéré comme étant polie, et c'est l'impression que je veux donner à la jument...
Mais j'espère aussi que je ne l'ai pas énervé...




MASA
Me voilà déjà jeune jument...




Masa dans tout ses états:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice Cream



Messages : 141
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 20
Localisation : Genre. J'sais pas, je lis pas d'cartes.

MessageSujet: Re: Quelle étrange jument   Mer 30 Mai - 19:39

Après ma réponse j'observa la pouliche qui semblait un peu désorientée par ma réponse car elle recula de quelque pas en me regardant avec de grands yeux. Cela me fit esquisser une grimace qui aurait pu être un sourire mais qui ne le fut pas. Mais à mon étonnement, la pouliche ne s'enfuit pas. Au contraire, elle avança vers moi et afficha un drôle de sourire. J'haussa un sourcil, elle en avait des tripes pour une gosse ! La dernière fois que j'avais eu affaire à une pouliche, j'ai à peine gratté le sol avec mon sabot et renâcler un peu qu'elle c'était enfui.

La pouliche me regarda avec ses yeux gris et moi je la regarda avec mes yeux bleus glacés. Elle me demanda :

-...Pourquoi vous n'aimez pas aider les autres...? Ils vous ont fait quelque chose?

Génial, j'étais tombée sur une curieuse. Que faire ? L'impressionnée pour la faire déguerpir ou alors l'ignorer ? L'ignorer serait une bonne solution mais je craignais qu'elle me suive jusqu'à qu'elle ait une réponse. D'un coup, sans que je ne sache pourquoi, la pouliche noire et blanche recula en mettant ses oreilles en arrière. Je sentis l'air et découvrit une odeur de sang qui venait de moi. Elle avait du la sentir car elle me demanda :

-Vous vous êtes battue, madame?

Madame ? En plus d'être curieuse elle était bien élevée la petite ! Je secoua ma tête et mes crins marron tapèrent contre mon épaule droite. Je lâcha un petit soupire puis lui dit avec une voix moins froide qu'avant :

« Eh oui petite. Je viens de manger une pouliche pour mon déjeuner et justement j'en cherchais une autre à me mettre sous la dent ... »

Je pris un air menaçant et fis un pas vers elle en découvrant mes dents. Puis je m'arrêta et éclata de rire avant de me retourner et de m'éloigner au pas, je tourna ma tête vers elle et repris :

« T'inquiète petite, je ne suis pas encore carnivore à ma connaissance ! Mais tu devrais rentrer chez toi car les pumas peuvent t'attaquer et frêle comme tu es ... »


Puis je regarda devant moi et pris un pas plus lent, j'avança dans l'étendue verte. Mais quelque chose me disait que la petite noire et blanche ne laisserait pas tomber à moins que je ne lui es fait peur ? Certains poulains étaient assez impressionnables ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masa

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle étrange jument   Sam 2 Juin - 17:29

-Eh oui petite. Je viens de manger une pouliche pour mon déjeuner et justement j'en cherchais une autre à me mettre sous la dent ...

A cette phrase là, je leva le sourcil, comme si un équidé mangeait de la viande! Je suis peut-être jeune, mais je n'étais pas stupide. Peut-être a-t-elle tout simplement crue que j'étais comme la plus part des autres poulains, craintifs et peureux...? Oui bon, je l'étais aussi, mais pas au point d'être idiote...
Après quoi, la jument sombre se mit à rire aux éclats et se retourna après m'avoir dit de retourner chez moi avant que les vrais carnivores n'arrivent. Juste après qu'elle est prononcée le mot" Puma", elle réussit à ma faire frissonné. Puis, la jument reprit sa route doucement, mais moi, rien qu'à l'idée de rester seule me fit peur.
Alors, je pris mes jambes à mon coup et m'avança rapidement au galop vers la jument et m'arrêta quand j'arriva juste à ses côtés, marchant avec elle.

-Mais madame, je vous ai déjà dit que j'étais perdue, je ne peu pas rentrer chez moi. Je peu rester avec vous? Jusqu'à ce que je retrouve ma maman? Demandais-je, les oreilles couchés en regardant la jument avec des yeux de chien battu. ... S'il vous plait...

J’espérais vraiment qu'elle accepte, je ne voulais pas rester toute seule ici après que la sombre jument m'ait dit qu'il y avait des pumas....
Je resta là à regarder la jument en attendant sa réponse, tout en aillant un peu peur de celle-ci. Et si elle refusait? Qu'allais-je pouvoir faire? Je ne voulais pas finir dévorée!
Pff...Pourquoi il a fallut que je sois toute fragile et sans défense?! J'aurais bien aimer être comme cette jument, au moins, elle, elle ne s’inquiète pas de ce qui pourrait lui arrivé. En plus elle a l'air forte et courageuse et elle est grande, tout le contraire de moi en fait...

Je soupira pour montrer mon désespoir, je vais finir par me détester moi même si ça continue...Heureusement que je ne vais pas rester comme ça pour toujours et que je vais finir par grandir tôt ou tard et, j'espère, pouvoir devenir comme cette jument un jour!

-Dites, vous n'avez pas peur des carnivores vous?




MASA
Me voilà déjà jeune jument...




Masa dans tout ses états:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice Cream



Messages : 141
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 20
Localisation : Genre. J'sais pas, je lis pas d'cartes.

MessageSujet: Re: Quelle étrange jument   Mar 5 Juin - 12:17

Je marchais tranquillement sans vraiment savoir où je me dirigea quand un bruit de galop parvint à mes oreilles, la pouliche repassa ensuite au pas et marcha à mes côtés. Quelle tête de mule ! Elle ne comprenait pas que je ne voulais pas de compagnie où quoi ? Je soupira, exaspérée par le comportement de la pouliche noire et blanche qui me dit ensuite :

-Mais madame, je vous ai déjà dit que j'étais perdue, je ne peu pas rentrer chez moi. Je peu rester avec vous? Jusqu'à ce que je retrouve ma maman? ... S'il vous plait...


Elle me dit ça avec un air de chien battu ... Mignon mais ce n'était pas ça qui me ferait changer d'avis ! Elle pouvait pas chercher un peu ? Utiliser son nez, chai pas moi ! Je coucha mes oreilles pour le montrer mon mécontentement mais je doute qu'elle parte, elle semblait tenace cette petite. Je n'aimais pas ça du tout, je secoua ma tête et sans regarder la pouliche je lui répondit :

« T'es au troupeau toi aussi hein ? Ta mère doit y être. Moi je ne rentre pas au troupeau pour le moment compris ?! Donc tu attendras ... »

Bien sûr je n'allais pas la laisser se faire dévorer par des pumas même si je laissais voir tout le contraire, j'était m’en foutisme mais quand même elle était encore jeune et même si elle me saoulait je l’appréciais un peu, elle était tenace et tête de mule. La pouliche eut un soupire avant de me demander :

-Dites, vous n'avez pas peur des carnivores vous?


Bof, j'ai déjà eus affaire à eux de nombreuses fois et ils m'ont laissés de nombreuses cicatrices mais ils ne me font pas vraiment peur. Si je dois mourir comme ça eh bien je mourrais comme ça ! Je répondis à la pouliche du même ton calme et froid habituelle :

« Non. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle étrange jument   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle étrange jument
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Quelle est la base du développement ?
» Quelle est votre bande de prédilection?
» Un bien étrange rêve...
» Une jument égarée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Spirit RPG :: Terres Du troupeau Sauvage :: Plaine :: Plaine du vent-
Sauter vers: