Eternal Spirit RPG
Bienvenue sur Eternal Spirit RPG !

Un forum qui vient récemment d'ouvrir ses portes et qui est déjà actif... Incarnez le cheval dont vous rêvez et partez à l'aventure !

_________
Nous recrutons bientôt des membres pour l'équipe de modération Wink !


Incarnez un cheval du dessin animé Spirit l'étalon des plaines dans un RPG passionant !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Texte si l'image ne s'affiche pas

Partagez | 
 

 Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Jeu 14 Juin - 5:58

L'air était lourd. Le peu de vent qui soufflait entre les arbres ne balayait pas les gros nuages noirs qui remplissaient le ciel. Tels des ombres, ils dansent dans le ciel et renvoient sur la terre des images déformées. On peut y distinguer un oiseau, le visage de celui qu'on aime. Ce qu'on veut. Notre imagination nous montre ce que l'on attend. Mais en attendant on ne pouvait y distinguer que des nuages de fumées, très épaisse. Des volutes grises qui emplissent le ciel et assombrissent la terre. Le mauvais temps arrivait. Après ces quelques temps de beau temps que nous avions eut, tout partait en fumée.

Et puis les premières gouttelettes d'eau commencèrent à tomber. Des anges envoyés du ciel. L'eau me collait les crins sur mes membres. Elle ruisselait le long de mes avant-bras et rendait mes sabots luisant. On voyait une ombre noire traverser au galop les espaces verts. Le démon de l'enfer revenu sur terre. Abandonné et encore et toujours seul.

L'orage grondait et le premier éclair apparu. Zébrant le ciel, tel un oiseau de feu. Plusieurs se suivirent. La pluie tombait maintenant drue. L'herbe devenait glissante et je décidais de ralentir le pas, de peur de glisser. J'ai toujours adoré ce temps: l'orage. Lorsque les autres, tout peureux qu'ils étaient se réfugiaient près de leur mère, moi je restais seul. Encore. Je me mettais au bord du lac et je regardais le reflet des éclairs zébrer la surface plane de l'eau. Cela rendait une jolie image avec les remous des gouttes de pluie. Et je restais là, sans bouger, tout mouillé, à regarder le ciel. J'aimerais avoir des ailes, pour m'envoler et rejoindre ma mère tout là-haut. Près des étoiles.
Mais j'étais là, silencieux. A rêver... de choses impossibles.

J'arrivais au bout des terres sauvages. Le territoire des cow-boys était en vue. Le fort était ma direction. Je ne savais pas exactement pourquoi. J'avais envie de voir d'autres chevaux. Et essayer de comprendre pourquoi ceux-ci ne fuyaient pas. Sans doute aimaient-ils leurs humains ? Mais sans liberté, comment peut-on vivre ? Voilà ce que je voulais comprendre. Rester attacher à un poteau toute la journée…et obéir. Devoir écouter, recevoir les ordres et les effectuer. Appartenir à quelqu’un. Être comme un objet aux yeux de quelqu’un. Impossible pour moi.

Mes pas se rapprochaient de plus en plus du fort. Je m’abritais un court instant sous le feuillage des arbres. Celui-ci était surmonté de hautes barrières. Impensable de passer par là. Mais se trouvait une porte. Elle était parfois gardée. Mais je trouvais une courte pause, où ils changeait de gardien. Quelques secondes seulement, mais assez pour avoir le temps de bondir et de rentrer.Et j’observais. ..En attendant le bon moment pour y pénétrer sans que l’on me voie.




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Mer 1 Aoû - 9:54

Satinka se cabra et hennit. Mais, à l'heure actuelle, ça aurait plutôt été plutôt un rire. Dans l'enclos, Ludwig jouait avec elle comme s'il avait été un enfant. La jeune jument partit au grand galop vers lui, mais ne ralenti pas, laissant l'allemand s'accrocher à sa crinière au passage. Dès qu'il prononça un "Oh !", Satinka exécuta un "sliding stop" (arrêt glissé). Au bord de l'enclos, certains soldats applaudirent tendit que Rosenrot se cabrait de nouveau.En effet, rien n'était plus spectaculaire que te voir cette magnifique jument, rapide comme le vent, traverser la carrière au grand galop et s’arrêter dans un nuage de poussière en glissant sur plusieurs mètres. Ludwig descendit et Satinka se mit à tourner autour de lui en faisant un trot gracieux et élancé. L'allemand sortit de l'enclot d'un bond au dessus de la barrière et rejoignit ses amis irlandais et écossais, le fameux "gang des écossais" comme ils se plaisaient à s'appeler. Rosenrot les regarda s'éloigner en rigolant. Elle était une jument. Et pourtant, elle comprenait parfaitement ce que lui trouvaient les femmes à marier du fort. Mais, marié, il l'était déjà, Satinka le savait. Il avait même deux enfants.

La jument recula, puis sauta par dessus la clôture et se balada dans le fort. La douce lumière du soleil qui commençait à disparaître enflamma sa robe, qui devint illuminée et flamboyante, transformant Satinka en créature directement sortit des légendes et du folklore. Elle donnait l'impression d'être en flamme. Majestueuse, magnifique. Ensorcelante. Elle continua de trottiner, quand elle sentit une odeur ne venant pas du fort. Elle accéléra l'allure mais ralenti, avançant sans un bruit, face à dos d'un cheval sauvage. Satinka fut assez étonnée.

- Que fais-tu ici ? Si tu te fais attraper...




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King


Dernière édition par Satinka / Rosenrot le Jeu 30 Aoû - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Jeu 30 Aoû - 10:41

Elle me fit sursauter. Je ne l'avait pas vue venir. Elle était rayonnante, illuminée par les rayons. Une étincelle... qui venait de mettre en l'air tout mon plan. Elle me dénoncerait. Ou bien elle se tairait. Il fallait que je l'empêche de parler. D'alerter. Mais ce petit changement de plan lui plaisait. Il aimait l’imprévu. Et cette sorte d'imprévue ne lui déplaisait pas. Mais il fallait maintenant trouver comment entrer. Avec ou sans son aide. Si elle parlait il la ferait taire par la force. Si elle voulait l'aider son aide ne serait pas de refus. Tout allait se passer maintenant.


- Que fais-tu ici ? Si tu te fais attraper...

La question fatale. Qu'est ce que je faisait. Je ne pouvait pas lui répondre que je m'amusait. Elle me rirait au nez. Et me croyait-elle assez fou pour me jeter dans la gueule du loup sans plan ? Elle se trompait cruellement. Enfin pas tellement. Je voulais une réponse à une question que je ne connaissais pas. Comment lui expliquer ça ? Sans qu'elle ne me prenne pour un fou?

- " Je veux essayer de vous comprendre."


Réponse bien énigmatique. Assez pour qu'elle comprenne qu'il fallait qu'elle me laisse tranquille. Soit elle m'aidait ou bien elle me dénonçait. A elle de choisir. En attendant, les quelques secondes de pause arrivaient. Il fallait que je me prépare. Mes muscles étaient tendus et saillants sous ma robe d'ébène. Mon rythme cardiaque s’accélérait. Ils me tournaient le dos, c'était le moment...
Et juste avant de sauter, un éclair illumina le ciel de toute son énergie, et cela attira l’attention des gardes qui levèrent la tête à ce moment. Ils virent alors une ombre passer au dessus d'eux. Ils clignèrent plusieurs fois des yeux, se regardèrent simultanément, et se mirent d'accord sur le point qu'ils avaient eut une vision. J’atterris à l'intérieur des barrières, camouflé par les portes. Je ne voyais personne derrière moi et n'osais pas me retourner. Je ne savais ce que la jument avait fait et comment elle avait réagis. Pour l'instant tout se passait plutôt bien.

Mais le plus dur restait à venir. Car le fort grouillait d'humains et de chevaux. Et il n'était pas question que je me fasse attraper, parce que dans ce cas là ce n'était pas la mort qui m'attendait mais pire que ça...la capture.Tout ces humains autour de moi me rendait anxieux et nerveux. Le moindre geste pouvait me trahir et je pouvais me retrouver à tout moment avec des rênes autour du cou. Pour l'instant personne ne me reconnaissait et c'en était pour le mieux. Je cherchais du regard les enclos où étaient gardés les chevaux.





Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)


Dernière édition par Pandore le Ven 31 Aoû - 18:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Ven 31 Aoû - 11:50

Satinka vit le magnifique étalon faire un saut gracieux, qui, timing parfait, fit duo avec un éclair. Mais il ne pleuvait pas. La jument détestait les orages secs car la chaleur ne s'évacuait pas avec les gouttes d'eau habituelles. Elle suivit le cheval sauvage en trottinant gracieusement, comme si cela n'avait été qu'un jeu de poulains. L'étalon continua son chemin sans avoir été repéré, ce qui amusa la jeune jument. Jusqu'au moment où il passa dans les chemins espaceant les baraquement des familles du fort. Car oui, il n'y avait jamais eu de fort composés uniquement de soldats. Rosenrot regarda la longue rangée de maison. Et au boût, la prison et le saloon du camp. Pandore allait se faire repérer par ce bon vieux gang d'écossais sympathique, et par Ludwig ! Elle partit au grand galop, en passant par l'allée principale, et s'arreta derrière Ludwig, lui soufflant son chapeau. Il se retourna en souriant, et flatta l'encolure à sa Rosenrot. Celle ci, malicieuse, attrapa la bouteille de whisky, qui passait de mains et mains, et qui était actuellement dans les mains de son cavalier, et tourna autour d'eux en trottinant. O'Rouke rigola en ajoutant qu'elle était pire que sa femme. Femme qui cria un "j'ai entendue", ce qui fit rire les hommes. Satinka jeta un coup d'oeil à l'étranger : il était passé sans être vu, et la regardait. Elle lui dit d'un coup de tête de ne pas s'arreter. Puis, elle apporta docilement la bouteille à "Madame O'Rouke", et repartie en trottinant dans la direction inverse du cheval. Dès qu'elle fut hors de vue, et retourna voir l'étalon, par un chemin moins visible. S'il cherchait les chevaux, il ne trouverait dans le fort que les chevaux devant être montés ce jour même ou le lendemain. Les autres étaient dans les prés bien verts adjacants au fort. Elle se planta bien droite dans le chemin peut large qu'il suivait, et le regarda dans les yeux, plantant son regard dans le sien. Saphir et rubis.

- Dit moi de suite ce que tu cherche, ça ira plus vite.

Le vent faisait onduler avec grâce et légèreté leurs crins, tendit que le sable tourbillonait doucement et avec irrégularité. Les nuages étaient toujours là, mais l'orage était parti plus loin. On l'entendait gronder au loin.


[Écrit à la 3DS, tu m'excusera si c'est court ^^"]




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Ven 31 Aoû - 14:26

Je continuais à avancer doucement, en me calant sur le rythme des autres pour me fondre dans la foule. Je passais alors devant plusieurs maisons. Face à l'une d'elle se trouvait plusieurs humains en train de boire à une bouteille, qui, j'avais l'impression, passait de main en main. Ils semblaient rigoler mais je ne m'arrêtais pas. Le risque était gros de me faire repérer. Peu de personnes passait dans la rue. J'allais me faire attraper. Mais je vendrais chère ma peau. Et personne ne me montera. Au grand jamais. Sauf mort. En attendant ma peau était en jeu. J’aperçus alors du coin de l’œil la jument de toute à l'heure qui faisait diversion. Elle avait prise la bouteille et occupait ces humains pour pouvoir me laisser passer sans me faire remarquer. Très habile de sa part. Et surtout très généreux. Car rien ne l'y obligeait.

J'accélérais alors un peu le pas pour ne pas rester trop longtemps devant la maison. Je continuais toujours à avancer mais je ne savais pas où aller. Je ne savais même pas vraiment quoi chercher. Des chevaux, ça j'en était certain. Mais où trouver des chevaux capturés sans se retrouver face à face à un de ces humains ? Elle vint alors se planter face à moi, me barrant la route. Aucun échappatoire possible. A quoi jouait-elle donc ? Je n'arrivais pas à cerner ses objectifs. Quel était son jeu ? Je ne savais pas ce qu'elle allait faire et c'était dérangeant. Car je ne savais alors pas si je devais m'enfuir où rester pour entendre ce qu'elle avait à dire. Je décidais de rester lorsque je vis qu'elle allait parler.
- Dit moi de suite ce que tu cherche, ça ira plus vite.

J'aimais la franchise. Tourner autour du pot était exaspérant. Autant que les présentations. L'habituel "Bonjour, comment vous appelez-vous ?". Ce que je cherchais ? C'était une réponse. Comprendre pourquoi et comment les chevaux vivaient avec des humains. Y étaient-ils forcer. Était-ce un choix ? Comment arrivaient-ils là ? Étaient-ils tous capturés ? Si c'était le cas, pourquoi vivaient-ils avec leur kidnappeur ? Pourquoi ne s'enfuyaient-ils pas ? Je voulais des réponses à toutes ces questions. Mais comment lui expliquer ça rapidement ?

- Je veux essayer de vous comprendre, vous chevaux vivant avec des humains.

Voilà tout. Allait-elle m'aider à comprendre où bien ... je ne savais pas ce qu'elle pouvait faire. Je n'arrivais pas à discerner ses émotions. Mais pour l'instant, ce que je connaissais d'elle me satisfaisait. Enfin, ce que je croyais connaitre d'elle. Car chacun peut avoir une deuxième personnalité. Cachée... très loin.




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)


Dernière édition par Pandore le Sam 1 Sep - 13:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Ven 31 Aoû - 15:04

Je veux essayer de vous comprendre, vous, chevaux vivants avec les humains

Satinka fut étonnée. Un cheval sauvage essayait de les comprendre ?! Elle sourit en réfléchissant. Elle pouvait enfin prouver que la Cavalery et leurs chevaux n'étaient pas des "pourris", comme devait le penser la plupart des chevaux externes à l'armée. Elle se tourna vers un chemin.

- Suis moi. Mais cale toi sur mon allure, et tiens toi le plus droit possible.

En effet, Satinka se tenait naturellement droite, et encore, elle ne l'était pas au maximum. De plus, son allure était assez militaire. Avec un peu de chance, ils passeraient inaperçuent. Rosenrot se remit à marcher, légèrement en avance sur l'étalon. Tendit qu'ils passaient devant des tentes, une charrette et des boxs bien propres, elle tendit la tête dans la direction de la carriole : deux vétérinaires et un jeune homme en uniforme encadraient un cheval : ils venaient de retirer la flèche de son épaule et continuaient de lui bander la blessure. Les deux équidés reprirent leur pas martial, et il arrivèrent à un croisement. Elle s'arreta.

- Les prairies sont devant. Continue, je te rejoins plus tard.

Sur ce, elle partit au petit trot sur un petit chemin qui serpentait sur la gauche. Elle prit, au passage, délicatement entre ses dents, des fleurs, comme elle avait vu Ludwig le faire. Elle savait ce que cela signifiait et pour qui elle le faisait, et trouvait amusant de copier un humain. En continuant de marcher, elle arriva dans un cimetière. S'approchant d'une des croix, elle deposa les fleurs sur la tombe du frère de son cavalier. Un jour, elle l'avait vue faira ce geste, et l'avait reproduit devant lui, le faisant rire et pleurer. D'après ce qu'elle savait, de ce que lui avait raconté Ludwig, c'était un très grand officier. Elle repartie au petit trop, contente d'elle, et rejoins l'étalon devant la clôture de la prairie du fort. Et attendit un geste ou une parole.




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King


Dernière édition par Satinka / Rosenrot le Jeu 29 Mai - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Dim 2 Sep - 14:09


Ma réponse semblait lui plaire. A vrai dire je ne pense pas que beaucoup de chevaux aient tenté de pénétrer dans le fort pour essayer de comprendre. Ils se suffisent aux rumeurs. Pour les sauvages, tout les chevaux cow-boys sont incompréhensibles. Je suis d'accord avec eux, mais je préférais vérifier les choses moi-même. Les "on dit" ne me suffisent pas. Mais c'est vrai que quand on avait vu des chevaux se faire attraper dans des filets de "chasseur de chevaux" et voir des poulains se faire séparer de leur mère en pleur, on avait de quoi avoir des préjugés. Les chevaux sauvages se sentaient plus proches des indiens avec qui on croyait avoir plus de ressemblances. Surtout au niveau de la liberté. Il était plus rare de croiser un cheval cow-boy qu'un indien sur les terres sauvages.

- Suis moi. Mais cale toi sur mon allure, et tiens toi le plus droit possible.

Je lui obéis et essayer de rester à son rythme. Un pas assez calculé. De pas du tout naturel. Je devais marcher comme un robot. On devait sans doute autant me remarquer que si je marchais normalement. Mais je décidais de suivre les conseils de cette jument. Je me sentais nerveux au milieu de tous ces humains. Je n'étais pas habitué et je n'étais pas prêt de l'être. J'étais sur mes gardes et je n'arrivais pas à me détendre. Vivement que je me retrouve avec seulement des chevaux autour de moi. Mon cadre de vie habituel. Nous continuons toujours à avancer. Au bout de quelques minutes de cette marche militaire, le chemin que nous suivions jusque là se divisait en deux. Mais on ne voyait pas où ils aboutissaient. Elle s'arrêta et je fis de même.

- Les prairies sont devant. Continue, je te rejoins plus tard.

Je continuais donc à avancer, lui obéissant tel un aveugle. Ce n'était pas dans mes habitudes et cela me contrariait. Je prenais normalement toutes les décisions et les responsabilités par moi-même. Mais un petit quelque chose au fond de moi me disait que je pouvais lui faire confiance. Je lui obéissais. Elle me menait donc jusqu'aux prairies. Là devaient donc se trouver les chevaux habitués. Comme elle. Mais quelque chose clochait. Je n'arrivais pas à comprendre ses intérêts. Pourquoi m'aidait-elle ? Quand elle me rejoindrait, j'essayerais alors de répondre à cette question qui me trottait dans la tête.

- Merci.

Fut tout ce que je réussis à formuler. Les formules de politesse n'étaient pas dans ce que je maitrisais le plus. Et puis je n'étais pas ce genre de cheval. Tu m'aides, tant mieux; tu m'abandonnes, tant pis. Voilà ma façon de penser. Basique mais utile. On ne s'y prend pas la tête. Je continuais à avancer vers ces prairies, tout en relâchant un peu le port de tête et le pas calculé. Je croisais moins d'humains, il y avait donc moins de risques. Mes sabots me portèrent jusqu'à une vaste plaine remplie d'herbe. De nombreux chevaux étaient là, la tête penchée à avaler de longues goulées d'herbes. D'autres se reposaient tout simplement. Cela ressemblait plus à la prairie que j'avais l'habitude de voir. Je m'avançais donc en douceur, pour ne pas trop étonner ces chevaux.

J'allais essayer de me faire passer pour l'un des leur. Ce qui n'allais pas être facile. Une question me tournait dans la tête jusqu'à m'en donner mal au croire. "Pourquoi ne s'enfuyait-ils pas ?" Alors que rien ne les retenait ! Pas de barrières, d'enclos. Aucun ne prenait ses sabots à son cou. Plus qu'étrange. Voilà ce que je voulais comprendre. Pour l'instant. Je m'approchais alors d'un des étalons qui se reposait. Que lui dire ?! Je n'allais tout de même pas faire une séance de psychothérapie ! Je décidais alors d'attendre le retour de cette jument.




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Dim 2 Sep - 20:40

Satinka revint donc en trottinant élégamment, toute contente d'elle. Puis s'arrêta. L'étalon l'attendait, et ne semblait n'avoir abordé aucuns équidés. Elle ralentit l'allure et s'arrêta face à lui. Même si l'orage s'éloignait, le ciel restait sombre : la nuit arrivait.

- Alors ? Si tu ne pose aucunes questions, tu n'aura aucunes réponses. Et les hommes ne vont pas rester les bras croisés : certains viendront certainement voir leurs chevaux.

Elle dit ça en s'approchant de l'enclos, et regarda tout les chevaux brouter en paix. C'était si calme.... Si serein... Elle se retourna d'un bond, une lueur pétillante dans son regard, qu'elle planta dans celui de l'étalon.

- Tu n'as pas poser de questions, mais des réponses, tu en as eu quelques unes !

Elle recula légèrement, se cabrant un tout petit peu, comme si elle effectuait un sliding stop. Les étoiles commençaient déjà à apparaître : c'était encore l'été. Rosenrot regarda en direction des baraquements. Elle savait que bientôt retentirait un sifflement et que ce serait à ce moment le moment de disparaître derrière le rideau. Ludwig allait la mettre en box, comme presque tout les soirs. La jument replongea son regard dans celui du cheval sauvage :

- Crois-tu vraiment que nous soyons tous malheureux ? C'est comme partout ailleurs.

Cette fois, le sifflement retenti. Satinka ne pouvait résister à l'appel ni s'en dérober. C'était en elle, la joie de revoir son Ludwig adoré ! Elle tourna la tête vers le sifflement.

- Il faut que j'y aille. Sors du fort ou reste dans le pré, fait comme bon te semble.

La jeune jument soupira de nouveau. Le sifflement retenti de nouveau, et elle partit en trottinant vers l’intérieur du fort. Elle ne pouvait rien faire de plus pour l'étalon aujourd'hui. Piquant un galop, elle glissa sur le sable juste devant son box, s’arrêtant pile devant Ludwig. Celui ci la flatta et lui caressa les naseaux, son front contre le chanfrein de Satinka. Puis, il la mit au box. La paille était chaude, douce et moelleuse, presque autant que l'herbe du pré, et Satinka si allongea avec délectation. Son cavalier la regarda quelques temps en souriant, puis rejoint son baraquement, qu'il ne partageait qu'avec sa solitude et ses photos. Les baraquements étaient réservés au famille et aux officiers. Les soldats dormaient dans tes tentes situés d'un côté du fort. La jument, allongée sur la paille, entrouvrit les yeux : la lune était là, immense, et l'éclairait d'une lumière blanchâtre. Elle referma les yeux, et espéra qu'elle avait aidée l'étalon et qu'il était sain et sauf. Quand au fait qu'il soit resté ou non, elle était neutre.




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Sam 15 Sep - 17:46


J'étais resté sans bouger en grignotant quelques brins d'herbes pour me remplis l'estomac. Je n'osais pas entamer la discussion avec ces équidés dressés. Je me sentais mal à l'aise. Ils semblaient si naturels. Aucune frayeur ou regrets ne se lisaient sur leur visage. Ils semblaient avoir fait un choix qui leur allait. Un étalon était allongé à quelques mètres de moi. Paisible, serein. Il avait les yeux dans le vide mais ceux-ci pétillaient de joie. Une lueur dansait dans le clair de sa pupille. Un jument arrachait des petits brins d'herbes qu'elle donnait par petits paquets à un jeune poulain qui ne devait avoir que quelques moi à peine. Ils étaient heureux. Et moi encore plus inquiet. Après quelques minutes de silence, j'entendis le son familier de sabots galopant. C'était elle je la reconnaissait maintenant.

- Alors ? Si tu ne pose aucunes questions, tu n'aura aucunes réponses. Et les hommes ne vont pas rester les bras croisés : certains viendront certainement voir leurs chevaux.


S'attendait-elle à ce que je me lie d'amitié aussi facilement qu'on soulève ses sabots ?! Je me rendis compte qu'en fait ces chevaux m'intimidaient plus qu'autre chose. Seulement je compris aussi que le fait de les voir a répondu
à quelques une de mes questions. Certes pas à toutes. Je sais que je ne m'attendais pas à les voir pleurer, enfermés toute la journée. Ce à quoi les chevaux sauvages les plus naïfs croient. Mais quand même. Les voir si tranquille... Savoir qu'ils furent séparés de leur famille est dur à croire en les voyant. Ils ne l'ont sans doute pas oublié, mais sont passées à autre chose.

- Tu n'as pas poser de questions, mais des réponses, tu en as eu quelques unes !

Lisait-elle dans mes pensées ?! Ou bien étions-nous seulement sur la même longueur d'ondes. Je devais avoir l'air bizarre. Je ne serais plus le même après ça je le savais. Cela contredisait tout ce que de nombreuses hardes pensaient depuis de longues années. Personne ne peut comprendre sans le voir de ses propres yeux. cela ne me servirait à rien d'essayer de les persuader de quelque chose qu'ils croient depuis toujours. Je ne sais pas comment j'aurais réagis si j'avais été à leur place. La jument effectua alors une sorte de figure que je ne connaissait pas. Ses mouvements étaient gracieux. Ses yeux pétillaient comme les étoiles qui commençaient à illuminer le ciel. Elle me regarda et me dit:

- Crois-tu vraiment que nous soyons tous malheureux ? C'est comme partout ailleurs.

Elle était très persuasive. De simples mots peuvent faire plus d'effets qu'autre chose. Mais pas assez pour moi. Je remarquais alors sa voix. Un son profond, puissant qui montre l'autorité qu'elle peut avoir. Persévérante. Mais aussi une voix douce, calme, posée. Comme un mince petit ruisseau qui serpente entre les roches. Tranquille mais avec forces. La voix en dit parfois long sur la personnalité de chacun. Bien sur elles ne disent pas tout et ne montrent pas toujours la vérité mais nous représente assez bien. Un sifflement retentit à travers la prairie. Aucun des chevaux ne réagit à cet appel. D'où venait-il ?! Et quand je vis la joie qui irradiait de la jument aux yeux bleus, je compris aussitôt. Il l'appelait. Elle devait y aller. Le plus grand sourire que je n’aie jamais vu était inscrit sur son visage. Elle me dit:

- Il faut que j'y aille. Sors du fort ou reste dans le pré, fait comme bon te semble.

Un petit soupir s'échappa de sa bouche et je n'en compris la raison. Fatigue, énervement, déception ? Je ne saurais jamais. Lorsqu'un deuxième sifflement parvint à mes oreilles, elle partit alors au trot en direction du son. Au fond de moi, j'étais triste de ne plus l'avoir à mes côtés. Elle qui m'avait aidé. Je la regardais donc partir au galop vers celui qu'elle attendait. Lorsque je ne vis plus au loin qu'une ombre glissant sur l'herbe je détournais les yeux et réfléchissais à ce que j'allais faire. Ou plutôt ce que je devais faire. Sortir ou rester ? Après quelques minutes de réflexion, je décidais de rester encore au moins cette nuit dans cette prairie. Cela me permettrait de les comprendre encore mieux. Et c'était là où j'avais le moins de chance de me faire prendre.

Je décidais donc de rester près de cet étalon et d'essayer de parler avec lui, au moins. Je me fixais de connaitre son histoire. M'approchant de lui, je le découvrais alors mieux. Il avait une robe d'un alezan assez foncé, ce qui n'était pas habituel. Ses prunelle d'un marron sombre me rappelaient les marrons que j'aimais à avaler en automne. Il avait une allure qui en imposait. Il me plaisait. Pour l'instant. Mais il ne fallait surtout pas que je me fasse découvrir. Je décidais alors d'adopter l'allure de quelqu'un assez normal. Ce qui n'était pas aussi facile que je le croyais.

- N'est ce pas le plus beau moment de la journée ?


[Est ce que je peux imaginer les paroles et les réactions de l'autre chevaux ? Ou bien est ce que tu sais si tu peux jouer son rôle ? Si ça te dérange pas et si c'est permit >.< désolée du retard.]






Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Mer 19 Sep - 13:27

Satinka fut réveillée par des bruits de pas pressés dans l'écurie. En fait, tout un vacarme. Ludwig arriva en courant, un air assez inquiet, tendit que sa jument se relevait. Il ouvrit le box et pris la boite de pansage, mais passa juste le bouchon, et amena l'harnachement. Et Rosenrot compris que quelque chose n'allait pas. Jamais Ludwig ne faisait les choses à moitiés. Il la sella et la brida, puis partit prendre ses armes. Et la jeune jument, entièrement harnachée, partie au triple galop vers le pré. Inconsciemment, elle savait que l'étalon était restée. Elle s'en doutait, au fond d'elle. Mais, en arrivant, elle fut frappée d’effroi : des indiens arrivaient de partout ! Elle fit demi tour et rejoignit son cavalier.

Ludwig détestait tuer. Encore plus tuer des êtres humains. Qu'ils soient blancs, noirs, jaunes ou rouges. Alors que sa jument était au galop, il sauta au sol en une roulade parfaite, et, restant accroupi, commença à tirer à la winchester. Satinka fit demi-tour, passant au galop devant les soldats de la Cavalery. Mais où était passé l'étalon noir ?! Elle fit demi tour en se cabrant, et repartit au triple galop. Et repéra un indien à l'air fourbe. Il avait tendue son arc, et visait... Ludwig ! La jument accéléra. Aucun moyen de prévenir son cavalier. Elle accéléra de nouveau. Et vit le cheval noir. Tiens, tu étais là toi ?

Peut de temps après cet acte, les indiens décampèrent. Ludwig, à genoux auprès d'elle, enleva l'harnachement de Satinka, qui avait posée sa tête sur les genoux de son cavalier. Une flèche était plantée en biais dans son épaule. Elle tenta de relever la tête pour voir la douleur, mais Ludwig l’empêcha de bouger. Rosenrot ferma les yeux, et reposa sa tête.

Quand elle se réveilla, la douleur était toujours là. Mais beaucoup moins forte. Elle se releva, et vit qu'elle avait l'épaule bandée. Mais cela ne l’empêcha pas de trotter -de boiter aussi- en se dirigeant vers son cavalier, dans le pré. Il était entouré de ses amis, et marchait vers elle. Quand il lui flatta l'encolure, Satinka posa sa tête sur l'épaule de l'humain. Tendit que les autres humains discutaient de "combien de chevaux donnent leur vie pour leurs cavaliers ? Rosenrot est unique, Ludwig, unique !", l'allemand donnait une pomme à sa jument, puis, ils la laissèrent tranquille. Le soleil brillait, il faisait doux, le ciel était bleu, l'herbe verte : c'était une belle journée.

[J'improvise suite à l'absence de réponses (t'inquiète ^^), tu n'auras qu'à utiliser la magie des... FLASH BACK !]




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Jeu 27 Sep - 15:24

Up please...




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Lun 8 Oct - 5:59

up x2




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Jeu 18 Oct - 17:33


Je fus réveillé par un grand vacarme que je reconnu par la suite être un martèlement de chevaux. Que se passait-il ? Je levais mon encolure pour essayer de voir ce qui se passait. Des cow-boys et leurs chevaux se ruait au dehors, juste devant le pré, là où se trouvait d'autre chevaux avec cette fois ci des humains qui semblaient plus être des indiens. Les balles fusaient l'air de ces armes que j'ai eut l'occasion plusieurs fois de voir. Pointées sur ma tête. Heureusement je suis encore là et pas un seul trou ne me transperce la cervelle. En attendant le camp se faisait attaquer et je me trouvais au beau milieu. Avec mes sabots pour me défendre. Je cherchais du coin de l'œil la jument de la veille, mais je ne la vis d'abord pas.

Je ne voulais pas me joindre à la bataille, car je ne pouvais juger un camp meilleur que l'autre. Quelles étaient les motivations des uns et des autres. La haine, la vengeance, la mort, le sang ? Je décidais de m'écarter du champ de bataille, car les balles fusaient dans le désordre le plus complet. Qui atteindraient-elles ? J’aurais voulu m’interposer, les empêcher de s’entretuer. Mais je ne pouvais pas me le permettre. J’étais d’abord en infériorité numérique et face à eux je ne faisais pas le poids, quoique… mais mieux vaut ne pas tenter le diable. De plus de quel droit me le permettrais-je ? Les indiens ont peut-être de bonnes raisons d’en vouloir aux cow-boys. Mieux valait les laisser.

C’est alors que je la vis. Elle. Nos regards se croisèrent. Mon cœur fit un bond. L’admiration ? La peur ? L’appréhension ? Je ne saurais le dire. Je la suivais des yeux alors qu’elle me tournait le dos. Elle était avec lui. Son cavalier. Je la vis se lancer en avant pour le défendre. Je vis la flèche se planter dans son épaule. Elle ne bougea pas, ne tressaillit pas. La bataille commençait à finir, les indiens s’en allaient. C’était finit. Il lui enleva son harnachement. Et il vit la flèche, plantée dans la chair. Elle grimaça. Et elle ferma les yeux. Tout se déroulait sous mes yeux sans que je ne puisse rien faire. Je vis alors que mes joues étaient mouillées. C’était salé.

Je repensais alors à la soirée d’hier soir. Au cheval noir et à notre discussion. Était-ce un rêve, une prémonition ? Mais mieux valait suivre ses conseils. Un cheval très sage. Je décidais alors de me reposer et d’attendre que la jument se réveille, pour savoir si elle allait mieux. Je fermais les yeux. Et les images envahirent ma tête. Comme d’habitude. Du rouge sur du blanc. Le sang qui envahit la neige. La mort qui revient.


[Désolée, vraiment désolée du retard Sad je ferais mieux la prochaine fois parce que là c'était vraiment trop long >.< ]





Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Mar 23 Oct - 14:54

[pas grave Wink ]

Satinka entreprit de brouter quelques brins d'herbes sous le soleil. Un vent tiède soufflait sur la prairie, parcourant son corps et la faisant frissonner. Son épaule la démangeait un peu, mais, quand elle ne bougeait pas, la douleur ne se faisait pas trop sentir. Par contre, la chaleur lui devenait accablante. La belle jument releva la tête, repérant près de la palissade de bois un coin d'ombre. Elle si rendit en boitant, quand elle s'arrêta d'un coup. Un cheval noir y était arrêté, et la regardait. Rosenrot hennit, et partit au galop vers lui. Mais son épaule ne suivit pas le mouvement, et elle trébucha, glissant sur deux-trois mètres et manquant de tomber. Finalement, elle arriva de justesse à se redresser, et, sa fierté habituelle entamée, elle se résolue à marcher vers l'équidé. Quand elle fut près de lui, elle soupira et se remit à brouter. Relevant la tête, elle le regarda :

- Alors, tu as trouvé cette fameuse réponse ?

Elle n'aborda pas sa blessure et son accident. Tout le monde en parlait, déformant parfois l'histoire, mais Satinka savait qu'il avait vu : pas besoin de détails donc. La jeune jument ajouta, sur un ton amical et amusée :

- En tout cas, tu as eu de la chance, tu n'as toujours pas été reperé ! Je ne vois pas pourquoi je me décarcasse à te cacher si tu y arrive déjà tout seul

Elle rit un peu, et se remit à brouter.





Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Dim 4 Nov - 22:08

Up




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Jeu 8 Nov - 13:25

La matinée était maintenant bien entamée, et le soleil était haut dans le ciel. Je rêvais éveillé à tout et n'importe quoi. J'observais les chevaux, leurs habitudes, leur mode de vie. J'arrivais à peu près à les cerner, à les comprendre. Mais je ne pourrais jamais me mettre à leur place. Trop de choses compte pour moi. Et je te tiens plus que tout au monde à ma solitude. Quoi que je puisse penser. Un bruit de sabots approchant me fis lever la tête. Elle approchait au galop. Soudain je la vis perdre son équilibre et déraper. Sans doute à cause de sa blessure. Elle se reprit et ne tomba pas. Pour son plus grand malheur. Elle repartit doucement cette fois-ci et vint à mes côtés doucement. Elle ne disait rien pour le moment et je décidais donc d'en faire autant. Le silence est d'or. Elle releva la tête et me dit cette fois-ci :

- Alors, tu as trouvé cette fameuse réponse ?

- En tout cas, tu as eu de la chance, tu n'as toujours pas été repéré ! Je ne vois pas pourquoi je me décarcasse à te cacher si tu y arrive déjà tout seul.


Un petit et court rire s'échappa de sa bouche, telle une mélodie. Elle abaissa la tête et reprit une bouchée d'herbes qu'elle arracha. C'est vrai que je me débrouillais plutôt pas mal pour ne pas me faire repéré. Mais j'avais aussi de la chance. Entre la nuit et l'attaque, peu de personnes s'étaient approchées du champ. Et ma question ....

- Je pense avoir trouvé la réponse à ma question. Mais il me reste encore beaucoup à apprendre sur vous. Vous me paraissez plus proche, mais il y a des choses que je ne comprend toujours pas. J''ai tout de même bien fait de venir. Je ne regrette pas.

J'aurais voulu lui dire que j'avais aimé la rencontrer, mais les mots ne sortaient pas. Il restaient en morceaux dans ma bouche et ne se formaient pas. Je ne dis rien. Il le fallait.
Maintenant que plus rien ne me retenait ici, il était temps de partir. Je pris une dernière bouchée d'herbes et tourna doucement mes talons en direction de la sortie. Vu que le champ n'était pas fermé, il ne me serait pas bien difficile de partir. Je partis au trot et lâcha un discret:

- Merci...

Je ne saurais jamais si elle l'entendit, ou si le vent emporta au loin mes mots dans son souffle léger et discret.


[désolée >.< mais...j'ai posté dans les absences que je partais cette semaine et que je n'aurais pas d'ordi Razz ]




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Ven 9 Nov - 10:37

[... On continue ou Pandy part D8 ? ]




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Ven 9 Nov - 11:08

[on peut faire encore quelques post :p l'histoire est cool]




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Lun 12 Nov - 17:34

L’étalon allait partir. Satinka le comprenait parfaitement. Personne ne les comprendraient jamais. Mais ça, elle ne le lui avait pas dit. Pour ne pas lui faire de la peine. Oui, c'était surement pour ça. En tout cas, il n'y avait plus rien a faire. Plus rien pour le retenir. Plus rien qui ne le puisse. Alors, l'esprit de Rosenrot se mit à bouillir. A marcher très vite. Elle devait trouver un moyen ! Les images de ces derniers jours repassaient devant ses yeux, noires et grises, à une vitesse étonnante. Toutes ses connaissances sur l'étalon s'assemblaient. Et puis d'un coup, tout s’arrêta. Un vent frais, venant droit du canada et de ses immenses forêts de pins noirs enneigés, refroidissait leurs muscles encore chauds, qu'ils soient humains et chevalins. La jeune jument ne bougeait plus, la tête rentrée et légèrement penchée vers elle.

- Eh, attends deux secondes... Je ne connais même pas ton nom ! Tu me dois au moins ça, non ?

Elle piaffa légèrement, allez savoir pourquoi. Le vent soufflait toujours. Ce vent frais et si particulier. C'était très rare de le sentir ici. Surement qu'il resterait dans sa mémoire. Des bruits derrière elle, mais assez distants. Satinka sentit que ce n'était qu'un cow-boy qui passait par là. Et il regardait ailleurs en sifflotant. Rien à craindre. Bientôt, son sifflement, qui défiait vaillamment le silence, se perdu dans le vent. Celui-ci augmenta encore. La jument du lieutenant crue même sentir quelques points glacer se poser sur ses flancs. Mais ce n'était qu'une impression. Cela la peina. Elle adorait la neige !




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Mar 20 Nov - 8:10

Je m'en allais, doucement. J'étais à nouveau seul. Comme toujours. C'était là mon destin. Sans doute à cause de ces idées vengeresses qui tournent dans ma tête. Le vent emportait mes paroles, mes pensées. J'avais la tête vide. Désespoir. Quelque part, je voulais qu'elle me dise quelque chose. Qu'elle me rappelle. Non, il ne faut pas, je suis solitaire à jamais. Et puis, qu'avais-je besoin de compagnie. - Oh ne fait pas ton dur, cela ne te va pas ! - C'était ce qu'elle me disait. Cette jument qui était ma mère. Avant ...
- Avant ! criais-je. Le vent les emporta. Au loin. Tout là-haut. Vers elle.
- Je te rejoindrais ! Je te le promet ! Après l'avoir tué ...
Je délirais, encore et encore. Il fallait donc mieux que je sois seul. Dans ma folie. Seul pour le voir disparaître. Seul jusqu'à ce que je la retrouve. Seul jusqu'à ce que la mort me retrouve.

- Eh, attends deux secondes... Je ne connais même pas ton nom ! Tu me dois au moins ça, non ?

Je l'entendis un petit sourire se dessina sur mes lèvres. Malheureusement je ne me contrôlais plus. Je me mis à galoper, dans tous les sens. Je voulais m'en aller loin. D'elle. Pour qu'elle ne me voit pas. Mieux valait paraître impoli... Elle croirait qu'elle ne comptait pas pour moi ... Une larme coula. C'était comme ça à chaque fois. Mais mes sabots ne voulaient pas aller tout droit. Ils zigzaguaient. Comme bon leur semblait. Je fonçais droit sur un arbre et le percuta par mon épaule. Il trembla fortement. Des gouttelettes de rubis teintèrent l'herbe derrière moi. Et je continuais. Des plais parsemaient ma robe. Créant ainsi un réseau de traits rouge sur le noir de ma robe.

Un démon... et puis je m'affala. Exténué. Le monde tangua durant d'infimes secondes. Je criais:
- NAN ! Et puis...rien, le noir.




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Mar 20 Nov - 17:36

Satinka le regarda partir. Cette action lui peina moralement. Elle aurait bien aimée qu'il reste, encore plus savoir son nom ! Elle chercherait. A chaque sorties avec la Cavalery, elle chercherait l'étalon noir. A partir du moment où elle le pensa, et, plus important, s'en pensa capable, la jeune jument se sentit mieux. Elle s'en retourna dans un coin pour brouter. Mais un vent frais soufflait de l'endroit où était partit l'étalon, et lui apporta le bruit des sabots longtemps. Le vent apportait aussi des nuages gris. La pluie tomberait bientôt... Rosenrot s'en réjouissait d'avance ! Elle baissa la tête et commença à brouter, occupant son esprit avec tout ce qu'elle voyait. Ne plus penser précisément. Regarder ailleurs quelques temps.

Elle releva la tête. En direction de l'endroit où était partie le cheval noir. Un mauvais pressentiment l'avait envahie. Elle cru à son imagination et se mit à marcher. Mais rien n'y faisait. Plus les minutes passaient, plus ce sentiment de malaise l'envahissait. C'était horrible ! Elle hennit. Ludwig venait vers elle. Quand il l'entendit, il couru vers elle, inquiet. Satinka lui fit comprendre, en tirant sur sa chemise, où elle voulait se rendre. L'allemand la dévisagea, étonné. Que lui arrivait t'il ? Finalement, il soupira, et lui tapa amicalement sur la croupe. Satinka partit au trot.

C'est face contre terre que la jument retrouva le cheval noir. Sa blessure ne l'avait pas empêchée de suivre les gouttes de sang formaient désormais un chemin de perles ensanglantées. S'approchant de l'animal blessé, enfin, désormais le plus gravement des deux, Rosenrot le poussa doucement du sabot. Ses flancs se levaient et s'abaissaient calmement. Au moins, il n'était pas mort, c'était déjà ça. Satinka avait déjà connu deux jeunes recrues, l'une impatiente d'aller à la guerre, l'autre non. Le soir, aucuns des deux n'étaient rentrés. La jument en avait eu tant de peine qu'elle s'était mis à haïr "ses ennemis", pour la première fois. Mais enfin, n'y avait-il pas d'enfants, chez les indiens ?! En tout cas, la question n'était pas là.
L'étalon s'était mis à remuer, comme s'il sortait d'un profond sommeil.

- Allez, débout, c'est pas l'heure de piquer un somme !

Dit-elle en sentant le vent frais la rafraîchir. En d'autres conditions, elle aurait adorée ce temps.




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Sam 1 Déc - 8:51

Up please




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Dim 2 Déc - 16:23

Le noir. Le noir. Partout. Ici, la-bas. Le noir. -Reprends-toi. Je suis là, près de toi.- Cela devait être la jument de tout a l'heure. Elle serait donc revenue. J'ouvris les yeux aux derniers mots. Elle était bien la mais elle n'avait pas ouvert la bouche. C'était donc...Elle. Elle veillait donc sur moi. Un immense plaisir m'emplit tout entier. Je reprenais des forces. Mais respirer m'était tout de même douloureux. Peut-être agrandissait-elle mes plaies ? Ou avais-je une cote cassée ? Je ne savais pas. Elle me dit:

- Allez, debout, c'est pas l'heure de piquer un somme !

- J'étais fatigue, c'est tout.

Dis-je avec un petit sourire malicieux sur le visage.
Je décidais alors de me lever. Au début tout allait bien. Je me hissais sur mes sabots sans difficultés. Certaines plaies se remirent a saigner, mais rien de bien grave. Sa présence avait quelque chose d'apaisant. Sa bonne humeur était contagieuse. Je tentai alors de faire un pas. Je levais un sabot et le rosait quelques centimètres en avant. Lorsqu'il toucha le sol, je sentis des vibrations dans tout mon corps. La douleur était là. Essayant de la surpasser, je fis un autre pas. Avec autant de difficultés. Puis le suivant, et le suivant.

Puis ... encore le noir...




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 20
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Jeu 13 Déc - 18:39

Satinka le vit sourire et faire quelques pas... puis il s’effondra de nouveau. S'approchant de lui avait souplesse malgré sa blessure, elle le regarda. Se reposer. Tu parles oui !
- C'est étrange, mais il me semble que se cogner contre les arbres pour s'endormir ne soit pas une si bonne idée.

Elle regarda les blessures de l'étalon d'un oeil d'expert. Rosenrot voyait souvent des blessures causées par les attaques indiennes. Souvent, les chevaux revenaient d'une banale inspection avec des écorchures dût aux flèches. Parfois, aussi, les chevaux, autant que leurs cavaliers, ne revenaient pas. C'était dans ces moments là que Satinka détestait les indiens. Mais bon dieu, n'avait-ils donc pas de... Ce n'était pas le moment de penser.

- Pour tes blessures, je dirais trois à quatre jours de rétablissement... Pour les chevaux de fort

Murmura-t-elle pour elle même.
Glissant son encolure sous celle de l'étalon, la jument entreprit de le relever. Ce n'était pas une mince affaire.

- Allez, debout !

Dit-elle en serrant les dents. Quand il serait debout, elle le ramènerait au fort, qu'il le veuille ou non. Il avait besoin de soins.




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   Dim 16 Déc - 12:17

Le noir...partout. Ici et ailleurs. Une voix. Je la connait. Faible. Je ne perçoit que quelques mots qui sonnent dans mon esprits. - C'est étrange, m...cogner contre les a...bonne idée.- Quelqu'un est là. Près de moi. Ami ou ennemi ? J'essaye de bouger un membre. Impossible. Même ouvrir les yeux est une torture. J'aimerais rester comme ça, là. Infini. Je deviens fou ? Il faut que je me reprenne. Ma vie a encore un but. Allez ! Lèves-toi ! Conscience. Pourquoi ?! Je sens un souffle chaud sur ma robe. Quelqu'un est là. Je le savais déjà. Stop !!! Je pense, et je me reprend.

- Pour tes blessures, je dirais trois à quatre jours de rétablissement... Pour les chevaux de fort

Cette voix. Je la connait. C'est Elle. Elle. Mais...non. Elle est morte. Je tremble. Qui est-ce ? Je suis blessé. Alors. NON ! Je dois finir mes pensées. Je suis encore vivant. Elle ne finit pas sa phrase. Il faut que je me souvienne. Où suis-je? Dans un fort de chevaux cow-boys. Pourquoi ? Pour comprendre. Trouver ma réponse. Qui m'a aidé ? Elle. C'est donc sa voix. Elles ont la même. Elle et...ma mère. C'est pourquoi je ne réagissais pas pareil. C'était sa voix. Un lien. Douce calme, mais avec caractère. Belle voix. Que de souvenirs. Des bons et...d'autres. Mais il faut vivre avec. J'esquisse un discret sourire. Pour moi-même. Décidément ma visite aura eut deux réponses. Mais je ne peux pas lui dire. Ce sera pour moi.

- Allez, debout !

Quelque chose qui bouge. Qui tente de me soulever. Elle ? J'essaye à nouveau de bouger. Pour l'aider. Je ne peux pas la laisser m'aider. J'ouvre les yeux. La lumière est aveuglante. Je les referme rapidement. Je réessaye. C'est bon. J'essaye de parler. Ma langue est pâteuse. Le mots ne sortent pas. Tant pis. Je bouge une patte. Elle m'aide avec son encolure. Des côtes me font mal. Il le faut. Je souffle bruyamment. Je serre les dents. A nouveau le sang envahit ma bouche. Je me hisse avec encore quelques forces sur mes pattes. Je tremble. Mais je tient. Je lui jette un regard. C'est Elle. Je ne sais pas où aller. Alors en boitant, je me tourne doucement vers la sortie. Je manque de tomber mais je me rattrape. La douleur est horrible. Je me demande ce que j'ai. Une côte cassé et une patte sans doute foulée, mais après ?

Je ne me retourne pas. La sortie me parait tellement loin. J'ai à peine fait quelques mètres en m'éloignant d'elle. Je ne pourrais pas. Mais je ne peux pas m'arrêter. Je n'ai plus rien à faire. Elle croit me retenir ? Pfff... Quoique. NON ! Enfin... NON ! Je ne sais pas. Que fera-t-elle ? Il ne faut pas que je me fasse des idées. Sa voix... Et elle. Tout.




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un espion...non juste un curieux. [pv Satinka/Rosenrot]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Juste pour rire
» photos du chariot de guerre ( juste monté )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Spirit RPG :: Archives :: Corbeille :: RP's achevés-
Sauter vers: