Eternal Spirit RPG
Bienvenue sur Eternal Spirit RPG !

Un forum qui vient récemment d'ouvrir ses portes et qui est déjà actif... Incarnez le cheval dont vous rêvez et partez à l'aventure !

_________
Nous recrutons bientôt des membres pour l'équipe de modération Wink !


Incarnez un cheval du dessin animé Spirit l'étalon des plaines dans un RPG passionant !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Texte si l'image ne s'affiche pas

Partagez | 
 

 Petite promenade au ruisseau asséché (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Sam 8 Sep - 15:58

Lucie s'était, comme toujours, levée de bon matin pour s'occuper de moi. Que j'aimais être pansée ! Elle prit soin de démêler ma longue crinière. Comme toujours, le plaisir de ne pas avoir la crinière coupée en brosse m'envahit. Ensuite, ma cavalière me sella et me brida. Elle me caressa et me dit quelque chose.

"Aujourd’hui, on part en balade au ruisseau asséché, puisque je n'ai rien à faire de la journée. On va y rester, on reviendras ce soir. Attends-moi là, je reviens, Aponi."

Lucie s'éloigna. Je l'attendit patiemment. Elle revint avec un gros sac qu'elle se mit sur le dos. Elle me détacha. Elle prit les rênes, mit son pied gauche dans l'étrier et s'assit avec douceur sur mon dos. Elle chaussa l'autre étrier puis me caressa. Elle me donna un léger coup de talons et je pris le pas en direction de la grande porte de bois.

Depuis que l'on était sorties du fort, on avait galopées et atteint le ruisseau asséché. Dommage qu'il soit asséché, une bonne baignade aurait été la bienvenue. Malgré la séance de pansage, j’étaie déjà couverte de poussière. Lucie m'arrêta et laissa trainer les rênes au sol. Elle s'éloigna un peu pour observer un passage creusé dans la roche des canyons par l'eau.

"On va voir ce qu'il y a dedans, qu'en dis tu Aponi ?"

"J’en dis que je suis toujours prête pour découvrir de nouveaux endroits !"

Lucie ne pouvais bien sûr pas me comprendre, mais elle s’approcha, récupéra les rênes, et nous nous dirigeâmes vers le passage. Il était trop bas pour qu'elle me monte, alors elle se contenta de rester à pied. Bientôt, le passage décrivit une courbe, et nous fûmes plongées dans l’obscurité. Heureusement que Lucie, ma brunette comme j'aime bien l'appeler, pensait toujours à tout, et avait une lanterne dans son sac, comme celles utilisées dans les mines d'or et de charbon. Elle l'alluma et découvris que quelques pas plus tard, la hauteur des parois s'élevait.

Lucie me monta et nous continuèrent à marcher. Éclairées par la petite lanterne, nous voyions bien le passage se rétrécir où s’élargir. Bientôt, ce fut si large et haut que l'on s'autorisa un petit trot. Combien de temps étions nous dans ce tunnel ? Une minute ? Dix minutes ? A en voir ma brunette qui surveillait que la lampe ne s'éteigne pas, c'était plutôt la deuxième solution. De plus, je commençais moi même à en avoir marre, car le chemin zigzaguait beaucoup.

Enfin, au détour d'un virage, la lumière apparut. On avait suivit le cours du lit du ruisseau asséché et voilà qu'on découvrais qu'il se poursuivait hors des canyons, dans une sorte de plaine où l'herbe était rare. Il y avait aussi non loin de là, au beau milieu de la crevasse peu profonde qui prouvait qu'un petit ruisseau avait coulé ici, il restait une petite flaque presque sans eau, sans doute formée par les rares pluies.

J'avais bu un peu d'eau dans la flaque, et avait mangé quelques touffes d'herbes trainant ci et là, quand une odeur parvint à mes naseaux. Un cheval.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Liberty

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Lun 12 Nov - 19:38

[je peux ?]
Liberty n'en pouvais plus ! Qu'il faisait chaud et sec ici ! Cela faisait 1 heure qu'elle était dans ce désert et pas une trace d'eau ou de verdure. Qui lui avait conseillé d'aller ici déjà ? Ah oui, un vieux cheval lui a dit qu'il y avait un ruisseau dans le désert. Tu parles ! Il y a plutôt du sable, du sable et.... du sable. Elle arriva sur une petite hauteur et vit en bas une espèce de ruisseau où l'eau ne coule plus. Le vieux cheval s'est bien payé de sa tête ! Le fameux ruisseau est asséché ! Elle soupira et respira l'air, à la recherche d'une forme de vie et sentit un cheval.
*Peut être sait il où il y a de l'eau* se dit elle.
Elle se dirigea vers la source de l'odeur et vit une jument avec un humain ! Affolé elle fait demis-tour et voulut partir quand elle entendit :




Merci Satinka/Rosenrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Lun 12 Nov - 21:50

[Bon bah je viens aussi 8D]

Halala! Qu'est ce que c'était dur! A chaque fois c'était la même chose! Je me devait dans m'obligation de me tordre en quatre pour pouvoir me gratter convenablement. Ce que j'étais ridicule. Satanées mouches! Et puis Neka pourrait me gratter lui, si seulement il s'occupait un peut de moi! Arrrg!
Oui, ce jour là, on aurait dit que tout était mis en place pour me faire suer jusqu'à la dernière goutte. Fort de mauvaise humeur, je ne pût m'empêcher d'hennir un bon coup afin de prévenir Neka que si il ne venait pas un peut se loger sur mon dos pour une course folle au milieux des plaines, et bien j'irais tout seul! Pris en plein dans une conversation qui paraissait sérieuse avec un autre de son espèce, il me jeta un coup d'oeil, ayant entendu mon appel. J'eu enfin une lueur d'espoir dans cette journée si sombre, mais il me fît un sourire et retourna à ses occupations. Je resta là un moment bouche bée, les yeux écarquillés, je n'en revenais pas. Comment ôsait-il me délaissé à ce point? Certes, son poste de chef lui donnait de grandes responsabilités mais ce n'était pas une raison pour me négliger autant qu'il le faisait.

Fâché après lui, je sauta sans difficultés la barrière de bois sous les yeux des autres équidés encore somnolents et partis. Je ne savait pas où j'allais, le plus loin possible d'ici et, avec un peut de chance, quelque part d'isolé, d'inconnu, de lointain, de très lointain. Je reconnu au fur et à mesure que mes foulées m’emmenèrent toujours un peut plus loin, un petit lit de ruisseau. Je régla mon allure, rallongeant progressivement mes foulées tout en les ralentissant; j'avais une manière bien à moi de régler ma vitesse. Ce n'était pas commun mais cela m'assurait une vitesse incomparable et une agilité sans limites. Je fît une transition et me retrouva au petit trot, puis au pas. Une pointe de déception se manifesta dans mon corps en trouvant ce qui se trouvait être il y à plusieurs années, un petit ruisseau calme et limpide à l'eau fraîche et pure, en creux de terre aussi sèche que la terre aride plongée dans le zénith. J'entendis un clapotis de sabot cognant contre ce sol desséché. N'étais-je pas seul? Que pourrait faire un équidé ici? Inspirant, je distingua deux odeurs de chevaux différentes, un indien et un cow boy....Cela ne pourrais pas faire très bon ménage cela. Les Cow boys ne sont pas nos meilleurs amis et risqueraient de lui faire du mal.

Je décida de me mettre en quête de retrouver mon semblable afin de, si besoin pouvoir l'aider, le protéger contre nos ennemis. Je vis au loin deux silhouettes, je les avait trouvées. De vue, ces silhouettes fines et élégantes ne pouvaient être que celles de juments. Je ne discernais rien d'autre, la chaleur se reflétait comme de la fumée et le lointain paysage était voilé, je ne voyait ni la couleur de leurs robe, ni celle de leurs crins, ni même celle de leurs sabots. Je m'approcha lentement, tendant l'oreille, ne voulant pas manquer un petit bout de leur conversation.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Lun 12 Nov - 22:00

[Bien sûr ! Au fait Liberty, Démon et Aponi sont amoureux !]

Je tourna la tête et découvrit, toute proche, une magnifique jument pie bai. Je remarqua qu'elle était affolée. Sans doute la présence de Lucie, car elle ne semblait pas être une cow-boy. Alors qu'elle ft volte face et s’apprêtait à s’enfuir, je parti au galop pour la rattraper.

Attend ! Attend ! Je ne te ferais aucun mal, pas plus que ma cavalière ! J'ai connu pleins de chevaux sauvages et je n'en ai capturé aucun ! Et ce n'est pas aujourd'hui que je vais m'y mettre !

Je continua a galoper. J’espérais que la jument s'arrête. Moi qui me faisait une joie d'avoir une amie ! Je repris.

Il y a un peu d'eau là bas si tu veux !

Je ralentit, espérant que la jument se retournerais. Soudain, une odeur parvint à mes naseaux. Une odeur d'étalon, que je reconnaitrais entre milles ! Oubliant la jument, je regarda au loin et découvris la silhouette d'un équidé. Sans l'odeur je ne l'aurais pas reconnus. Je bondit en avant.

DÉMON !!!!

J'étais si heureuse que je galopais à une vitesse folle, quitte à me rompre l'encolure, à me tordre le membre ou à me casser les sabots ! Je semblait m'envoler. Je dépassa la jument sans y prendre cas et continua mon galop, sans ralentir. Bientôt, j'étais près de Démon. Mon amour. J'enfouis mon nez dans sa crinière. Je ferma les yeux.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Liberty

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Mar 13 Nov - 17:12

Attend ! Attend ! Je ne te ferais aucun mal, pas plus que ma cavalière ! J'ai connu pleins de chevaux sauvages et je n'en ai capturé aucun ! Et ce n'est pas aujourd'hui que je vais m'y mettre !
Liberty s’arrêta, les oreilles dressés. Elle ne capturais pas les chevaux sauvages ? Ouf !
Il y a un peu d'eau là bas si tu veux !
De l'eau ? Géniale ! elle avait si soif qu'elle ne tient plus debout. Elle se retourna au moment où la jument la dépassa dans un galop très rapide.
DÉMON !!!!
Démon ? Que faisait cet étalon ici ? Le camp est pourtant loin. Elle se retourna et vit la jument enfouir son nez dans la crinière de Démon. Allons bon ! Des amoureux maintenant ! Elle alla à l'endroit où ils se tenaient et dit d'une voix intriguée à la jument :
-Euh... Tu ne m'as pas dit qu'il y avait de l'eau ici ? Non parce que j'ai fais un long chemin et que j'aurais bien besoin de boire un peu.




Merci Satinka/Rosenrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Mar 13 Nov - 20:09

J'entendis une voix mélodieuse que j'aurais reconnue entre mille, celle d'Aponi criant :

DÉMON !!!!

J'eu instantanément le sourire aux lèvres, comme une sorte de reflexe. Elle galopa vers moi d'une vitesse hallucinante et enfouis son museau dans ma crinière. Afin d'en profiter pleinement, je ferma les yeux, me laissant plongé dans le parfum enivrant qui émanait de ma bien-aimée. Notre étreinte fût interrompue par une voix non loin de nous :

Euh... Tu ne m'as pas dit qu'il y avait de l'eau ici ? Non parce que j'ai fais un long chemin et que j'aurais bien besoin de boire un peu.

Je releva la tête vers la provenance de la voix et reconnu une jolie jument pie. Elle appartenait à mon camp, j'en était certain. Mais, quel était son nom déjà? Je l'avais déjà vu auparavant passer et repasser dans le camp, dans le pré ou dans l'enceinte de la clôture boisée. Je n'avais jamais vraiment discuter avec elle, je l'avais vu également, à la cérémonie qui me montait, moi et mon cavalier au rang de chef Indien. A vrai dire, touts les chevaux y étaient présents. J'eu beau chercher, dans les parties les plus infimes de ma mémoire, son nom ne me revenais vraiment pas; cela me gêna un peut et mis mal à l'aise d'ignorer le nom d'une jument qui pourtant était Indienne. Je n'y laissa rien paraître et, donnant un petit coup de museau à Aponi, je répondit à sa place :

Il y avait de l'eau en effet au par avant; tu vois le creux là bas? Il y à quelques années, l'une des plus pures rivière y coulait. Mais cela 'est que passé, aujourd'hui, il n'en reste plus que la craquelure de sol sous l'effet de la chaleur cuisante. Toute fois, si cela ne te dérange pas de marcher un peut, il se trouve un point d'eau non loin d'ici."

Je jeta un regard vers Lucie, que je connaissait bien désormais. Elle ne semblait pas m'avoir remarqué, elle était plongée dans l'observation d'un insecte je crois. Elle était brillante. Puis je re porta attention à la jument pie, le oreilles en avant, aux cotés d'Aponi, prêt à entendre sa réponse.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Mar 13 Nov - 20:32

Euh... Tu ne m'as pas dit qu'il y avait de l'eau ici ? Non parce que j'ai fais un long chemin et que j'aurais bien besoin de boire un peu.

Je jeta un regard à la jument avec un grand sourire. Puis j'allais lui répondre, mais Démon me précéda.

"Il y avait de l'eau en effet au par avant; tu vois le creux là bas? Il y à quelques années, l'une des plus pures rivière y coulait. Mais cela n'est que passé, aujourd'hui, il n'en reste plus que la craquelure de sol sous l'effet de la chaleur cuisante. Toute fois, si cela ne te dérange pas de marcher un peut, il se trouve un point d'eau non loin d'ici."

Je vis Démon jeter un coup d’œil à Lucie. Celle ci, plongée dans la contemplation d'un insecte... Je m’empressai de répliquer.

Démon a raison, il y a bien un peu eau pas très loin. Mais je ne sais pas si c'est d'une rivière qu'il parle... Moi j'ai trouvé une petite flaque mais avec une quantité d'eau très mince... C'est à peine s'il y en a assez pour un cheval ! Si tu as vraiment soif, j peux t'y conduire. C'est mieux que rien !

Je sourit puis parti en direction de Lucie, qui ne s'était pas aperçut de la présence des deux autres chevaux toujours fasciné par son insecte... Il faut dire que parfois, elle me faisait peur... Qu'avais-t-il, cet insecte... En espérant que ce ne soit pas de la concurrence à Neka... D'ailleurs, où était Neka ?

Démon, il est où Neka ? Tu ne te balades pas avec lui ? Ça ferais une bonne raison pour que Lucie lâche un peu cet insecte...

Je ris un peu puis continua à m diriger vers la petite flaque. Je frôla Lucie qui en s'en aperçut même pas. Elle m'énervait avec son insecte ! Je saisis de mes dents sa manche et la tira. Elle émit un petit grognement étrange, puis me donna une petite tape sur le nez.

Plus tard Aponi, plus tard...


Non, pas plus tard ! Je poussa Lucie du bout du nez et me posta entre l'insecte et ma cavalière. Lucie se redressa.

Aponi ! C'est malin, il est parti !

Énervée, je réussi tant bien que de mal à faire faire un demi-tour à ma brunette. Elle tomba nez à nez avec Démon.

Démon ? Tu sort d'où ? Et où est Neka ?


Puis, remarquant l'autre jument, elle parut surprise. En tout cas, il n'y avait que Neka qui l’intéressait (et l'insecte) ! Je reprit ma marche vers la petite flaque que je montra à la jument indienne.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Liberty

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Mer 14 Nov - 13:31

[je vais écrire à la première personne]
Il y avait de l'eau en effet au par avant; tu vois le creux là bas? Il y à quelques années, l'une des plus pures rivière y coulait. Mais cela 'est que passé, aujourd'hui, il n'en reste plus que la craquelure de sol sous l'effet de la chaleur cuisante. Toute fois, si cela ne te dérange pas de marcher un peut, il se trouve un point d'eau non loin d'ici."

C'est pour ça que le vieux cheval m'a dit qu'il y a de l'eau ici ! Il n'est pas venus depuis si longtemps qu'il croyait qu'il y avait encore de l'eau ici ! Je regarda le ruisseau dessécher et vis l'humaine qui regardait... un insecte. Que les humains sont stupide quelque fois !

Démon a raison, il y a bien un peu eau pas très loin. Mais je ne sais pas si c'est d'une rivière qu'il parle... Moi j'ai trouvé une petite flaque mais avec une quantité d'eau très mince... C'est à peine s'il y en a assez pour un cheval ! Si tu as vraiment soif, j peux t'y conduire. C'est mieux que rien !

Volontier ! J'ai si soif...

On partit ensemble vers l'humaine quand la jument demanda :

Démon, il est où Neka ? Tu ne te balades pas avec lui ? Ça ferais une bonne raison pour que Lucie lâche un peu cet insecte...

Lucie ? ça devait être la cow-boy. Je regarda intrigué la jument tirer la manche de Lucie. Elle émit un petit grognement étrange puis dit :

Plus tard Aponi, plus tard...

Donc la jument s'appelle Aponi. Cette dernière se plaça entre l'insecte et l'humaine.

Aponi ! C'est malin, il est parti !

Je ricanna doucement. Que les humains sont rigolos ! Se plaindre pour un insecte ! Elle remarqua Démon :

Démon ? Tu sort d'où ? Et où est Neka ?

Puis elle me remarqua. Je fus tenté de fuir mais que dirais Démon et Aponi ? Je resta donc sur place quand Aponi me montra une petite flaque d'eau. Assoiffée, je me jeta dessus et une fois avoir bu je dit aux chevaux :

Merci... j'avais si soif ! Au fait, moi c'est Liberty !




Merci Satinka/Rosenrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Jeu 15 Nov - 21:41

"Démon a raison, il y a bien un peu eau pas très loin. Mais je ne sais pas si c'est d'une rivière qu'il parle... Moi j'ai trouvé une petite flaque mais avec une quantité d'eau très mince... C'est à peine s'il y en a assez pour un cheval ! Si tu as vraiment soif, j peux t'y conduire. C'est mieux que rien ! Démon, il est où Neka ? Tu ne te balades pas avec lui ? Ça ferais une bonne raison pour que Lucie lâche un peu cet insecte..."

Ces paroles me sortirent de la lune et je m'apprêta à lui répondre lorsqu'elle partit en rigolant, frôlant la Française. Celle-ci marmonna quelques mots de mécontentement et mis une tape sur le nez d'Aponi. Neka aussi faisait cela lorsque je l'embêtait. Lucie se retourna après les efforts de ma bien-aimée et tomba nez-à-nez ou plutôt nez-à-museau avec moi. Surprise, elle fit les yeux ronds et m'interrogea :

"Démon ? Tu sort d'où ? Et où est Neka ?"

Ha, la brunette était visiblement toujours aussi intéressée par mon Indien. cela me fit sourire et je voulu lui répondre. Mais c'était peine perdue, les humains ne connaissaient en rien notre langage. Je lui montre ensuite d'un mouvement de tête la direction du camp, lui indiquant qu'il y était resté. Elle remarqua ensuite le jument d'une robe pie étincelante. Celle-ci émit comme un mini sursaut, avant de suivre mon âme soeur jusqu'à une flaque peut profonde. Elle but d'une traite, et, en se relevant nous remerciant :

"Merci... j'avais si soif ! Au fait, moi c'est Liberty !"

Liberty! Voilà quel était son nom! Honteux, je répondis automatiquement :

" Enchanté, je me nomme Démon, et voici ma compagne Aponi. Je fais aussi parti du Camp Indien mais tu l'as sans doute déjà remarqué."



Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Ven 16 Nov - 16:42

La belle jument se jeta sur la petite flaque et bus le peu d'eau qui y restait. Puis elle nous parla.

Merci... j'avais si soif ! Au fait, moi c'est Liberty !

Je souris gentiment à Liberty. Voilà un bien beau nom, évoquant les grands espaces, les fous galops et... La liberté, tout simplement. Démon prit la parole.

" Enchanté, je me nomme Démon, et voici ma compagne Aponi."

Je salua la belle jument pie d'un signe de tête accompagné d'un grand sourire. Démon continua.

"Je fais aussi parti du Camp Indien mais tu l'as sans doute déjà remarqué."


Dès que Démon eu terminé, j’enchaînai. Plus vite les présentations seront faites, et plus vite nous pourrons nous amuser.

Et ma cavalière s’appelle Lucie. Elle est un peu bizarre mais on s'y fait...


Je ris intérieurement en repensant à l'insecte. Puis j’invitai les deux chevaux indiens à aller visiter les terres un peu plus au nord d'un signe de tête. J'allai voir Lucie.

Va jouer avec ta nouvelle amie et Démon. Je vais rentrer au fort. Tu me rejoins là bas ?

Mais sa tête me disait qu'elle alit chercher une autre monture au fort pour aller voir Neka au camps... Je leva les yeux au ciel et rejoins mon compagnon et Liberty, avant de me mettre au trot en direction du nord.



Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Liberty

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Ven 16 Nov - 17:44

" Enchanté, je me nomme Démon, et voici ma compagne Aponi. Je fais aussi parti du Camp Indien mais tu l'as sans doute déjà remarqué."

Oh oui que je l'avais remarqué ! Il est quand même le cheval du chef !

Et ma cavalière s’appelle Lucie. Elle est un peu bizarre mais on s'y fait...

Aponi alla ensuite voir Lucie, qui lui répondit :

Va jouer avec ta nouvelle amie et Démon. Je vais rentrer au fort. Tu me rejoins là bas ?

On s'en alla ensuite au trot vers le nord. J'étais un peu désorienté... C'était la première fois que je me promenais avec d'autre chevaux ! Malgré tout, ivre de bonheur, je vagabondais comme une jeune pouliche au devant des chevaux. Oui, c'est vrai, j'ai gardé mon insoucience de pouliche. Je me mis à galoper et arriva au sommet d'une petite colline. Je regarda le paysage sans fin du désert. Quand Démon et Aponi arrivèrent vers moi, je me tourna vers eux et leurs dirent :

C'est la première fois que j'ai de vrais amis... Merci beaucoup de m'accepter parmis vous !




Merci Satinka/Rosenrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Mer 21 Nov - 21:44

"Et ma cavalière s’appelle Lucie. Elle est un peu bizarre mais on s'y fait..."

"Va jouer avec ta nouvelle amie et Démon. Je vais rentrer au fort. Tu me rejoins là bas ?"

"C'est la première fois que j'ai de vrais amis... Merci beaucoup de m'accepter parmis vous !"

De vrais amis? C'était comme cela qu'elle nous considérait? Et bien, s'il en était ainsi, j'en était heureux. Il était vrai qu'à y repenser, moi non plus, je n'avais jamais "vraiment" eu d'amis. Mon caractère froid aux premiers abords avec les sauvages et cow-boys me donnait une mauvaise image. Mais je n'y pouvais pas grand chose, j'étais comme ça, un point, c'est tout. La jolie jument pie nous regardait comme émerveillée et, la lumière étincelante dans ses yeux ne trompaient en rien son excitation. Je plissa les yeux un instant, plongé dans mes pensées...

Je releva ensuite soudainement la tête, comme pris de la meilleure idée que ce siècle pourrait nous offrir et parti au galop, comme ça. Je partait, riant, sans regarder derrière moi. J’espérais tout de même au fond que les juments comprendraient que mon but était d'entamer une longue balade au galop, afin de nous dégourdir les pattes, et affermir ces sabots contre ce sol si dru et sec...Je sentais le faible vent s'affaler contre mon encolure, comme les vagues d'une mer calme s'écrasant contre la côte. C'était assez agréable mais le vent manquait. Fidèle à moi-même, je raccourcis mes foulée en augmentant ma vitesse permettant de m'apporter une plus grande quantité de vent car, c'était bien connu; plus la vitesse était grande, plus le vent venait à notre rencontre. Où plutôt, l'inverse, nous allions à sa rencontre car, en effet; à ce moment précis, j'avais l'impression de fendre les cieux..

Je décida enfin de ralentir puis, d'une transition je pris le pas et m'arrêta en haut d'un rocher. Je voyait les deux juments au loin, je ne les voyait pas distinctement mais l'azur du regard de ma bien-aimée m'indiqua qu'elles me regardaient. Je me cabra alors le plus majestueusement possible et poussa un hennissement qui fît écho aux alentours. Il faut dire, sans me vanter, j'avais plutôt fière allure..


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   Jeu 22 Nov - 19:52

Je fus soudain dépassée en trombe par Démon. Je m’arrêta et attendit que Liberty me rejoigne avant de regarder de nouveau en direction de Démon, et train de grimper sur un rocher il nous regarda puis se cabra. Non mais il était en train de frimer là ? Je prit brusquement le grand galop et le rejoint. Je sauta sur le rocher en bousculant un peu l'étalon avant de reprendre. L'odeur de l'eau parvenait à mes naseaux. S'était-il amélioré ? Je ne tarderais pas à le savoir... Je bondit dans l'eau puis me dirigea vers là où l'eau m’arrivait aux genoux. Je changea totalement mes foulées. Tout à l'heure elles étaient assez courtes, et mes sabots touchaient et se soulevaient du sol avec tant de rapidité, tout en le frôlant ! Désormais, j'avançais par bonds, je sautait au dessus de l'eau en longues foulées, et prenait soin de bien poser mes postérieurs dans le marques des antérieurs. Mais j’étais presque toujours aussi rapide, malgré le handicap de l'eau.

Je franchit le lac puis attendit les deux indiens de l'autre côté. J'en profitait pour boire. Puis je fus prise d'une envie de faire une blague. Je me cacha derrière un rocher tout proche de l'eau et attendit. Lorsque les deux chevaux arriveraient, je me cacherais sous l'eau et je les surprendrais en surgissant tout à coup. Je me plaça, prête à bondir dans l'eau au moindre bruit de galop.

[Désolé, un peu court ^^]


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite promenade au ruisseau asséché (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite promenade au ruisseau asséché (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Petite promenade
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Une petite promenade pour se changer les idée[pv Barbara]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Spirit RPG :: Terre des Cow-boys :: Désert :: Ruisseau desseché-
Sauter vers: