Eternal Spirit RPG
Bienvenue sur Eternal Spirit RPG !

Un forum qui vient récemment d'ouvrir ses portes et qui est déjà actif... Incarnez le cheval dont vous rêvez et partez à l'aventure !

_________
Nous recrutons bientôt des membres pour l'équipe de modération Wink !


Incarnez un cheval du dessin animé Spirit l'étalon des plaines dans un RPG passionant !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Texte si l'image ne s'affiche pas

Partagez | 
 

 Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Dim 23 Sep - 17:01

Mes crins volaient derrière moi, mes sabots frappaient le sol à un rythme rapide mais régulier. Sur mon dos, Lucie savourait autant que moi ce fou galop. Elle s'était couchée sur mon encolure et accompagnait mon galop. Soudain, un papillon s'envola juste sous mon nez. Ma brunette me fit tourner et nous le poursuivîmes. Le papillon, c'était mon animal fétiche. Il me portait chance. Alors en le suivant, peut-être tomberons nous sur un petit paradis ?

Allez Aponi, il faut pas nous laisser distancer !

Je força l’allure. Mais je ne tiendrais pas longtemps ainsi. J'allongeai mes foulées et réduisit un peu leur vitesse. Je réussi à trouver le bon galop, qui me permettait de ne pas aller ni trop vite, ni trop lentement, et qui était confortable pour moi, et pour Lucie. Le papillon prit de l'altitude et disparut finalement.

Dommage... On continue ?


Oui !!!!

Pour faire comprendre ce que j'avais dit à Lucie, j’accélérai un peu. Il ne me fallut que quelques foulées de plus avant de découvrir une surface miroitante. De l'eau. En m'approchant, je découvris un lac qui scintillait sous les rayons matinales du soleil. J'accélérai encore. Mais Lucie se pencha en arrière, et tira légèrement sur ma bouche.

Oh Aponi ! Tout doux ! Il faut d’abord t'enlever ta selle et ta bride si tu veux plonger !

Je n'avais jamais compris pourquoi il fallait systématiquement m'enlever mon harnachement pour que je plonge. Tout ce que je savais, c'était que ça prenait du temps, et que MOI, je voulais plonger, là, illico !

Lucie m'avais dessellée, et me retirait le filet. Elle allait mettre sa main pour récupérer le mors, mais n'y tenant plus, je le lâcha sans attendre et parti au triple galop. A quelques centimètres du bord, je prit mon envole... Mais moi, je n'était pas un vrai papillon, et je finit, à cause de ce qu'on appelle la gravité, par retomber au milieu d'éclaboussures. L'eau était fraîche, mais ça ma faisait du bien, il faut dire que la poursuite du papillon m'avait fait transpirer !


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Dim 23 Sep - 19:29

Quelle chaleur! Je suis là, mon Indien, Neka m'a attaché à un poteau avant de rentrer dans un tipis. Il ne sais même pas à quel point je déteste quand il fais sa! Surtout par cette chaleur. Pas un coin d'ombre, pas un point d'eau, rien. Certes il s'occupe bien de moi, mais là il dépasse les borne, je vais lui faire comprendre moi. Le voilà, il arrive. Il s'approche vers moi, avec un tapis de selle. Si il pense qu'il va monter sur mon dos après ce qu'il viens de faire il peut toujours courir. Il me regarde, je détourne les yeux, mais à ce moment il me tend une main qu'il ouvre avec à l'intérieur une friandise. Je le déteste. Je me tourne lui montrant ma croupe, il ne m'aura pas comme sa. Je sens sa main se passer doucement sur mes reins et remonter peut à peut jusqu'à mon encolure qu'il flatte. Elle passe ensuite au dessus de mes oreilles et redescend sur mon museau avant de finir sa course au dessous de mes lèvres, la friandise apparente.
Bon, d'accord, c'est bien parce que c'est lui. J'attrape la friandise prenant soin de ne pas le mordre et le regarde avec insistance.

"Alors, qu'est-ce que tu attends?"

Je le vois repartir. Mais que veux-t-il à la fin? Il revient un instant plus tard avec de quoi me harnacher. Un fois prêt, je me met à marcher doucement, pendant que lui, finis de secouer son habit. Neka me fais sortir du camp, enfin, j'attend cela depuis ce matin. Il me mène dans une direction que je n'avais encore jamais prise, cela m'intrigue, j'aime la nouveauté.
Nous arrivons dans un chemin assez étroit et ma bouche commence à devenir sèche. Mon Indien me presse les flancs, ainsi je me met à partir au petit galop, j'admet que de part cette chaleur je n'ai guère envi de galoper mais finalement petit à petit je me laisse prendre au jeu et me laisse emporter par un galop un peut plus rapide, puis de plus en plus, si bien que je ne pense même plus à mon Indien pour qui ce galop un peut trop rapide devient inconfortable. Il me force donc doucement à ralentir, chose que j'ai du mal à faire. Je reviens à un pas tranquille afin de faire ralentir mon rythme cardiaque et essayer de calmer ma chaleur corporelle car, en effet, j'ai si chaud que pourrais griller sur place.

Nous arrivons dans cet endroit inconnu, endroit où une éspèce de grande flaque d'eau profonde recouvre le sol. Ils appellent sa un lac je crois. C'est un endroit parfait pour me désaltérer! Nous nous approchons du bord, Neka m'enlève alors mon harnachement :

"Voila, tu vas pouvoir te rafraîchir petit Démon"

Je m'approche un peut plus de cette flaque géante lorsque j'entend un espèce de gros "Plouf" et ...arrg! Pleins d'éclaboussures viennent de mouiller ma robe! Mon Indien c'est fait tellement de mal à la brosser! Je vois dans l'eau claire une jument entrain de se rafraîchir, furieux, je lui lance :


" Et! Tu ne peux pas faire un peut attention?! "


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Mar 25 Sep - 21:45

" Et! Tu ne peux pas faire un peut attention?! "

Je fus surprise. Je pensait qu'on était seules, Lucie et moi ! Je regarda dans la direction de la voix. Un magnifique étalon isabelle aux crins or et ébène se trouvait sur la rive. Il n'avait pas l'air content ! Je nagea vers la rive opposée. Là, je me secoua et lui lança une réponse sur le ton de la plaisanterie, mais qui partait un peu dans la colère.

Dis donc, on ne t'as jamais appris que l'eau ça mouille ? Et puis déjà, je ne savais pas que tu était là, moi !

Je fis semblant de plonger mais me retint au dernier moment. Je voulais taquiner cet étalon qui m'avait l'air trop sérieux... Enfin pour moi, tout le monde est trop sérieux ! Soudain, je perdit l’équilibre et tomba à la renverse... Dans l'eau... Je coula un instant puis remonta.

J’espère que je ne t'ai pas trop mouillé... Monsieur j'aime pas l'eau !

J'espérais que l'étalon prendrais ça comme toute bonne plaisanterie que c'était. Je nagea un peu et sorti pour me secouer. Puis je fus prise d'une envie de galoper. Je parti en trombe et galopa un peu avant de revenir vers le lac.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Mer 26 Sep - 12:48

La jolie jument me regarde rapidement avant de nager jusqu'à moi. Elle nage remarquablement bien, pour une jument. Ses longs crins soyeux mouillés tombent sur le côté de son encolure brillante. Maintenant devant moi, dressée sur ses pattes, elle se secoue, me mouillant de nouveau. J'esquisse une grimace fermant les yeux les protégants d'une gouttelette perdue. Une foie ébrouée elle me lance :

"Dis donc, on ne t'as jamais appris que l'eau ça mouille ? Et puis déjà, je ne savais pas que tu était là, moi !"

Estomaqué, je la regarde avec de grands yeux. Jamais Ô grand jamais on ne m'avais répondu de la sorte. Mais celle-ci n'a pas l'air agressive, plutôt taquine et provocatrice. Elle fais mine de plonger mais s'arrête au dernier moment, je commence à me demander si elle possède un correct équilibre mental. A cette pensée je souri vaguement puis, je ressent une fois de plus la sensation de l'eau sur ma robe. La jument isabelle est tombée à la renverse dans l'eau, quelle mule! Remontant elle me lance, d'un ton provocateur :

"J’espère que je ne t'ai pas trop mouillé... Monsieur j'aime pas l'eau !"

Avant même que je n'ai le temps de répondre, elle replonge dans l'eau avant de revenir et de partir au galop. Cette fois j'en suis certain, elle est folle. Elle me plante là, bouche bée, le poil mouillé, humilié. Et je ne repense même pas au ton qu'elle à employer! Elle est téméraire, j'aime sa. Je jette un oeuil vers mon Indien mais il ne me remarque même pas, Neka est trop occupé à parler avec la cavalière de la jument. En parlant d'elle, la voila qui revient. Sans faire trop attention à sa provocation je lui répond sur le même ton, nous allons être deux à jouer :

" Mmh, tu ne te débrouille pas trop mal dans l'eau...pour une jument!"

Je lui esquisse le même sourire hypocrite qu'elle m'avait lancé au préalable. Je remarque maintenant son regard d'un bleu intense, un bleu turquoise. L'autre étant caché par son long toupet mais surement aussi magnifique que le premier. Puis, j'attend sa réponse, ne la quittant pas des yeux.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Mer 26 Sep - 18:00

L'étalon me répondit sur un ton égal au mien.

" Mmh, tu ne te débrouille pas trop mal dans l'eau...pour une jument!"


Je leva les yeux au ciel puis regarda de nouveau l'étalon. Je lui lança des mots en relevant la tête et en fermant les yeux avec indignation et entêtement.

Comment oses-tu ? C'est de la discrimination ! Les juments et les pouliches sont aussi douées que les étalons et les poulains !


Puis je lui tourna le dos, et après un instant, je tourna ma tête vers lui, mes yeux pétillants de malice, et lui lança par dessus ma croupe sur un ton bien provocateur.

Si ce n'est plus !!!


Je pouffa de rire avant de détaler. Je fis seulement quelques foulées puis fit brusquement volte-face avec une souplesse et une rapidité surprenante. Puis je retourna avec l'étalon et me mit à galoper en lui tournant autour. Parfois, je lançais des coups-de-culs. Mais je restait à tout moment prête à esquiver une éventuelle attaque de la part de cet étalon. Soudain, je planta mes sabots dans la terre et stoppa net. Je regarda l'étalon dans les yeux et lui dit des mots assez provocateur.

Et puis je suis une race de chevaux très rapide, très souple, très... Enfin je suis bien meilleure que toi !

Je rigola avant de reprendre mes cercles infernales autour de l'étalon. Des cercles à donner le tournis rien qu'a les voir !


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Mer 26 Sep - 20:03


"Comment oses-tu ? C'est de la discrimination ! Les juments et les pouliches sont aussi douées que les étalons et les poulains !"

Je relève la tête bombant le torse, fière d'avoir réussis ma provocation, et puis c'est vrai, les juments préfèrent rester avec leurs bipèdes à se lustrer le poil et faire de tranquilles promenades en profitant du paysage plutôt que de galoper à travers champs, ne plus penser à rien, foncer tout simplement. Moi, macho? Non. Pas le moins du monde. Réaliste, c'est tout. Mais celle-ci n'as pas l'air de faire partie de ses juments qui passent de longs moments avec leurs cavalier(e)s à se laisser faire tresser les crins. Elle parait moins coquette et plus aventurière. Un peut naïve certes, mais moins douillette.
D'un coup elle me tourne le dos, et reste là, comme sa. Puis elle me regarde, je n'avais jamais vus de regard aussi envoûtants, encore plus turquoise et plus clair que l'eau elle-même. Son regard non-innocent, cachait quelque chose, elle me lança :

"Si ce n'est plus !!!"

Elle pouffe de rire avant d’entamer quelques foulées d'une rapidité surprenante avant de faire volte-face d'une agilité sans égal revenant aussi rapidement qu'elle était partie. Je me demande vraiment quelle est la raison de toutes ces allées et venues. Elle se met maintenant à faire le tour de moi d'un galop cadencé et toujours très habile. Elle donne quelques fois quelques coups de cul, des fois dirigés en ma direction, pas assez long pour m'atteindre mais ceux-ci ne sont que maladroit car je pense que sa principale attention est de les mettre en l'air. Elle me fais tourner la tête. Elle semble tout de même garder ses distances, mais je ne suis pas du genre agressif. Je préfère "jouer" moralement avec mes victimes. Celle-ci n'en est étrangement pas une, elle est plutôt une partenaire de jeu en quelque sorte. Ses ronds me donnent de plus en plus mal à la tête. Si bien que je ferme les yeux et me concentre sur le bruit de ses sabots claquants contre le sol. D'un coup je ne les entends plus. J'ouvre alors les yeux, et la vois plantée la, d'un air décidée. Elle me lance d'un ton provocateur :

"Et puis je suis une race de chevaux très rapide, très souple, très... Enfin je suis bien meilleure que toi !"

Elle se met à rigoler avant de reprendre ses cercles infernaux.
Elle tourne, de plus en plus près de moi. Cela me donne le tournis. Mais je ne laisse rien paraître, non au contraire, je m'éfforce de rester calme et de réguler ma respiration. Je referme les yeux un instant. Ses sabots tapent le sol de plus en plus fort, de plus en plus rapidement, tel un battement de coeur accéléré. S'en est trop. D'un coup puissant, je tape mon sabot contre le sol en y laissant une marque. La jument s'arrête enfin de tourner, j'inspire un bon coup avant de prendre mon air provocateur et de dire :

"Ô oui je n'en doute pas une seconde. Il est vrai que toi, déesse de la rapidité et de la nage tu surpasse n'importe quel équidé! Pardonnes-moi de mes offenses! "

Je fais un salut exagéré avant de relavé la tête et de lui dire du coin de l'oeil, un sourire hypocrite aux lèvres :

"Mais, permet-moi tout de même d'en douter!"

Je suis désormais bien droit, tout mon corps est désormais mis en valeur par l'effet de la lumière, mais elle fais également briller la robe isabelle de la jument.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Mer 26 Sep - 20:31

Je galopais en me rapprochant petit à petit de l'étalon. Soudain, je le vis lever son sabot et tape violemment le sol avec. Je m'arrêta, car je pensait à quelque chose de... Spécial.

*Holà, qu'est-ce qui lui prend ? Il lui a rien fait le sol !*

Je me retint avec difficulté pour ne pas pouffer de rire. Puis il reprit un air provocateur et me parla comme si j'étais une reine où quelque chose de la sorte.

"Ô oui je n'en doute pas une seconde. Il est vrai que toi, déesse de la rapidité et de la nage tu surpasse n'importe quel équidé! Pardonnes-moi de mes offenses! "

Après avoir fait une sorte de salut, l'étalon se releva et repris, cette fois avec malice.

"Mais, permet-moi tout de même d'en douter!"

Cette fois, je n'en pouvais plus. J’essayai de me retenir, mais je ne pus retenir un gloussement étrange. Et ce gloussement rendit ma tâche insupportable. Je me mit à rire tellement que je ne pouvais plus m'arrêter. Je sentait que j'allais tomber au sol, alors je me coucha et me mit à me rouler sans cesser de rire. Quelques temps plus tard, qui furent sans doute bien longs, je me releva et prit un air "il ne s'est rien passé".

Au lieu de m’appeler je sais plus quoi là, appelles-moi Aponi. Et puis c'est pas la peine d'en faire tout un plat ! Et puis déjà, c'est normal de douter, le doute fais parti de notre existence... Moi même dans le passé j'ai douté...


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Jeu 27 Sep - 17:33

La jument commence à rire, de plus en plus, elle est morte de rire. Elle rie si fort qu'elle se met sur le dos les 4fers en l'air et roule, incapable de prendre sa respiration. Puis, elle se relève d'un coup, comme si ce moment devenant gênant ne c'était pas passé et que notre discutions était des plus sérieuses. Puis, me foudroyant des yeux elle me lance :

"Au lieu de m’appeler je sais plus quoi là, appelles-moi Aponi. Et puis c'est pas la peine d'en faire tout un plat ! Et puis déjà, c'est normal de douter, le doute fais parti de notre existence... Moi même dans le passé j'ai douté..."

Dans ses yeux, je lis de la tristesse, de la rancune peut-être, de la nostalgie, enfin je crois. Tout ce que je sais, c'est que ses paroles caches surement une blessure profonde cachée. Mais peu-être simplement que je me trompe, qu'elle se contente de me faire marcher, comme depuis le début de notre petit "jeu". Nous allons savoir cela très vite. J'ouvre la bouche, mais rien n'en sort. Je la referme regardant le ciel fixement. Cet épisode de ma vie revient... Non, pas encore, pourquoi maintenant? Sans doute ce "Moi même dans le passé j'ai douté...".
Sache Aponi, que tu n'est pas seule à avoir douté dans le passé.. J'en ai fait de même, et, à cause de moi, mon meilleur ami c'est fait tuer, donc oui, ce sentiment je le connais un peut plus que bien.
C'est ce que j'aurais aimé lui répondre, mais je ne peut pas, ma gorge est serrée, qu'est ce qu'il m'arrive? Et puis, je ne veux pas me dévoiler, paraître faible devant cette jument. Comprenant que je suis rester trop longtemps à douter je sens son regard lourd sur moi qui attends une réponse. Je ne m'éfforce alors de me calmer et de prendre une voix normale, sans tremblements ni failles. Je me lance, essayant d'en savoir un peut plus :

"Tu as douté? Toi, jument intrépide et insaisissable? "

Je la comprend parfaitement, je lui lance ces "provocations" essayant d'au moins lui redonner un peut le sourire qu'elle avait en me rencontrant. C'est, dirons nous, ma façon à moi de remonter le moral..


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Jeu 27 Sep - 18:09

L'étalon ouvrait la bouche, sans prononcer le moindre son. Il semblait vouloir parler sans pouvoir le faire. Au bout d'un moment, je n’impatienta. Alors il me lança quelques mots.

"Tu as douté? Toi, jument intrépide et insaisissable? "


Oui... J'avais douté... Oui, j'avais douté de moi, douté sur ma vie, douté même sur le sens de ma vie. Pourquoi étais-je née si c'était pour avoir un tel passé ? Je suis née, j'ai souffert, mais j'ai finit, grâce à Lucie, à retrouver mon équilibre, et à recommencer une nouvelle vie... Mais c'était sans doute aussi grâce au troupeau sauvage qui m'avait recueillit. Même s'il me restait des cicatrices, mes larmes s'étaient effacées... Mais parfois, elle remontaient, elle revenait....

Oui. J'ai douté... J'étais une petite pouliche effrayée... Mes parents... Mes parents n'ont pas voulut m'abandonner... Mais c'est cette fille, Katie, et son père aussi....

Je senti les larmes me monter aux yeux. Je ferma es paupières en espérant réussir à ne pas pleurer. Mais une larme se glissa dessous et se mit à couler sur ma joue.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Jeu 27 Sep - 19:19

Aponi ne me répond pas tout de suite, elle semble songeuse, puis, elle me répond enfin d'une voix incertaine :

"Oui. J'ai douté... J'étais une petite pouliche effrayée... Mes parents... Mes parents n'ont pas voulut m'abandonner... Mais c'est cette fille, Katie, et son père aussi...."

Elle ferme les yeux d'un coup. Elle est mal, tout cela se ressent, je la regarde, plein de compassion, je comprend, je connais cette souffrance, je la connais...Oh oui je la connais.. Une larme coule, glisse doucement malgré elle sur sa robe isabelle qui eu le temps de sécher au soleil.

Pris d'un élan de compassion, je lui donne un petit coup de museau amical. Puis encore un autre, mais la jument reste là les yeux fermés. Elle à dut connaître un passé vraiment terrible... Je m'en veux de lui avoir rappeler tout sa, vraiment. Je m'approche d'elle encore un peut et mêle mon encolure à a sienne, afin de la réconforter. Mais, que m'arrive-t-il? On ne se comporte pas ainsi avec les jument, c'est vraiment déplacé de ma part! Comprenant après un instant, je me recule, vraiment gêner. Ce que je viens de faire..Cela ne me ressemble vraiment pas; cette douleur commune... Je ne me suis pas contrôler..Je ne sais plus où me mettre, je lui dit en beggeyant :

"Ho je...je suis comment dire.. je suis désoler, excuse moi.."

Je gratte la terre anxieux, la queue fouettant nerveusement l'air.


[Désoler ce n'est pas très long]


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Jeu 27 Sep - 20:17

[je le trouve très bien !]

L'étalon me donna quelques petits coups avec son nez. Mais j'étais trop triste pour rouvrir mes yeux. Puis il s’approche encore et me câline de son encolure. Puis il se met à paraitre nerveux, et se recule. Il se met à bégayer.


"Ho je...je suis comment dire.. je suis désoler, excuse moi.."

Il n'avait pas à s'excuser. Qu'avait-il fait ? Je finis par rouvrir les yeux et planta mon regard turquoise voilé de tristesse dans le sien.

Tu n'as pas à t'excuser.

Puis je me rendit compte que c'était sans doute le fait d'avoir fait un câlin à une jument qui le rendais nerveux. Je sourit faiblement. Enfin j’essayai. Sur la plupart des juments, se même sourire aurait sonné faux. Alors pourquoi, sur moi, il parut naturel ? Je n'en sut rien.

Ce n'est rien... C'est tout naturel... Quand deux êtres sont amis, rien n'est ridicule, rien ne doit être désagréable.


Je referma les yeux. Mon ami. Oui, cet étalon était devenu mon ami. Mais à ce moment là, je me rendit compte que je ne connaissait même pas le nom de ce magnifique étalon, provocateur, mais aussi réconfortant.

Au fait, comment t'appelles-tu ?


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Jeu 27 Sep - 21:20

Elle ouvre désormais les yeux, me regardant profondément et sincèrement. Son magnifique regard turquoise vous glace le sang, tout en vous réchauffant le coeur, c'est très...Difficile à décrire. Cela vous donne une sensation si étrange. Les yeux encore un peut embués lui offrent un regard perçant d'un turquoise inimaginable. Elle finis par me répondre :

"Tu n'as pas à t'excuser. "

Puis, elle me souri. D'un sourire naturel, comme si tout cela n'avais pas exister et que je venais de lui raconter une bonne blague sur les ânes. Après tout ce qu'elle à dut endurer, elle trouve encore la force de sourire tant bien que mal. Aponi est une jument plus forte que ce qu'elle laisserait paraître, elle est vraiment courageuse.

"Ce n'est rien... C'est tout naturel... Quand deux êtres sont amis, rien n'est ridicule, rien ne doit être désagréable."

Amis? Oui, c'est bien sa le mot. Je sais que j'ai un caractère vraiment difficile à vivre, mais Aponi viens bien d'en quelque sorte me désigner en tant que son ami. Cela me fais plaisir, il est vrai que je sens un lien se tisser petit à petit avec cette jument si drôle, fascinante et forte. Puis soudain, elle me demande :

"Au fait, comment t'appelles-tu ?"

C'est vrai que je ne lui ai toujours pas donné mon nom, mmh pourquoi? Sans doute la succession des évènements avec la jument à la robe isabelle. Je lui répond un sourire en coin, il est vrais que souvent, lorsque j'annonce mon nom aux autres chevaux ils me charrient, me disant que celui-ci vas bien avec mon caractère. Mais cela ne me déplaît pas au contraire, c'est d’ailleurs à cause de ma personnalité que Neka m'a nommé ainsi. Impatient de voir la réaction d'Aponi, je lui réponds d'une voix calme :

"Démon, on m'a nommé Démon. "




Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Ven 28 Sep - 12:18

L'étalon me fit un petit sourire en coin. Puis il lâcha.

"Démon, on m'a nommé Démon. "

Démon ? Lui, Démon ? Cependant, il avait l'air sincère. Je laissa échapper un petit gloussement. Quel drôle de nom pour un tel étalon !

Démon ? Vraiment ? Si c'était moi qui avait du appeler, j'aurais dit Gentil Provocateur, mais Démon ! Alors, tu n'est pas comme ça d'habitude ? Tu n'est pas aussi gentil ?


Je me mit à trottiner un peu autour de l'étalon. Je m'éloignait, je revenais, et parfois je tournais autour de lui. Je m'arrêta finalement pour regarder le ciel. Quelques rares nuages donnait une touche blanche au magnifique ciel azur où passait quelques aigles. Le soleil brillait de milles feux, faisant jouer ses rayons sur ma rode. Il m’éblouissait à un tel point que je dus tourner les yeux.

Dit Démon, si on allait faire un petit galop ? Où alors un petit plongeons ! Alors, alors ?


J'attendis la réponse de l'étalon, prête à son moindre mouvement à foncer.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Ven 28 Sep - 20:53

Elle me regarde l'air plutôt...Surprise. Puis, elle échappe un petit rire qu'elle s’efforçât de contenir avant de me dire :

"Démon ? Vraiment ? Si c'était moi qui avait du appeler, j'aurais dit Gentil Provocateur, mais Démon ! Alors, tu n'est pas comme ça d'habitude ? Tu n'est pas aussi gentil ? "

Aussi gentil?...Je ne sais pas, je sais que je ne suis pas tendre avec les inconnus, que j'ais un caractère de mulet et que je méprise chaque être vivant sur cette Terre mais, gentil? Peut-être bien que je le suis un peut au fond. Avec les Indiens et mes confrères, cela vas de sois, mais avec les autres? Cette jument..Aponi.. Viens de me le prouver, je peut être "gentil" quand je veux...Sans doute oui. J'ouvre la bouche mais elle ne me laisse pas le temps de répondre. Voilà qu'elle reprend son trot et qu'elle se remet à tournicoter, aller ici et là, faire des allers-retours autours de moi. Elle à vraiment la bougeotte! La voilà arrêtée; désormais, elle contemple le ciel, elle le dévisage, comme on dévisagerais un bipède inconnu. Les rayons du soleil donnent une teinte à sa robe que je ne suis pas prêt d'oublier, un teint d'or avec des crins d'ébènes. Elle détourne soudain les yeux, les clignant rapidement successivement. Puis, avec entrain elle me lance :

"Dit Démon, si on allait faire un petit galop ? Où alors un petit plongeons ! Alors, alors ?"

Je fais mine de me retourner, avançant d'un pas tranquille dos à elle. Mais, d'un coup, je me retourne la poussant en arrière. La voilà maintenant qui se retrouve au fond de l'eau, mouillée jusqu'aux oreilles, et dire que sa robe à mis si longtemps à sécher!
Elle remonte à la surface, je la regarde, souriant, de plus en plus, encore un peut plus...Je n'en peut plus, je part dans un fou rire me laissant aller au sol comme elle l'avait fait auparavant, les 4 fers en l'air.
Chacun son tour!


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Sam 29 Sep - 19:12

L'étalon se retourna. Je relâcha ma garde, croyant qu'il allait refuser. Mis soudain, il se retourna et me poussa dans l'eau. Surprise, je poussa un petit cri avant de boire la tasse. Je ferma a bouche et remonta à la surface. Quand ma tête émergea de l’eau, je recracha l'eau qui était restée dans ma bouche, ce qui fit comme une fontaine. Puis je prit un air de "j'en ai marre", mi-fâché, mi-amusée, en fixant l'étalon du regard. Mon toupet était collé contre mon chanfrein, et me donnais sans doute un air pathétique. L'étalon se mit à rire. Il se roulait par terre, comme moi auparavant.

*Tu va voir, étalon insouciant !*
pensais-je

L'étalon était toujours en train de rire, et je nagea jusqu’à ce que j'ai pied. Là, d'un bond, je plongea, arrosant Démon. Puis je remonta à la surface et revint vers la rive. Je sorti de l'eau, me plaça juste à côté de Démon et me secoua. Maintenant, mes crins n'étaient plus collés contre mon corps, mais j'étais toute ébouriffée ! Celà dit, l'étalon avait dû être bien mouillé.

Alors, on aime toujours pas l'eau ?

Je rigola. Oui, Démon était bien un ami. Je me mit à trottiner autour de lui. Pour moi, bouger, rire, et se faire des amis, c'était vital !


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Dim 30 Sep - 14:32

Je vois la jolie jument d'un air dépité, en effet, son toupet est collé sur son chanfrein, et sa longue crinière surement bien emélée. Je la vois nager petit a petit toujours en me fixant mais là, elle plonge à nouveau. Une petite vague m'atteins, me mouillant la partie gauche du corps, ahaha, très drôle, bien joué Aponi. Je m'ébroue histoire de me sécher au maximum, la jument revenue sur la rive en fait de même mais, sa robe encore gorgée d'eau de mouille cette fois-ci la partie droite de mon corps. Je suis trempé, et l'eau n'est pas chaude en plus! Moi, frileux? Pas le moins du monde. Je tourne la tête vers elle qui à maintenant les crins touts ébouriffés. Je me retiens de ne pas rire, mais je lâche un petit gloussement, la tentation était trop forte. Elle me dit soudain :

"Alors, on aime toujours pas l'eau ?"

Elle rigole et recommence si je puis dire son petit "train-train" habituel faisant des allers-retours, riant, elle est désormais heureuse et retrouve le sourire, c'est une bonne chose. Je n'ais pas envi de penser à lorsque Neka vas me rappeler, lorsque nous devront partir. J'aime vraiment passer du temps avec cette jument, Aponi, mon amie. Je ne m'étais jamais fait d'amis auparavant, j'avais oublié cette sensation que l'on ressent, cette sensation d'aisance, de légèreté, de bonheur tout simplement. Je lui répond enfin :

"L'eau? Mhh, et toi?"

A ces mots, rapide comme l'éclair, je me rue sur elle , l'emportant dans ma chute, nous voilà maintenant touts deux dans la rivière. Remontant à la surface je l'éclabousse, lui jetant de l'eau dessus, je rie, je suis bien.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Dim 30 Sep - 14:50

Démon me parla.

"L'eau? Mhh, et toi?"

Je fus un peu surprise par cette réponse, et j’allais lui répondre quand il se mit à galoper vers moi. Je ne m'en rendit compte qu'à la dernière seconde, il était si rapide ! Je finit par tomber dans l'eau avec lui. J'émerge à peine la tête de l'eau que je me reçoit une grande giclée d'eau. Démon riait aux éclats. Je replongea et nagea sans ressortir pendant quelques temps. Je me cacha derrière un rocher qui sortait hors de l'eau. Là, je remonta et prit ma respiration. Je jeta un regard vers Démon. Puis je revint là où j'avais pied. L'eau m’arrivait au poitrail. Je me mit à galoper, soulevant de petites vagues à chacune de mes foulées. L'eau me ralentissait, c'était comme si je galopais au ralenti. Arrivé non loin de Démon, je rétrécit mes foulées, mais accéléra leur vitesse, ce qui me rendit plus rapide et plus agile. Quelques centimètres à peine me séparaient de l'étalon. Tout à coup, je stoppa, soulevant une grosse vague qui alla s'écraser contre l'étalon, et fit un bond vers la rive. J'avais sans doute éclaboussé mon ami. Grâce à ce bond, l'eau m'arrivait désormais juste au dessus des genoux. Je pouvais accélérer encore si je réussissait à lever mes membres au dessus du niveau de l'eau à chaque foulée. Alors l’essaya. Mais réussir à lever ses sabots plus haut que son genoux, quelle affaire ! Du coup, je faisait de petits bonds. Et chaque bond éclaboussait les alentours... Où se trouvait sans doute Démon. Je vira un peu et l'eau m’arrivais désormais au dessus des fanons. C'était bien plus facile de galoper ! Ma vitesse avait augmentée, mais les éclaboussures n'allaient pas très loin...

Moi, l'eau, c'est presque mon deuxième milieu naturel !


Je lança ces mots à Démon en réponse à la question qu'il m'avait posé avant de me faire couler. Pour qu'il comprenne bien, je repris.

Alors évidement que oui, j'aime l'eau !


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Dim 30 Sep - 15:21

Aponi plonge soudainement nageant pendant un petit instant sous l'eau, je la vois à travers cette eau si claire et transparente. Je jette un regard vers mon Indien qui discute toujours avec sa cavalière, il rie lui aussi. Lorsque je porte de nouveau mon regard vers l'étendue d'eau je ne vois plus la jument. Cela m'inquiète un peut, remuant les pattes, je nage ici et là la cherchant. J'entend enfin un bruit d’éclaboussures régulière étrangement apaisant, Aponi galope en ma direction, rétrécissant petit à petit à mesure qu'elle s'approche de moi. Elle à l'air vraiment à l'aise et à vraiment l'air d'avoir l'habitude. Rapide comme l'éclair, aussi agile qu'une biche, arrivée à quelques centimètre de moi, elle fait ce que je redoute depuis le départ. Elle se stoppe net, m'envoyant une grosse vague qui me submerge tout le corps. C''est malin, j'ai maintenant de l'eau pleins les oreilles! Secouant la tête pour enlever toutes les gouttelettes gênantes, je vois Aponi faisant un bond sur la rive, l'eau maintenant au dessus des genoux.

Nis-une nis-deux, l'imitant je me lance à sa poursuite, galoper dans l'eau n'est pas une mince affaire! Très maladroitement j'essaye de faire les mêmes bonds qu'elle, cela ne me réussis pas vraiment. Je m'arrête d'un coup, respirant un bon coup en profitant pour e reprendre. Mon amie m'a distancée, je me relance à sa poursuite dans un galop beaucoup plus soigné et rapide que précédemment. Je crois que j'ai trouvé la technique! Arrivé à environ un mètre d'elle, ses éclaboussures montent jusqu'au dessus du poitrail, mais je plisse les yeux, on ne sais jamais. Désormais, l'eau nous arrive au dessus des fanons; nous somment à présent aussi rapide que deux éclairs, galopant côtes à côtes, tel un ensemble. Elle me lance enfin :

"Moi, l'eau, c'est presque mon deuxième milieu naturel !"

Après quelques foulées elle reprend :

"Alors évidement que oui, j'aime l'eau !"

Je lui répond en élevant la voix car il est difficile de se faire entendre entre les bruits des éclaboussures :

"Je vois sa, tu est vraiment très rapide et à l'aise dans l'eau! "

Une branche nous bouche le passage mais quelle importance? Nous la passons d'un même saut parfaitement agile avant de retomber éclaboussant plus qu'au préalable. Je reprend :

" Et comment te débrouilles-tu sur la terre?"

Apres cette question, je m'éloigne d'elle en rigolant, regagnant la terre ferme. Si elle est plus rapide que moi dans l'eau, je serait peut-être plus rapide sur la terre. Arrivé au sol, je m'ébroue éclaboussant un peut tout ce qui se trouve autour de moi. Je marche un peut, retrouvant la sensation des sabots contre le sol, chassant celles des membres dans une apesanteur certaine dans l'eau. Je baisse l'encolure soufflant sur la poussière dans l’espoir de trouver une petite brindille à grignoter mais rien. Je vois Aponi encore dans l'eau, elle est entrain de revenir mais elle est loin. Il faut en profiter, je part me cacher derrière un arbre d'un large tronc, espérant que ma plaisanterie fasse son effet...


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Dim 30 Sep - 15:51

"Je vois sa, tu est vraiment très rapide et à l'aise dans l'eau! "

Je regarda du coin de l’œil Démon. Il arrête de parler un instant. Je regarde de nouveau devant moi, et découvre une branche à quelques mètres. Il ne fallut que quelques secondes pour que mon ami et moi ne l’atteignons. D'un même saut, nous nous élançâmes en avant, je nous envolèrent par dessus l'obstacle. Nous retombèrent en même temps, soulevant une gerbe d'éclaboussure. Démon reprit.

" Et comment te débrouilles-tu sur la terre?"

L'étalon ralenti un peu. Je pensa qu'il se fatiguait. J'en profita pour accélérer. Je continuait à galoper, sans me rendre compte que Démon était parti. Je fit encore une bonne dizaine de foulées avant de lui répondre, sans savoir qu'il ne m'entendait pas puisqu'il n'était pas là.

Ça peut aller...

Puis j’accélérai encore. Ce ne fut que après une vingtaine de foulées que je me rendit compte que ce que j'avais prit pour le bruit des sabots de Démon dans l'eau n'était que le bruit de mes sabots qui atteignait l'eau, la frappant violemment, et qu'en plus de ce bruit là, il y avait bien le bruit que mes sabots faisaient en touchant le fond. Je freina et tourna la tête. J'aperçus alors Démon.

*Tu va voir !!!*

Je vira et sauta sur la berge. Puis je repris mon galop rapide.



Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Lun 1 Oct - 20:27

Je l'entends petit à petit arriver à grandes foulées amples, dissimulé, je régule ma température afin de la rendre moins rapide et moins bruyante. Elle approche de plus en plus.. J'attend le dernier moment, le moment opportun, le moment parfait..
Je ne sais pas pourquoi, tout à coup l'envie me prend, ce moment est venu. Je saute de mon antre tapant les sabot le plus fort possible sur un rocher, ce qui fait déjà un gros bruit en criant le mot le plus connu, détesté, ringard et minable du monde :

" BOUUUUU !!"

Oui, j'avoue, c'est minable, mais je n'ais pas trouver mieux sur le coup. Sa vas, sa vas, on ne vas pas en faire tout une montagne non plus! Je piaffe de joie, fière de ma plaisanterie, la queue en panache, l'encolure bien droite bombant le torse. De plus en plus fière, je ne sais pas pourquoi, je me met à l'imiter dans le but de me moquer de mon amie. Je suis méchant? Non, pas avec elle, ce n'est pas une mauvaise moquerie mais plutôt comme un genre de défi, une certaine provocation. Je me met à trotter, le sourire le plus énervant du monde aux lèvres. Je trotte autour d'elle, faisant des aller-retours, galopant en cercle toujours autours d'elle, me rapprochant un peut, puis m' éloignant. A un moment, je galope sur le mauvais pied, cela ne m'était arrivé que très rarement. Afin d'évité toute moquerie probable, je rectifie rapidement la faute avant qu'Aponi n'ai le temps de le remarquer.

Je monte sur un rocher faisant office d'un éspèce de petit promontoire avant de dire dans un air dominateur :

"Alors Aponi, qu'attends-tu? Faisont la course!"

De ce pas, je galope vers une branche au sol, qui sera notre point de départ, sans que la jument n'ai le temps de comprendre je lui lance :

"On traines déja?"

Je lui adresse un sourire illustré d'un clin d'oeil la voyant arriver.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Mer 3 Oct - 17:56

J'étais tout prés quand l'étalon se mit brusquement à taper un rocher. Il lança à mon intention un mot.


" BOUUUUU !!"

Sans changer de galop, je leva les yeux au ciel puis secoua la tête. Il n'avait vraiment rien d'autre à dire ? A ce moment là, j’entends le bruit de ses sabots sur la terre. Je le vis piaffer. Sa queue était panachée. Il tenait sa tête haute et bombait son poitrail. Il avait fière allure comme ça, il faut le dire ! Mais sans doute voulais t-il juste frimer ? Il semblait bien fière de lui. Il se mit à m'imiter. Ah non, ça n'allait pas se passer comme ça ! Non mais, avait-il déjà oublié qui je suis ? Il se met à trotter avec un énorme sourire aux lèvres. Il monte sur un rocher et prend un air supérieur. Ça, je ne le supporte pas !

"Alors Aponi, qu'attends-tu? Faisons la course!"

Il se mit à galoper et s'arrêta. Il se retourna.

"On traines déjà?"

Il me sourit et me fit un clin d’œil. Pour me narguer ? Je savais bien qu'il voulait juste plaisanter, mais pour moi, c'était une insulte. Mon regard turquoise s’assombrit et j’accélérai encore mon galop. J'allais si vite qu'il ne me fallut qu'une fraction de seconde pour arriver à sa hauteur. Il n'avait pas eu le temps de réaliser ce qui se passait, j'avais atteint sa hauteur et je le bouscula de tout mon poids à l'épaule. Puis je retrouva mon équilibre et reparti du même galop que j’étais arrivée. Je continua tout droit. Finalement, je m'arrêta au beau milieu des bois qui entouraient le lac et regarda autour de moi. Je vis un petit ruisseau. J’allai boire. Petit à petit, au fur et à mesure que je me calmais, mon regard s’éclaircissait.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Ven 5 Oct - 20:50

Je vois son regard s'assombrir, elle baisse l'encolure, elle doit faire la tête. Sans y faire particulièrement attention, je lève le museau au vent, galopant contre lui, le laissant plaquer ma robe isabelle contre moi. Une sensation si agréable que j'en ferme les yeux, c'est limite si j'ai l'impression de voler. Je ne pense plus à cette histoire de course, juste à..Profiter. J'entend des bruits de sabots aussi rapides qu'un coeur battant à la chamade arriver en ma direction. Sans que je n'ai trop le temps de comprendre, je vois Aponi arrivée à ma hauteur. Je suis surpris, elle à été vraiment rapide pour me rattraper! Mais elle n'as pas encore tout vu.
Je sens une pression sur mon épaule droite, la jument se serre, ou plutôt me pousse. Je perd d'un coup l’équilibre, trébuche et manque de tomber au sol. Elle prend le large d'un galop impressionnant, un vrai éclair! Mmmh, je dois avouer qu'elle se débrouille, mais sur la terre ferme, mon élément à moi, je deviens plu rapide que la lumière! Je me met à faire des foulées de plus en plus petites mais de plus en plus rapide. Ensuite, je les allonge peut à peut, toujours en augmentant ma vitesse. Mes longues foulées me redonnent cette impression de légèreté, d'apesanteur. Je la rattrape bientôt, nous sommes désormais côtes-à côtes lorsque je lui lance :

"En effet, tu es rapide! Le premier arrivé au canyon à gagné!"

Bon d'accord, sa fait un peut poulain de dire sa, mais, je ne sais pas, j'ai l'impression qu'avec elle je peut vraiment être moi-même. nous nous éloignons petit à petit de la rivière, son élément. Je connais le terrain dans lequel nous arrivons par coeur. Mon indien m'y emmène souvent, je connais donc touts ses recoins comme mon sabot! Je laisse la jument partir un peut devant afin qu'elle ne m'ai plus dans son champ de vision. Une fois derrière, je vire à droite empruntant une côte raide. C'est un raccourcis perettant d'arriver au canyon en moins de deux. Je galope de toutes mes forces cette côte vraiment dure à arpenter. Une fois arrivé en haut, un long plateau s'offre à moi.
Je suis à environ 4 ou 5 mètres du sol. Autant vous dire qu'il ne faudrait pas que je tombe. Mais ce type de terrain est mon dada, oui au passage mon jeu de mot est génial. Il faut que je prenne un élan considérable durant ce long plateau. Car au bout, au grand saut m'attend. Je l'ai déjà réalisé, mais ce n'est jamais sans risque. Je galope comme jamais, concentré sur la régularité de ma vitesse et de mes appuis. Au bout du plateau, je rassemble mes membres, prend une impulsion puissante et me pousse fortement de mes postérieures pour un saut dans le vide. De l'autre côté, un autre petit bout de plateau. Durant mon petit temps d'apesanteur, je me sens vraiment bien. Mon plus grand rêve? Avoir des ailes. Ou plutôt tout simplement, savoir voler. Oui, c'est sa. J'envie vraiment touts ces oiseaux, libres comme l'air, vivant comme ils l'entendent, volant ici et là, se laissant porter par les courants d'airs...

L'heure est à la réalité; je vois petit à petit l'autre bout de plateau arriver sous mes antérieures qui se posent dessus pour une fois non brutalement, avec une souplesse et une suspention que je n'avais encore jamais ressentie.
A la suite de ce plateau, une pente cette fois-ci. Je la dévale avec plaisir, sentant les pierres se dérober sous mes pattes, les petits cailloux débouler le long et le sable voler au vent. Arrivé en bas de la pente en question, le canyon ne se trouve plus qu'à quelques mètres. Je les travèrsent en un éclair, arrivant à la ligne d'arrivée, je m'asseois, attendant la jolie jument d'un air ironique, mon regard reste provocateur, mais je ne peut rien y changer, je suis comme sa, mes yeux ont une expression bien à eux, et puis, cela ne me déplait pas tant que sa...Après tout!


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Ven 5 Oct - 21:07

(En fait Aponi est partie dans les bois et elle s'est cachée pour être seule, donc elle ne va pas au canyon normalement...)

J'observai mon reflet dans l'eau. Qu'est-ce qui m'avais prit ? Pourquoi est-ce que j'avais été si échante avec Démon ? Il ne voulais pas être méchant, lui...

*Il faut que j'aille m'excuser. D'ailleurs, j'y vais tout de suite. Il devrais être encore à côté du lac.*

Je me mit à trotter avec légèreté vers le lac. Mais je n'y trouva pas Démon. J'en fus assez surprise. Puis il me revint en mémoire sa phrase. Quel lieu avait-il cité ? Les canyons... Je devrais le rattraper rapidement, c'est chez moi là bas. J'allais tourner les talons pour partir au galop quand j'entendis un feulement de fauve. Je jeta un regard en la direction du son. Un couguar était en train de prendre Lucie pour sa proie ! De plus, l'indien qui montait Démon se tenait avec elle. Non, je ne voulais pas qu'il leur arrive malheur. Je parti au galop en direction du félin. Je m'interposa entre lui et les hommes, et je chercha à l'intimider. Je me cabra de toute ma hauteur, essayant d'être la plus imposante possible. En même temps, je lança un hennissement puissant qui était destiné à la fois à prévenir Démon, en espérant qu'il m'entende, mais aussi à intimider le couguar. Malheureusement, le félin semblait avoir livré de nombreuses batailles, et ne fut qu'un minimum impressionné. Soudain, il me sauta dessus. Je déporta mon poids sur le côté et bascula pour esquiver.

DÉMON !!!!!

Je réussi à me mai tenir debout. Mais dès que le couguar atteint le sol, il bondit de nouveau et m’infligea une légère blessure à la croupe, heureusement que j'avais rué, sinon il m'aurait salement amoché ! Même si la ruade ne l'atteint pas, il tomba au sol. En un éclair, j’étais devant lui, je me cabrait. Il fit une sorte de roulade puis se remit d'un bond sur ses pattes. Il n'allait pas s'arrêter là. Il avait faim. Je remarqua son extrême laideur : on voyait ses côtes ! Mais, après une lutte acharnée, il finit par s'enfuir. Je tituba sur mes membres et m’évanouis.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Sam 6 Oct - 6:23

(ah oui ne n'avais pas fais attention désoler..)

Mmh, elle ne viens pas, j'ais dut trop la distancer. D'un trot tranquille je retourne à la rivière sereinement. Soudain, arrivé à la hauteur de trois gros rocher un rugissement se met à raisonner et faire écho sur les falaises. Je fais la grimace; je déteste ce genre de choses, cela me fais hérisser le poil. J’accélère un peut mon allure, de plus en plus presser d'arriver en sûreté au lac. Pauvre bête était celle qu'il avait choisis pour proie, généralement ce genre d'attaque nous est fatale, je suis bien placé pour le savoir...
Soudain, j'entend un hennissement, il avait donc porter son attaque sur un cheval...Attendez! Je reconnais ce hennissement! Il m'est étrangement familier....Aponi! Ho non! Je me met à galoper comme jamais, je ne cherche plus une agréable sensation mais cette fois-ci une rapidité hors du commun.

"DEMON !!!!!"

Cet effort me fatigue, je suis haletant, le souffle coupé, mais tan pis. Je galope de plus belle, puisant dans mes ressources les plus lointaines et arrive au lac en moins de deux. La je vois le couguar rouler au sol et reprendre de plus belle, leur lutte est acharné, je suis de l'autre côté du lac, je lance à Aponi :

"Tiens bon Aponi! J'arrive!!"

Je saute d'un bond rapide dans l'eau, baltant des pattes comme la jument me l'avais appris au préalable, je vais le plus vite possible, mais l'eau me ralentis vraiment. J'y suis bientôt, je suis à quelques mètre de la rive quand je vois la bête s'enfuir et la jument tomber au sol. Ho non...
Je ne pense plus à l'eau, plus à la bête, plus à rien. C'est comme si le monde s'écroule autour de moi. Je galope comme jamais, m'écorchant les membres sur les rochers dissimulés dans l'eau mais peut m'importe. Je saute sur la rive et me précipite vers mon amie gisant le flanc au sol, les paupières closes. Je hennis dans l’espoir de me faire entendre mais pas un mouvement, pas un bruit. Je lui donne de ,ombreux coups de museaux, hurlant, hennissant son nom, en espérant qu'elle me revienne... Je sens ma gorge se nouer, mon ventre se transformer en noeud, je n'arrive plus à sortir ne serai-ce qu'un petit bruit. Je plante mes sabots au au sol, ferme les yeux. Je la revois s'avancer, s'éloigner, rire... Je sens quelque chose là, juste en dessous de ma paupière, une perle salée coule le long de ma joue pour finir sa course sur le sol, juste à côté d'elle. Que m'arrive-t-il? Je pleure? Mmh.. Oui. Parce qu'elle est ma seule et unique amie, parce qu'elle m'as appris tant de chose et rien à la fois, parce qu'elle pourrais me faire rire ou pleurer en un instant, parce que, et bien, je tiens à elle, oui, c'est sa. Je tape violemment mon sabot contre un rocher, me faisant mal, mais je m'en moque éperdument. Anéanti, je m'allonge à ses côtés, posant ma tête contre la sienne. Les yeux embués de larmes,Je ne l'abandonnerais jamais.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   Sam 6 Oct - 11:49

Le chant des oiseaux parvint à mes oreilles. Je cligna doucement des paupières. Que c'était t-il passé ? Je vis un étalon, allongé contre moi. Démon ! Il semblait avoir pleuré. J'étais fatigué, ma tête était lourde. Je me rappela alors le couguar. J'essayai de bouger mes membres engourdis, mais une violente douleur dans mon antérieur gauche se fit ressentir. Je poussa un horrible hennissent de douleur en relevant l'encolure. Je regarda mon membre. Une trainée de sang y paraissait. Le couguar avait planté ses crocs à mon épaule durant la bataille. Des crocs puissants, qui m'avait infligés une profonde blessure. Mon épaule et mon membre était ensanglantés, comme d'ailleurs presque tout mon corps. Je reposa ma tête au sol et souffla par les naseaux. J'essayai de me calmer. Je referma mes yeux. Puis, sans les rouvrir, je chuchota avec dans ma voix un tremblement incontrôlable. D'ailleurs, je ne voulais pas le maitriser. A quoi bon ? Ici, il n'y avait que Démon, mon ami, qui pouvais m'entendre. Même les deux hommes ne pourraient pas l'entendre, puisqu'ils ne comprendraient qu'un hennissent.

Démon... Depuis combien de temps est-ce qu'on est là ? Et Lucie, elle va bien ? Et ton indien ? Et toi ?


Avec Démon, je me sentait bien. Je me sentait en sécurité. J'avais le sentiment qu'il ne m'abandonnerais jamais, qu'il serait toujours là pour moi... C'était un véritable ami, un ami comme on n'en a qu'un. Mon meilleur ami ? Ou peut-être plus... Je réussi à tourner ma tête vers lui. Je toucha son bout du nez avec le mien, comme pour le rassurer, lui dire que j'allais bien. J'avais déjà connut pire. Avant, quand Katie me blessait avec la cravache, et quand elle a tué mes parents...


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre au bord d'un lac [privé Démon]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» A bord du Goeland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Spirit RPG :: Archives :: Corbeille :: RP's achevés-
Sauter vers: