Eternal Spirit RPG
Bienvenue sur Eternal Spirit RPG !

Un forum qui vient récemment d'ouvrir ses portes et qui est déjà actif... Incarnez le cheval dont vous rêvez et partez à l'aventure !

_________
Nous recrutons bientôt des membres pour l'équipe de modération Wink !


Incarnez un cheval du dessin animé Spirit l'étalon des plaines dans un RPG passionant !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Texte si l'image ne s'affiche pas

Partagez | 
 

 Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mar 16 Oct - 16:42

Me sabots frappaient le sol à un rythme régulier. La silhouette du fort se dessinait au loin. Ouf, cette balade était enfin terminée ! J'avais soif et mes membres commençaient à fatiguer à force de faire ce va-et-viens incessant. J'étais couverte de poussière et je n'avais pas très fière allure. Depuis combien de temps je trottais ? Lucie me fit ralentir et je prit le pas à quelques mètres du fort. Les portes s'ouvrirent dans un effroyable grincement pour nous laisser entrer puis se refermèrent à notre suite.

Un bon pansage et de l'eau, voilà ce dont j'avais besoin ! Heureusement que Lucie l'avait compris ! Propre comme un sous neuf du bout des oreilles jusqu'au sabots, mes crins parfaitement démêlés et désaltérée, je regagna les écuries, guidées par la main de ma cavalière. Elle me caressa le chanfrein et me lâcha au milieu des autres chevaux. Je regagna ma place préférée, juste à côté de l'abreuvoir, et en premier rang pour assister aux rodéos. Enfin, quand je dis rodéos, je ne parle pas des chevaux sauvages, mais des chevaux cow-boys qui font ça pour le plaisir. Moi, j'aimais bien le rodéo. Mais pas trop, quand même !

J'appris justement par les autres chevaux que depuis le matin, les cow-boys semblaient joyeux et ne cessaient de parler de rodéos. Souvent, c'était lorsqu'un grand rodéo de chevaux cow-boys approchait que les hommes devenaient ainsi. Je discutait avec quelques chevaux et observaient les hommes aller et venir dans le fort. Lucie discutait avec d'autres cavaliers. Soudain, un cheval trébucha et me poussa. Il s'excusa poliment.

Que ce passe t-il ?

Le cheval me montra d'un signe de tête un homme qui cherchait sa monture. Le rodéo allait-il commencer ? Je remercia le cheval et observa la carrière où se déroulait chaque rodéos.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Jeu 18 Oct - 20:11

De puis ce matin je traîne dans le box. Et comme Alex c'est blessé, je n'ai plus rien à faire. Pourtant je dois entretenir mes muscles. C'est sûrement pour ça qu'un rodéo est organisé. Je serais de ce à dresser, mais pas le premier, loin de là. J'avais encore le temps de flemmarder. Mais le boucan commença à me taper sur le système et je me dirigea vers le seul abreuvoir du box. Tout en ruminant sur ce qu'il allait m'arriver, je ne vis pas la jument et lui fonça royalement de dans. La classe pour un étalon comme moi. Je leva ma tête, tout sourire et m'excusa devant la belle jument :

-Excusez moi belle jument...

Je dirais même très belle. Puis elle enchaîna :

-Que ce passe t-il ?

Je lui montra d'un signe de tête un cavalier qui cherchait le cheval à dresser. Puis je baissa ma tête vers l'abreuvoir et me mis à boire l'eau fraîche. Il faisait très chaud aujourd'hui. Le premier cheval ne dura pas longtemps. Au troisième homme, il se soumit. Il était bon pour avoir un cavalier à lui. Une fois sellé, le second cheval partit. On allait bien s'amuser aujourd'hui. Et tout les rebelles y passèrent. Quelques'uns se soumirent d'autre non. Ça allait bientôt être à mon tour. Relevant la tête et mettant la queue en panache :

-Ça va être à moi...

Je me dirigea au petit trot vers la porte et attendis qu'un homme vienne me chercher pour me seller. Je n'avais pas beaucoup discuter avec la demoiselle et pourtant je savais qu'un lien venait de se tisser entre nous.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Ven 19 Oct - 17:10

Un cow-boy amena un cheval dans la carrière. Il le mit dans le petit endroit destiné à seller, brider et monter les chevaux juste avant le rodéo. Un cow-boy monta en selle. Un autre ouvris la barrière. Aussitôt, le cheval, sans doute un rebelle, bondit dans la grande carrière et partit dans un galop fou. Il cabrait et ruait. Il n'avait pas l'air de s'amuser tant que ça. Je n’aimais pas les rodéo où le cheval et le cavalier ne s'amusait pas. Je pencha la tête et bus à longue gorgée pour ne pas avoir à découvrir la scène d'un cheval furieux qui bondissait partout. J'entendis quelques chevaux trépigner. Je releva la tête juste à temps pour voir le cow-boy s'envoler par dessus la tête du cheval. Je poussa un petit hennissement et finalement, un autre cow-boy monta en selle. Le cheval avait l'air de s'amuser un peu plus, alors je regarda. Quelques temps plus tard, le cow-boy tombait à terre. Le cheval était essoufflé. Un autre cow-boy tenta sa chance. Cette fois, l'étalon ne réussi pas à le désarçonner, et il quitta la carrière la tête basse.

Le deuxième cheval entra fièrement dans la carrière, tête haute et queue en panache. Il ne semblait pas rebelle, il se laissait diriger bien gentiment. Quand on l'enferma pour le préparer, il ne broncha pas, et trépignait même d'impatiente. Un cow-boy monta en selle. C'était un étalon à la robe colorée. Sans doute un pie bai, qui nous venais de chez les indiens. Il semblait avoir déjà été monté et possédait des traces de peintures. Soudain, la barrière s'ouvrit. L'étalon bondit. Il promettait un beau spectacle. Il cabrait, ruait, et se débattait comme un beau diable, et de nombreux cow-boys tombaient. Dès qu'un cavalier touchait le sol, je poussait un hennissement joyeux. Finalement, on le rentra à l'écurie sans qu'il soit soumis. Je suis sûre que les cow-boys ne vont pas abandonner. On risque de le revoir sur la piste, celui-là.

Les rebelles passaient les uns après les autres. Certains se soumettaient assez facilement après une bataille acharnée, comme le premier, d'autre ne se soumettaient pas, comme le pie bai. Au bout d'un moment, l'étalon qui m'avait bousculé se mit à parler.

-Ça va être à moi...

Je le regarda. Il tenait sa tête haute et sa queue en panache, et semblait fier.

J’espère que tu va nous offrir un beau spectacle !

Je ne sais pas s'il m'avait entendis. En tout cas, je le vis disparaitre derrière les autres chevaux. Il rejoint la prte au trot. Un homme arriva et l’emmena dans la carrière. L'étalon avait une magnifique robe bai. Il était magnifique, il faut le dire. Il semblait assez habitué aux rodéos, et sa musculature s'était bien développée. Un étalon à en faire craquer plus d'une. Mais moi, je n'étais pas dans ses juments là. Même s'il faut le dire, il était "à croquer" !


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Dim 21 Oct - 21:32

C'est bon, j'étais dans la "boite". On me sella et me brida. Pendant tout ce temps je n'avais rien dit. Il valait mieux garder ses forces pour après...
La porte s'ouvrit et je partis dans un pas tranquille. Même un très vieil homme aurait put tenir sur moi, sans les étriers et les rênes longues. L'homme sur mon dos regarda les autres soldats en haussant les épaules. C'est ce moment là que je choisis pour partir. Oui je partis comme un flèche. L'homme qui n'avait pas eu le temps de s'accrocher, partit beaucoup trop en arrière et une petite levade l'aida à tomber. Il avait pas l'air malin, les fesses dans le sable et le regard dans le vague. Tout sourire, je fis un clin d'oeil à la jument qui m'observait et prit le chemin du retour vers la cage en bois. Encore une fois tête haute et queue en panache. Il n'y avait rien de mieux que de se la péter devant tout ses humains. Ils faisaient presque pitier... Puis j'enchaina les cavaliers. Tantôt des gros bien lourd, tantôt des riquiquis léger comme des plumes. Enfin je m'éclatais. Le colonel était partis ce matin, détendre son cheval en balade. Je n'avais donc rien à craindre de ce côté là. Par contre la petite jument isabelle m'interressait beaucoup. Elle avait de jolies formes et sa longue crinière l'embellissait. Il n'y avait rien à dire elle était magnifique ! Mais il fallait que j'arrête de me déconcentrer. Reprenant le boulot, je ne vis pas le colonel rentrer et m'observer. Après avoir mis plus de la moitié des hommes par terre, le colonel approcha :

-Il n'est toujours pas dressé celui-là...

-Non mon colonel, seul Alex peut le monter, et en ce moment il est blessé.

Puis l'homme si important se retourna et partit s'occuper de son cheval. L'homme sur mon dos descendit, me dessella et me remit au box. Comme par hasard, plusieurs jument m'arrivèrent dessus, mais je ne voulais en voir qu'une seule. L'arabe. Je bouscula tout ce petit monde jusqu'à la trouver Elle. Elle était encore à l'abreuvoir. C'est donc en sueur et un peut fatigué que je lui demanda :

-Alors le spectacle t'as plut ? En passant moi c'est Las Vegas...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mer 24 Oct - 19:27

L'étalon se fit seller et brider. Il était tellement docile que, s'il n'avait pas cette étincelle de malice dans le regard, je serais tombé dans son piège, comme sans doute la plupart des juments qui l'observaient avec moi. Elles semblaient déçues en le voyant si docile. Elles qui se bousculaient pour le voir entrer en piste ! Elles se détournèrent et se mirent à manchonner un brin de foin, à boire ou à discuter. J'entendais des "Ils est trop mignon, je croyais qu'il allait se débattre !". Voilà donc pourquoi elles tenaient tant à le voir. Les portes s'ouvrirent. Elles jetèrent un coup d’œil, pour voir s'il allait partir au galop et se décider à se débattre. Mais elles poussèrent un soupir en le voyant partir bien tranquillement au pas. Elles reprirent leurs occupation. Moi, je savais bien que l'étalon cachait son jeu ! Je continua d'observer l'étalon et de le détailler. Il avait un poitrail assez large et bien musclé. Ses épaules et ses membres pouvaient, sembles t-il, le porter dans son galop pendant des jours. Son encolure était elle aussi musclée, comme la croupe. Ses yeux ambrés pétillaient de vie. Le cavalier regarda les autres cow-boys et haussa les épaules. A ce moment là, je sentit un changement chez l'étalon. Tout à coup, l'étalon parti au galop. Le cowboy, déséquilibré, parti en arrière. L’étalon se cabra et cela suffit à faire tomber sur le sol poussiéreux un cow-boy encore surpris.

L'étalon jeta un coup d’œil en ma direction et me fit un clin d’œil. J'entendis les juments qui se disputaient. "C'est à moi qu'il a fait un clin d’œil !". Voilà ce que chacune prétendait. Je savait bien que c'était à moi qu'il avait fait un clin d’œil, mais je n'en témoigna pas le moins du monde. Apparemment, les autres juments avaient enfin compris que s'il s'était montré docile, c'était car il cachait son jeu. Et elles étaient revenues à la charge. Elle voulaient toutes le draguer ! Une fois que les juments se furent calmées, elles regardèrent de nouveau la piste. L'étalon se faisait monter par un autre cow-boy. Chaque fois qu'il se cabrait, qu'il ruait ou qu'il sautait, les juments poussaient des cris. Et chaque fois qu'il mettait à terre un homme, c'était encore plus bruyant. Il y eu même une jument qui s'évanouit ! Enfin bon, les hommes le remarquèrent et l'écartèrent. Elle revint quelques temps plus tard, en pleine forme. Après de nombreux cavaliers, j'entendis les portes du fort grincer. Je me tourna vers là. Le colonel rentrait, monté sur sa monture. Je n'y fit guère attention. Quelques hommes à terre plus tard, le colonel s’approcha et discuta avec des hommes. Puis, il s'en alla et on reconduisit l'étalon à l'écurie.

Comme il fallait s'y attendre, toutes les juments se jetèrent sur lui dès qu'il fit un pas dans les écuries. Il bouscula ses admiratrices et me rejoint. Je me senti un peu gênée en sentant le regard jaloux des autres juments sur moi.

-Alors le spectacle t'as plut ? En passant moi c'est Las Vegas...


Je sourit à Las Vegas et releva encore la tête. Je secoua un peu ma crinière et releva ma queue en la balançant avant de réponde avec un grand sourire et un regard doux.

Ravie de te connaitre Las Vegas ! Moi c'est Aponi. Oui, le spectacle m'a beaucoup plus ! Il faut dire que tu te débrouille bien mieux que les autres ! Et j'ai l'impression qu'elles sont folles de toi...

Je montra les juments qui nous observaient. On aurait dit qu'elles étaient partagées en deux : une moitié avec un regard doux, profond, envoutant qui semblait destiné à draguer Las Vegas, et l'autre moitié furieuse, jalouse, avec le nuage d'orage au dessus de la tête, parce qu'elles étaient jalouses que l'étalon ne s’intéresse qu'a moi. Puis j'entendis la voix de Lucie. Elle me cherchait.

J'aurais bien aimé discuter n peu avec toi, mais là on m'attend. Moi je vais te montrer ce que c'est que du dressage.

Je partis vers la porte où Lucie m’accueillit avec une carotte.

Ce n'est pas moi qui vais te monter, montre nous ce que tu sais faire !


Je poussa un petit hennissement et me laissa conduire. Un cow-boy essaya de poser les tapis de selles. ès qu'ils furent sur mon dos, je me colla contre la porte pour avoir assez d'espace, je tordit mon encolure et les saisit avec mes dents. Je les retira et les tendit à Lucie. Mais elle les redonna au cow-boy en me faisant non de la tête. Cela signifiait que elle ne me les mettrait pas elle même. Mais personne d'autre qu'elle ne m’arnache ! Aussitôt reposés sur mon dos, l'homme ne me laissa pas le temps de réagir et me posa ma selle. Je ne pouvait plus l'enlever avec mes dents. Mais cette fois, je me cabra avant qu'ils n'ait pu me sangler, et la selle glissa avec les tapis en arrière, et finit sa course sur le sol. Cette fois, ils mirent trois hommes pour réussir enfin à me sangler. Enfin, il fallut aussi du temps, car je refusait de me "dégonfler". Puis, ils essayèrent la bride. Ils essayaient en vain de me passer less rênes sur l'encolure, car je gigotait dans tout les sens. Ils décidèrent de sauter cette étape. Mais ils ne pouvaient me passer le mors, car quand ils voulaient glisser leurs doigts dans la commissure des lèvres, soit je baissait la tête, soit je la levait haut, soit je la tournait à gauche ou alors à droite. Puis, le mors étant éloigné, j'ouvrais grand la bouche et menaçait de mordre. Mais dès que la barre métallique s’approchait, je refermait ma bouche.

Au bout de tant de tentatives infructueuses, ils laissèrent Lucie prendre les commandes. Je me laissa faire sans broncher. Car n'étais-ce pas ce que je voulais depuis le début ? Enfin, un homme monta sur mon dos. Ça allait commencer. Les portes s’ouvrirent et je bondit dehors, mais pas, comme les autres chevaux, la tête la première. Non, qand je fus dehors, c'était dans la même position que j'avais adopté dans la "boîte". Aussitôt, je pris un galop souple, confortable. Un galop de dressage. Je fis un tour de carrière. Puis, sentant le cavalier détendu, je me lança dans une pirouette. L'homme tomba sur mon encolure gracieusement arquée. Après ma pirouette, je repris le galop. Trois foulées plus tard, l'homme était redressé. Il se préparait apparemment à une autre pirouette, penché en arrière. Mais, à sa grande surprise, je ne tourna pas. Je ralentit légèrement, et, tout à coup, lança mes antérieurs vers le haut, sauf que je ne resta pas dressée, les postérieurs me soutenant, je souleva tout mon corps et effectua une courbette parfaite. Trois petits sauts en avant, en étant cabré. Puis, je me laissa retomber, et repris mon galop. Le cow-boy ne s'attendait pas à un exercice de haute école, et, s'étant penché en arrière en prévision d'une pirouette, lacha les rênes et tomba au sol derrière ma queue. Je passa alors au trot, effectua une demi-volte et revint dans la "boite" pour me faire monter.

Un autre homme me monta. Les portes s'ouvrirent. Je partit au trot, et régla mon allure. J’exécutais désormais un trot espagnol magnifique, levant bien haut mes membres et les étirant devant moi. Puis je prit le petit galop. Une petite volte pour l’esthétique puis je reparti de plus belle. Je fis à peu près cinq foulées, puis rassembla mon galop et fit une levade ravissante. Puis je reposa mes sabots à terre et reparti. Je rassembla de nouveau mon galop quelques foulées plus tard, puis me dressa cette fois de toute ma hauteur, et exécuta une courbette, mais juste un saut. Dès que mes sabots retouchèrent le sol, ils parurent rebondirent et je recommença une levade, sembla t-il. Mais, à la place de retomber, je me propulsa avec l'aide de mes postérieurs et m’envolai littéralement au dessus du sol. Deux trois mètres plus loin, j’atterris et recommença immédiatement une levade. Puis, mes sabots de nouveaux au sol, je prêta attention à la position du cavalier. Il avait reculé dans la selle, et essayait en vain de se redresser. Je lança une ruade suivit d'un bond en avant et il tomba par dessus mon encolure.

Je fis tomber de nombreux cavaliers avec l'aide de mes figures de dressage, puis on me ramena aux écuries. Je me dirigea vers Las Vegas avec un grand sourire.

Alors ? Tu as aimé ?


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mer 31 Oct - 21:06

Ravie de te connaitre Las Vegas ! Moi c'est Aponi. Oui, le spectacle m'a beaucoup plus ! Il faut dire que tu te débrouille bien mieux que les autres ! Et j'ai l'impression qu'elles sont folles de toi...

Je lui souris et me retourna vers les autres juments. Elles étaient vraiment casse pieds... Je lanssa un petit hennissement et me retourna vers Aponi. Puis une voix de jeune fille se fit entendre. Aponi continua :

J'aurais bien aimé discuter n peu avec toi, mais là on m'attend. Moi je vais te montrer ce que c'est que du dressage.

Et elle partit avec la demoiselle. Je passa ma tête par dessus la porte du box et observa la scène. Elle ne se laissa pas seller, et arriva à jarter pas mal de cavaliers de son dos, tout en restant élégante. Elle était vraiment forte. Je me mis dans une position plus détendue et continua d'observer cette si charmante créature.

Enfin, sa séance fut fini et on la ramena aux écuries. Elle se dirigea donc vers moi :

Alors ? Tu as aimé ?

Tout en hochant la tête :

-C'était magnifique, mais si j'avais sût que l'on pouvait faire tomber des hommes comme ça, je l'aurai fait depuis longtemps.

A ce moment, Alex sortit de l'infirmerie. Il avait l'air d'être en pleine forme. J'hennis à son intention, et il se dirigea vers moi au pas de course. Moi je me mis à taper dans la porte, j'avais trop attendue pour le revoir. Mais il n'allait pas assez vite à mon goût, je sauta donc par dessus la porte et le rejoint au galop. Il me serra l'encolure et je lui léchouilla le visage. Je voulais absolument qu'il me monte pour montrer à Aponi ce que je savais faire moi aussi et sans équipement... Et comme s'il m'avait entendue, il bondit sur mon dos, et il me dirigea vers le corral. Les autres hommes ouvrirent la porte, et j'entra docilement. J'étais bien chaud, le rodéo m'avait bien échauffer. Je secoua mon encolure et fit un magnifique arrêt eu carré. Puis je repartis au trot. J'effectua une volte, et partis en galop de travail. Je vis le colonel se rapprocher et l'ignora complètement. Continuant ma séance de dressage. J'étais tellement concentré, que je n'entendis pas les autres juments s'extasier. Puis je m'arrêta en face d'Aponi et effectua une magnifique levade, rien que pour elle. Sur mon dos, Alex leva son chapeau en direction de la jeune cavalière de la jument arabe. Y avait il quelque chose entre eux, ou bien elle lui plaisait juste simplement ?

De retour dans la cour, Alex partit voir la jeune femme :

-Bonjour, je suis Alex le propriétaire de cet étalon, et j'ai vue évoluer vôtre jument dans le corral tout à l'heure. Je me demandais si vous ne vouliez pas, les laisser tout les deux dans le corral pour qu'ils fassent plus amples connaissances...

Oh oui, c'était une très bonne idée. Je regarda Aponi tout sourire, et me dirigea tout seul vers le corral. Où je m'arrêta et attendis.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mer 7 Nov - 13:52

L’étalon en hocha la tête :

-C'était magnifique, mais si j'avais sût que l'on pouvait faire tomber des hommes comme ça, je l'aurai fait depuis longtemps.


Il savait vraiment faire des figures tel que la courbette ? Encore, cette dernière passait, ce n'est pas pour rien que c'est la plus difficile des figures ! Je jeta un regard au corral désert que j'avais quitté il y a quelques temps. J'entendis Las Vegas hennir, puis taper contre la porte. Je le regarda juste à temps pour le voir survoler la porte de bois et prendre le galop en direction d'un homme. Les léchouilles et les câlins suffirent à me faire comprendre que cet homme était le cavalier de Las Vegas, et que, tout comme moi avec Lucie, ils tenaient chacun à l'autre. Entre un cavalier et sa monture, un lien fort se tisse. Sans selle ni bride, l'homme bondit sur le dos de mon ami et ils se dirigèrent vers le corral. Les autres cow-boys ouvrirent la porte. Las Vegas secoua son encolure luisante, puis fit un splendide arrêt au carré. Puis il prit le trot. Il fit une volte. Il prit le galop de travail. Arrivé à ma hauteur, il s'arrêta et réussi une superbe levade. Son cavalier leva son chapeau vers ma brunette.

Une fois hors du corral, l'homme se dirigea vers Lucie. Je ne pus pas bien entendre ce qu'ils disaient, à cause des juments qui se bousculaient et criaient juste derrière moi. Je vis juste mon ami me regarder avec un grand sourire puis se diriger vers le corral et attendre. Lucie vint me chercher avant de me sortir de l'écurie. Je sentait qu'elle allait me mettre dans le corral avec mon ami, et dansais littéralement tout en avançant. C'était un peu comme si je piaffais mais en avançant. Dès qu'elle me donna une petite tape su la croupe, signe que je pouvais aller rejoindre Las Vegas, je bondit en avant et fit le tour du corral avant de rejoindre Las Vegas.

C'était superbe ! Au fait, ma cavalière s’appelle Lucie. Elle est française.

Je sourit en désignant d'un signe de tête ma brunette qui discutait avec le cavalier de Las Vegas. Je poussa un petit hennissement en son intention. Elle me regarda et me sourit puis reprit sa discussion. Je ris de nouveau.

On dirais qu'elle aime bien ton cavalier !

(désolé d'avoir prit du temps pour répondre mais mon frère voulais pas me laisser mon ordi Razz )


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Lun 12 Nov - 20:41

Je regarda l'ange galoper gracieusement dans le corral avant de me rejoindre. Toutes ses allures d'arabe ressortaient. Elle était vraiment belle. Mais elle me coupa dans ma contemplation :

-C'était superbe ! Au fait, ma cavalière s’appelle Lucie. Elle est française.

Ma le montrant, je suivis son regard et me mit à rire. Sacré Alex, il ne perdait jamais de temps pour draguer.

-On dirais qu'elle aime bien ton cavalier !

Oh oui, ça c'était sûr. Aucune ne lui résistait. Il avait un beau corps, il était intelligent et gentil. Quoi de plus pour être parfait ? Mais retournant à la jolie jument :

-Merci. Mon cavalier est américain et s'appelle Alex, et je pense que Lucie ne pourras pas lui résister très longtemps...

Comme toi à moi... HEIN ?!? C'est moi qui avait pensé ça ? Et bien, si elle me plaisait tellement, j'allais devoir faire très attention. Souriant de toute mes dents à la belle, je me mis à jouer avec ses crins. Un petit de drague comme mon cavalier ne faisait pas de mal après tout.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Lun 12 Nov - 21:50

-Merci. Mon cavalier est américain et s'appelle Alex, et je pense que Lucie ne pourras pas lui résister très longtemps...

Ah bon ? Il croyais ça lui ! Lucie pourrait lui résister bien plus longtemps qu'il ne le pensait ! De plus, son cœur était déjà pris... Las Vegas s'amusa avec mes crins. Je le laissa faire. Au bout d'un moment, comme je commençais à m'engourdir, je m'amusa moi aussi... Mais d'une façon bien différente. Je m'éclipsa alors que Las Vegas était encore en train de s'amuser avec mes crins et je prit le galop.

Essaie de m'attraper !

Mes crins fouettaient l'air tel des flammes d'ébènes, j'étais heureuse... Tellement heureuse... Soudain, juste pour le plaisir, je me souleva du sol et exécuta une ballotade majestueuse. Puis je repris de plus belle. Soudain, une image me revint en tête. Celle d'un étalon isabelle aux crins bicolores. Un étalon nommé Démon, avec lequel j'avais ressentit un sentiment étrange. La seule pensée de Démon me fit ralentir.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Jeu 15 Nov - 20:23

-Essaie de m'attraper !

Mon sang ne fit qu'un tour, et je bondis à sa poursuite. Elle avait de la vitesse, mais j'avais de l’endurance. Pourtant, au moment où je la rattrapais, elle se mis à ralentir... Je faillie lui rentrer de dans, mais pour une fois, je réussi à m'arrêter. Penchant ma tête sur le côté interrogateur, je me mis devant elle pour la stopper :

-Sa va ?

Elle avait l'air de penser à quelqu'un. L'étalon de ses rêves sûrement. Lui souriant, je lui fit une petite léchouille amical sur la joue :

-Tu sais, on peut rester amis, même de très bons amis, ce n'est pas souvent que je peux autant m'amuser avec une jument, si tu vois ce que je veux dire.

Je vis Alex se rapprocher de la barrière et s’appuyer dessus, l'air rêveur. Qu'allait-il encore imaginer... Revenant à la jument, j'attendis une réponse à ma phrase qui n'étais pas une question.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Ven 16 Nov - 17:00

Je sentit sur ma croupe le souffle chaud de Las Vegas. Il avait surement fallu me rentrer dedans... Il me doubla et me barra la route. Surprise, je recula légèrement mon corps de mes membres et me pencha en arrière. Je fit un petit bond, piaffa un peu et finit par m'arrêter pour de bon.

Ça va ?

Je mit quelques temps avant de me rendre compte qu'il m'avait parlé. Je secoua légèrement la tête, soupira légèrement et répondit à voix basse.

Oui... Ce n'est rien...

*Mais pourquoi tu dis ça ? Tu sais très bien que rien ne va ! Démon te manque, c'est évident !*

Je soupira encore.

Tu sais, on peut rester amis, même de très bons amis, ce n'est pas souvent que je peux autant m'amuser avec une jument, si tu vois ce que je veux dire.

Pourquoi donc ? Nous avions été amis tout le temps ! Rien de plus ! Mais il est vrai que Las Vegas était un vrai ami. Une esquisse de sourire se dessina sur mes lèvres équines. Mais je m'aperçut que l'étalon regardait ailleurs. Je suivit son regard et découvris son cavalier accoudé à la barrière. Puis je sentit de nouveau le regard de l'étalon sur moi. Repensant à ses paroles, je ris un peu en jetant un regard aux juments qui, toutes collées les unes contres les autres, suivait chaque mouvement de Las Vegas.

Oui, je crois que je vois ! Elles préfèrent faire du charme et te regarder plutôt que de jouer avec toi !

Je sentait sur nous le regard étrange d'Alex, et cela m'énervait. Que voulait-il à la fin ? Je dansait nerveusement sur place, et mon regard turquoise faisait des allers-retours de l'étalon à son cavalier et du cavalier à son étalon. Je secoua mes crins et me mit à trotter le long des barrières de bois.






Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mar 20 Nov - 22:01

Oui, je crois que je vois ! Elles préfèrent faire du charme et te regarder plutôt que de jouer avec toi !

Tu as tout piger ! En attendant, le regard d'Alex me déplaisait fortement. On dirait qu'il nous regarde comme si nous étions devenu du bétail. Puis dans mon esprit, une petite idée de ce q'il pensait germa. Je commença à m'affoler, et quand j'entendis des bribes de mots qu'il disait à Lucie, je coucha mes oreilles. Il voulait que j'ai un poulain avec Aponi ! Mais c'était hors de question, j'étais juste un ami ! Rien de plus ! Me tournant vers la jument :

-Tu as entendue ?! Ils veulent que nous, nous accouplions !

Je n'étais pas prêt. Non pas prêt à assumer un rôle de père. J'étais encore trop jeune dans ma tête. Et puis je n'étais pas amoureux ! Loin de là. Nous on ne se disais pas : Oh il rigole avec cette jeune fille, faite donc un enfant... Ils sont des mammifères, comme nous.Ce n'est pas parce qu'ils domine le monde, qu'ils doivent imposer leur lois partout ! J'étais énervé, très énervé...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mer 21 Nov - 17:20

Je revins vers Las Vegas et m'arrêta. Il me regarda, affolé.

-Tu as entendue ?! Ils veulent que nous, nous accouplions !

Je fus moi aussi affolée. Non, je n'avais pas entendu ! Je me cabra de toute ma hauteur n roulant les yeux. Dès que mes antérieurs retouchèrent le sol, je recula et fis volte-face pour foncer sur Lucie qui discutait avec Alex, accoudés contre la barrière. Elle n'eus pas le temps de réaliser ce qui se passait que déjà je lui saisissait la manche et la secouait dans tous les sens.

Traitresse !

Je me cabra en la menaçant de mes sabots, puis fis volte-face et décrocha une puissante ruade dans la barrière, faisant tomber un morceau de bois. Puis je rejoins le coin du corral et m'arrêta pour me concentrer l'espace d'une seconde, avant de prendre le galop. Je traversa toute la longueur du corral avant de m'élancer par dessus la barrière. En quelques temps, j'avais rejoins la grande porte. Bientôt, je galopais sur le sol du désert. Quelques cavaliers se lancèrent à ma poursuite, mais je les sema bien vite.

*Et dire que je te croyais différente, Lucie ! Différente des autres de ta race ! Je me trompais ! Tu n'est qu'un bipède, assoiffé de pouvoir, qui ne se soucis pas des autres.*

J'entrai dans les canyons. Je prit enfin le pas. Je marchais depuis une bonne minute quand j'entendis un bruit. Un cavalier s’approchait. Il semblait ne pas m’avoir repéré... Je me dépêcha de grimper une petite corniche. Mais, arrivé en haut, je me rendit compte de la ruse : deux autres cavaliers attendait. L'homme en bas devait me faire monter puis bloquer la corniche. Les autres m’attrapaient et me ramenaient au fort.

Furieuse, je fonça sur les deux cavalier qui esquivèrent et me passèrent les lassos. Je savais bien que si je m’enfuyais, ils me retrouveraient, car ils connaissaient mieux les canyons. Pourquoi résister quand c’est inutile ? Je me laissa emmener, détruite. Je n'étais pas amoureuse ! Mon âme était fendue. Je ne retenait plus mes larmes. Et je laissait derrière moi une trainée de larmes sur le sol du désert. Quelques larmes que le vent balayais...

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

J’arrivais au fort. La grande porte s'ouvrit lentement. Le soleil allait se coucher à l'horizon. J'entrai, tête basse, les yeux emplis de larmes. Lorsque j'entendis le claquement de la grande porte, je m’écroulai. Je ne sais pas si c'était plus de fatigue ou de tristesse. Quoi qu'il en soit, on me releva et m'attacha à de poteaux, qui ressemblaient à ceux de là où les chevaux sauvages perdaient définitivement leur liberté en se faisant couper les crins, ferrer et marquer. J'étais trop triste pour me révolter, bien que je le voulais de tout mon cœur. Je vis Las Vegas que l'ont conduisait vers moi. Et là bas, Lucie. Celle à qui j'avais offert ma confiance en échange d'une trahison...


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Ven 23 Nov - 13:25

Je la vit s'envoler par dessus les barrières du corral, et s'en aller. Je n'allais sûrement plus la revoir... Je murmura alors encolure basse :

-Au revoir...

Levant un regard dur vers Alex, je jura de ne plus lui accorder ma confiance. Il allait devoir tout retravailler moi. Bien fait plus. Il s'en alla, toujours en train de parler avec Lucie. Cela voulait il dire que la jument reviendrait. Tant mieux. Quoi que... Il fallait mieux qu'elle reste en liberté, loin de moi. Je ne voulais pas avoir de poulain avec elle. Relevant l'encolure, je me mis droit, dans un parfait arrêt au carré et attendis, la tête tourné vers la porte. Quelque chose me disait qu'elle allait revenir.
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Un nuage de poussière, me fit arrêter de me débattre. Elle arrivait. Elle était tenu par deux hommes. J'allais commettre un crime. J'allais salir cette pauvre jument. Je ne voulais pas c'était hors de question ! Mais ce n'était pas ce que Alex et Lucie voulaient. Trois hommes vinrent me chercher. Je partis au galop à l'autre bout du corral avec force ruade, mais je n'avais pas vue le quatrième qui m'attrapa par la crinière. S'en était fait de moi. Les autres arrivèrent en courant, et me passèrent mon licol. La journée avait si bien commencée... Ils commencèrent par tirer sur ma longe pour me faire avancer, mais je ne bougea pas d'un poil. Ils en arrivèrent donc à la cravache. Au début je ne me déplaça pas, mais je ne pouvais résister à ces coups répétitif sur ma pauvre croupe. Je me mis donc à avancer par petit saut. Plus tard, j'arrivai derrière Aponi. Elle était attaché aux poteau en bois. Elle ne pouvais pas bouger. Je baissa la tête, et me mis à trembler. Je sentais déjà l'odeur des chaleurs de l'isabelle.

(A finir ce soir) Rolling Eyes




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Ven 23 Nov - 17:22

Alors que les hommes approchaient Las Vegas, je tenta de donner une ruade. J'entendis un craquement. Les cordes qui me retenaient les membres n'avaient pas cédées, mais presque. C'était sans doute de vielles cordes usées. Il me me suffisait plus que de ruer pour les casser. Mais désormais, Las Vegas était proche, et si je ruais de nouveau, je l'attendrais forcément. Soudain, j'eus une idée. Je bondit sans cesser d'être parallèle au sol, mais les cordes de mes antérieurs m’empêchèrent d'aller plus haut. Un craquement retentit, et je compris que j'avais cassé les cordes de mes postérieurs. Mais emporté par on élan, les cordes antérieurs qui tenaient bon propulsèrent mon avant-main vers le bas et je tomba la tête la première. Mais à vrai dire, je l'avais prévu... Je plia mon antérieur gauche comme lorsque je me propulsais pour sauter, mais envoya mon antérieur droit vers le sol. J'amortis la chute avec l'aide de cet antérieur et cela me permit de relever le plus possible mon encolure, et même de la propulser un peu en arrière. Je mit mon poids sur ma croupe pour faire redescendre mon corps et mon arrière-main à la hauteur de l'avant-main et je me coucha au sol en une fraction de seconde. Mais j’étais toujours entravée au antérieurs. Je réussi cependant à me basculer de sorte à ce que mon ventre soit en l'air et je battit des antérieurs comme si je me cabrais. Un craquement et les cordes furent rompues.

J'aurais dut fuir de nouveau, mais si je me relavais, ils me passeraient des cordes et je repartirais à zéro. Tandis que si je restait couchée, il était impossible que je soit saillie ! Mais les hommes, énervés, attrapèrent de lassos et des cravaches, et me tapaient. Je ne hurlais pas. J'avais tellement mal, mais si je poussait des cris de douleurs, ils auraient gagnés. Soudain, je sentit quelque chose autour de mon encolure et quand je compris qu'il s'agissait d'un lasso, il était trop tard : mon encolure était tirée vers le haut, les hommes avaient passés la corde par dessus le plus haut barreau de bois et c'étaient mis à plusieurs pour tirer. Mes antérieurs commencèrent à se soulever. Aussitôt, je sentit un autre lasso autour de mon ventre et un autre me lia les antérieurs. Je me retrouvais bientôt assise comme un chien. Malgré mon refus de me lever, on me donnais des coups de cravache à la croupe. Mais ce n'était rien. S'ils avaient sut ce que j’avais enduré avec Katie ! J'avais fallut en mourir, et ce n'était pas quelques cicatrices qui me feraient souffrir !

Malheureusement, je sentit quelqu'un qui s’approchait. Je reconnus l'homme chargé de ferrer, marquer et de couper les crins des nouveaux chevaux. Je le détestait, celui-là ! Un vrai diable ! J'aurais bien aimé un jour lui coller son fichu fer avec marqué "U.S" dans les fesses ! Bien que je ne fus jamais marquée, je devinais les souffrances que cela causait, juste à entendre les chevaux sauvages hurler. Je sentit brusquement qu'il me forçait à lever le postérieur. Mais c'est qu'il était costaud ! J'aurais très bien pus lui résister facilement sans le lasso qui me tirait le ventre. Je fus soulevée et je n'avais plus tout mon poids sur le postérieur. A ce moment, je regretta de ne pas être grosse... Car l''homme réussi à me soulever de quelques centimètres le postérieur droit et s'empressa de me passer un lasso avec l'aie d'un autre homme. Puis ils recommencèrent la manœuvre avec le postérieur gauche. Bientôt, les hommes avaient passés les lassos de mes postérieurs au dessus du plus haut barreau et me soulevèrent du sol. Ils étaient pas très costauds, à une trentaine pour soulever une jument ! Mais ils réussirent à me soulever et deux hommes s'empressèrent de positionner mes postérieurs sous mon corps et de les attacher au poteaux de sorte à ce que je ne puisses plus me coucher. Puis ils me passèrent un second lasso au ventre et attachèrent les cordes des deux côtés. Après, ils s'occupèrent de mes antérieurs et de mon encolure. Je fus attachée si court que je ne pouvais plus bouger d'un poil !

J'étais vaincue. Je savais reconnaitre ma défaite. Mais la prochaine fois, je les vaincrais. Oui, je vaincrais ses créatures hideuses. Je sentit le souffle chaud de Las Vegas. Tout été finit. Mais mon ouille fine capta un son à l'autre bout du fort. Bien sûr, les hommes ne l'entendirent pas. C'était Lucie. Elle hurlaient quelque chose.

Non... Je me suis trompée... Arrêtez !

Mais trop tard. Déjà, les hommes approchaient mon amie de ma croupe...


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Sam 24 Nov - 9:36

Ma vie allait devenir un enfer. Comment osaient-ils nous faire ça. Et Alex... Je ne le voyais plus. Il avait dû aller dans sa chambre, en train de ruminer pour l'erreur qu'il avait commis. Il avait peut être gagné un combat, mais il avait perdu un ami cher. C'était fini entre nous. Il pouvait m'oublier.

Revenant à la jument, je vis que j'avais maintenant mon museau sur sa croupe. Je ne pouvais plus rien faire, et bientôt mon instinc de reproduction allait jaillir de moi. Sa ne servait donc à rien de résister. J'envoya une dernière ruade pour éloigner les hommes. Je ne voulais pas qu'ils me dérenge dans mon travail. Me mettant sur mes postèrieurs, je me cala avec le plus de douceur possible, sur Aponi. J'étais prêt. Je tendis l'encolure vers les oreilles de la jument, et lui chuchota à l'oreille :

-Je suis désolé... Vraiment désolé...

Ce jour allait hanter mes nuits pendant des années. Je me mis à bouger, et fit la chose la plus horrible. Je la saillie. J'allais avoir un poulain et rien ne me réjouissait la dedans. J'avais envie de meurtre maintenant.

Epuisé, je descendis du dos de l'isabelle, et partis encolure basse vers les écuries. Puis, je fis demi-tour et me dirigea vers la loge de mon cavalier. C'est lui qui allait souffrir. Je defonça la porte, et entra en trombe. Un cheval dans une chambre, vous avez déjà vue ça ? Je me dirigea vers lui, et le prit par le col. Je sortis au pas, le tenant toujours. Maintenant, c'était à lui d'être humilié. Je commença à le secouer dans tout les sens, avant d'aller le lacher dans le tas de fumier. Je baissa mon encolure jusqu'à le regarder dans les yeux :

-Ca t'apprendra espèce de chien !

Et je repartis trenquillement vers les écuries. Sans oublier un regard noir vers Lucie. J'attendis devant la porte, que l'on m'ouvrit. J'entra en bousculant tout le monde, même les juments. Je partis dans mon coins, et tout ceux qui essayaient de s'approcher se faisait rembarrer ou jarter à coup de sabots. On avait gâché ma journée.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Sam 24 Nov - 12:42

Je senti soudainement le poids de Las Vegas sur ma croupe. Je versa une larme.

-Je suis désolé... Vraiment désolé...

Je ne pouvais plus parler. Je sanglotais. J'avais toujours voulut avoir un poulain, mais pas dans de telles circonstances ! Bientôt, l'étalon descendait. Il reparti vers les écuries. Mais il dévia pour défoncer la porte de la loge d'Alex. Il ressorti plus tard et le secoua comme un prunier avant de la jeter dans le tas de fumier. En temps normal, je serais partie d'un bon fou rire, mais là, je pleurais. Il jeta un regard noir à Lucie avant de s'isoler dans les écuries.

Les hommes me détachèrent. Ils saisirent le lasso à mon encolure pour e ramener aussi aux écuries. Mais je me cabra et m'enfuis. Pour la deuxième fois de la journée, je traversait les grandes portes sans cavalier, et sans autorisation. Mais cette fois, c'était pour de bon. J'irais peut-être voir Démon au camp indien. Mais soudain, je m'arrêta et me retourna.

Je vais chez les indiens, Las Vegas ! Tu sera toujours un ami pour moi !


Et sur ce, je reparti. Plus jamais je ne reviendrais ici. Je ne m'enfuis pas vers les canyons, mais vers le camp indien. Les hommes ne tarderaient pas à me poursuivre. Alors que j’arrivais non loin du camps, j’entendis un bruit de sabot. Et je vis Lucie, montée sur un cheval que je ne pus pas bien voir. Etais-ce Las Vegas, qui avait décidé d'accorder sa confiance à ma cavalière ? Elle sanglotais. Elle descendit et me tendis une pomme.

Je suis désolé Aponi, je croyais bien faire... Tu me pardonnes ? Je te promet de toujours vérifier avant de commettre une erreur, et nous irons nous balader là où tu le souhaite. Je t'en pris ma grande, tu es la plus belle jument du monde, et la plus gentille... Je ne veux pas te perdre...


Mais je ne l’écoutait pas. Je lui montra les dents et lui tourna le dos. Mais elle insistait. Je la menaça de mes sabots. Elle continuais à approcher. Alors je lui fonça dessus et la renversa avant de me cabrer. Elle se releva avec agilité avant de me caresser doucement le chanfrein. Elle appuya un peu et me força à reposer mes antérieurs. Puis elle déposa un petit baiser sur ma marque-en-tête en forme de papillon puis me tendit la pomme. Je la refusa. Alors elle la déposa au sol et s'éloigna. Je ne sentait plus son odeur et ne la voyais plus. Était-elle partie ? Je baissa l'encolure et saisi la pomme du bout des dents. C'était une pomme juteuse et croquante. Comme je les aimais. Lucie était-elle vraiment désolé ?

Je me mit à trotter. Je voulais m'isoler un peu avant de rejoindre les indiens. Mais alors, je me rendit compte de tout ce que Lucie avait fait pour moi. Je compris qu'elle était sincère. Pourquoi en l'avais-je pas cru ? Je rejoins le fort et aussitôt, Lucie vint me voir. Elle me câlina.

Je te pardonne, Lucie. Mais alors, je veux que demain, nous partions sur les terres sauvages, là où j'ai rencontré Démon.

Comme si elle m'avait compris, Lucie sourit et me flatta l'encolure. Elle enfouis son visage dans ma crinière et me parla.

Demain, nous irons chez les chevaux sauvages. Peut-être y retrouverons nous Neka et Démon ?



Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Lun 26 Nov - 19:45

Je vais chez les indiens, Las Vegas ! Tu sera toujours un ami pour moi !

Et pourtant, tu es revenus. Je t'ai vue traverser la porte avec Lucie. Moi je n'ai toujours pas fais la paix avec Alex. Au contraire, c'est la guerre. Il peut m'oublier. Je ne le lui pardonnerais jamais cette erreur. D'ailleurs, après son humiliation, il était retourné voir son lit. Et moi j'étais fier. Malheureusement, ça allait sûrement remonter aux oreilles du colonel. Ce qui était une très mauvaise idée. Mais bon... D'ailleurs, il sortait de son bureau. Je ne l'avais jamais aimé ce bonhomme. Bientôt, je vis Alex sortir. Je m’avança au pas à la porte de l'écurie, et observa de plus près. Ce chien était en train de tout lui raconter. Je ronfla, pour attirer leur attention, puis défonça la porte. Je sortis au galop, et me dirigea vers Alex. Il se planta devant moi, les bras croisés. Si il croyait que j'allais m'arrêtais. C'est qu'il ne me connaissais pas. Et je le bouscula. Il tomba lourdement par terre, et se rattrapa sur son bras fragilisé. Sous le coup, son membre ne supporta pas, et se cassa. Bien fait pour lui. Par contre le colonel... Il se mit à rougir de colère. Il s'approcha menaçant de moi. Et rien que pour l'énerver un peut plus, je me campa bien droit, m'ébroua, effectua un magnifique arrêt au carré, et lui souffla dessus. Et comme par magie, un petit coup de queue finit pour le déséquilibrer. Et comme mon ancien cavalier, il se retrouva le nez dans la poussière. J'hennis joyeusement, et je n'entendis pas l'ordre du colonel. Il avait était pourtant si clair.

Puis tout se passa très vite. Je fus saisie à la crinière par un homme, et le colonel se releva le colt à la main. Et bien qu'il m'achève. C'était tout ce que j'attendais, rien de plus. Et dans un souffle :

-Adieu...

Et il tira, la balle se dirigeait à une vitesse hallucinante, et pourtant, elle me frola juste l'oreille. Etais-ce un avertissement ? Je ne le saurais sans doute jamais. Je fût alors remis au corral.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mar 27 Nov - 17:16

Fin ?


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mer 28 Nov - 7:48

Ok, Las Vegas sera t-il là lors de la naissance du poulain ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Mer 28 Nov - 13:05

En fait Aponi part définitivement chez les indiens, donc soit Las Vegas rejoins lui aussi les indiens et oui, ou sinon non... Au fait, tu pourrais incarner le poulain à ma place ?(J'ai déjà Aponi, plus une nouvelle jument en attente de validation et bientôt la fille de Démon et Aponi qui vient de naître.


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Las Vegas

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Partout autour de toi

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Jeu 29 Nov - 19:13

Je ne pense pas, car déjà un cheval ici je trouve ça pas mal, car j'ai déjà 5 chevaux sur Spirit Rpg et c'est assez dure à gérer. Désolé, il faudra le mettre en pré-crés.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aponi

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   Jeu 29 Nov - 19:16

D'accord, pas de soucis !^^


Citation :
Malgré ce dur passé dissimulé,
J'ai gardé,
Comme la chenille le fait,
Lorsqu'elle devient papillon,
La même âme, le même cœur mais pourtant j'ai changé,
De cette lourde épreuve m'est resté,
Le souvenir et la tristesse d'un passé,
Mais au fond,
Je t'aimerais comme tu es.


Aponi fait par Aponi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nirjana.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouvel ami ? [PV Las Vegas]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» VEGAS ELEVATION
» Nouvel organisation du clan
» Un nouvel amour... [PV Tornade de Neige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Spirit RPG :: Terre des Cow-boys :: Fort :: Ecuries-
Sauter vers: