Eternal Spirit RPG
Bienvenue sur Eternal Spirit RPG !

Un forum qui vient récemment d'ouvrir ses portes et qui est déjà actif... Incarnez le cheval dont vous rêvez et partez à l'aventure !

_________
Nous recrutons bientôt des membres pour l'équipe de modération Wink !


Incarnez un cheval du dessin animé Spirit l'étalon des plaines dans un RPG passionant !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Texte si l'image ne s'affiche pas

Partagez | 
 

 Où le passé n'existe pas... Lonely.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lonely

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 19

MessageSujet: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Jeu 13 Déc - 5:22





Lonely






Nom: Lonely
Age: 4 ans toute mes dents !
Sexe: Jument
Groupe: Indien
Grade : Jument (Mais lorsque j'aurais mes 7 jours, j'aimerais vraiment être Jument du sous-chef. Est-ce possible ? Je ferai le test RP évidamment =))



✿ Physique:

Des crins qui lui donne un air malicieux et charmant. Cette jeune jument aux magnifiques crins blond crème, vous tend un regard chaleureux. De ses prunelles bleutées, si douce et remplit de gentillesse à vous fixez quelques secondes. Sa respiration si calme, que là où vous êtes si proche d'elle, vous n'attendez rien. Respire-t-elle pour de vrai ? Encore là, on se demande. Mais, elle serait déjà disparue depuis longtemps non ? C'est simplement une petite respiration qui ne se fait pas entendre, aussi discrète qu'une étoile de mer dans la mer... Ses joues devenues roses à force que vous la regardez, elle aime bien ça mais... c'est gênant pour elle. Faite attention de ne pas la fixer trop. Mais, vous pouvez autant voir ses petites oreilles dressés silencieusements sur sa tête. Mais, elle n'est pas blanche-grise son oreille, même que les deux sont en partie brune. Son visage illuminant la tristesse et le désespoir. Sous ses beaux yeux anciennement heureux il y a des années. Se cachait de petites lignes traçés par la peinture des bipèdes. Trois lignes voulant dire, Tristesse, Oublie et Recherche. Son naseau avait une différence de couleur, il était brun pareille à celui des oreilles. Sa crinière blonde crème qui retombe avec charme sur le côté. Ses longues pattes qui retient depuis des lustres, son corps. Ses sabots, claquant furieusement à chaque pas fait, se faisant entendre de si loin dans ses champs d'oiseaux remplit de chants. Niveau fessier jusqu'au hanche à peu près vous pouvez décrire une longue tache brune non différente à la couleur du naseau. Si peu d'espace, vous pouvez entrevoir des balzannes sur chaque patte. Sur les pattes arrières comme les pattes avants, ont voit tous une différence. L'une est plus longue que l'autre. Ses sabots, de différentes couleurs faisant référence un peu aux balzannes. Mais, maintenant du style couleur. L'une est grise/bleu et l'autre est d'un beige scintillant. Pour finir, on voit très bien que sa robe si on enlève toute les autres belles couleurs ornant son pelage. Qu'elle est d'un gris/blanc, en finale, sa belle queue de couleur blonde crème si longue, ressemblant à la crinière... même identique... vous pouvez voir la jeune jument repartir fièrement au galop dans ce champs aux chorales d'oiseaux.
Caractère:
Arrête de pleurer, ne vois-tu pas que cela ne t'amennera à rien. Tes larmes chaudes contre tes joues, est-tu autant vulnérable ? Peut-être est-ce... ce problème de mémoire qui te préoccupe autant. Ne vois-tu pas les autres qui veulent t'aider, es-tu devenue aveugle aussi ? Aveugle du sens, que tu ne vois pas le bon côté des choses ! Pourquoi là où tu pourrais t'évader, mets-tu une barrière juste devant toi. Mais... qui es-tu vraiment, tu vas devoir te trouver des personnalités aussi bonnes que mauvaises. Alors, peut-être avec ton physique aussi doux qu'une petite plume, serais-tu douce ? Oui, je vois bien que tu l'es même un peu trop. Toi qui a peur de blessé les autres, arrête de t'excuser à chaque fois que tu fais quelque chose du genre, accroché d'un petit centimètre. Mais sinon, pourquoi as-tu peur de parler aux autres, mais aussi tous vont voir très bien que tu es... Timide. Tu devrais aller de l'avant, sans penser à cet obstacle de tout les côtés, parle avec ta jolie voix qui sonne si bien aux oreilles. Pourquoi rougis-tu à en devenir rouge, lorsque quelqu'un te complimente, ou bien lorsque tu dois te présenter. Ah petite Lonely, tu seras toujours ainsi ? Rancunière hein ! Ça tu l'es, tu n'oublies pas facilement ce que les autres disent à propros de toi, tant devant toi que dans ton dos. Vas-tu toujours en vouloir à ses autres personnes qui ont parlés dans ton dos. Ça c'est à toi d'en décider...
Puisque tu attends calmement l'autre défaut, qui te ronge l'esprit désormais... je te confie, l'impatience... aussi calme exterieurement mais aussi impatiente intérieurement. Tu ne sais pas attendre dans ta tête, tout te ronge l'esprit si facilement. Tu veux savoir la réponse à ses milles et une questions de la vie, qui es-tu vraiment... ?

Le reste, c'est à toi d'en décider...








✿ Histoire:


Mon physique abîmé, là où mon funeste destin ne met pas son deuil. Ma beauté disparue sous le tas de mystère incomprenable. Un silence qui va remettre en question la mort, si pénible à savoir. Là où dieu n'existe pas, mais que diable existe. Là où on ne peut crier, là où notre cris n'est seulement un chuchotement. Si tendu, si fragile. Une gorge affaiblie par les cris, là où les démons rongent notre propre passé. Notre tête qui commence à perdre mémoire tranquillement, serait-ce un jeu vidéo où nous devons mettre une carte de mémoire ? Les plus beaux souvenirs, que notre enfance habite secrètement depuis notre jeune âge, les mauvais souvenirs, qui auraient dû en être des bons. Notre propre pas vers la liberté, qui déclanche un appocalypse en supprimant toute donnée possibe. Tout nos sages souvenirs, familial, amical. Tout. On perd mémoire, sans savoir où aller lorsqu'on se réveille. Qu'on se réveille d'un funeste vrai cauchemard, mais qui s'est passé dans la réalitée. Je ne sais plus qui je suis, je ne sais plus qui vous êtes. J'ai oubliée, mon propre passé. Et... qu'est-ce le passé, bien sur notre enfance. Mais, l'enfance si on ne la connait plus. Alors que fait-on, qui sommes nous devenus alors ? Je viens de comprendre, j'ai oubliée mon propre passé suite à cet accident.

Serait-ce de vraies questions que vous me demandez ? Que s'est-il passé pendant cette affreuse journée, pour avoir perdu mémoire ? C'est sans doûte mon seul souvenir, le reste j'ai tout oubliée. Cependant, cette journée s'est passé lors d'une journée chaude, où le soleil éclairait toute horizon de notre continent. Là où la sueur que le soleil causait, ma soif qui ne cherchait qu'à trouver l'eau et mes pattes qui avaient perdues pratiquement presque toute équilibre. Il m'arrivait de pencher plus d'un côté que de l'autre. La douleur qui voulait s'encré à tout jamais dans le boulet de mes quatre pattes qui avançaient de plus en plus moins vite. La tortue m'aurait sûrement dévancer de plusieurs mètres. Le vent de sables qui s'amusaient a brûlé mes yeux à chaque minute, l'herbe qui n'existait pas en cet endroit. Et cet épais tas de sables qui faisaient renfoncées à toute reprises quand j'avançais, mes pattes dans son gouffre. Là où on croit perçevoir une lumière au loin, où l'eau... ce n'est que des visions causés par le temps qu'on part dans ce désert non explicable. J'ai affronté, faim, soif et sable. Mais, lorsque le temps fut venu, j'ai vue cette masse qui avançait d'un pas lourd vers un autre animal. L'où on voyait les muscles de ses pattes faire un mouvement, de vitesse. Une lumière rouge sortit de nulpart dans mes pensées, me fit courir vers la destination pour quitter le lieu au plus. Vite, mais lorsque je vint sauter avec confiance au dessus d'un petit rocher. Ce fut, le temps où mes pattes n'en pouvaient plus. Ma tête fit un bruit perçant contre ce rocher. Là où le funeste destin effroyable commençait à s'ouvrir une nouvelle voie, triste et incontournable.

Je ne voyais que cette chose jaune d'où on appellait soleil, éclairée ma voie qui indiquait le chemin. J'avais peut-être un ans, lors de cet accident. Maintenant j'en ai quatre ans, mais la joie et le bonheur n'existe plus, la lumière du paradis ne s'inclinait pas devant moi. Pour atteindre le paradis, je crois que je devais mettre mon avenir en marche, qu'il ne s'arrête pas qu'il ne s'éteint pas. Sinon, le paradis ne viendrait pas m'accueillir chaleureusement lors de mon heure. Mais, mon coeur qui pompe ne m'indique que tristesse et solitude, je ne vois plus qui je suis. Cette petite pouliche d'autre fois, souriante et amusante, que j'étais peut-être. N'existe plus désormais. De plus, je ne me souviens plus de qui j'étais, de ma famille. Alors, comment m'accepter ? Je vais devoir faire un chemin, que je le veuille ou non... j'ai donc avec obligation suivis cette étrange source de lumière, qui scintillait comme une étoile dorée. Et j'ai pu voir cette herbe qui n'avait pas apparue devant mes yeux, depuis mon dernier sommeil. L'eau bleu qui s'étendait d'une rivière jusqu'à un petit lac. Où des oiseaux pouvaient se baigner tranquillement, chantant comme une chorale un après un. Une mélodie si fine et douce à entendre, je profitais de cette étrange musique qui entourait cet étrange endroit, d'où je ne connaissais pas le nom.

Si douce, j'ai avancée comme une feuille intacte qui flotte dans l'air. Où cette lumière étrangère éclairait ce chemin détestable, mon pauvre corps abîmé, où des épines de buissons s'étaient trouvés refuge pour quelques temps. Les petites plaies qui cicatrisaient sensiblement, mes pattes l'où je sentais comme si quelqu'un essayait de creuser un chemin à l'intérieur. Ce fut un bipède qui m'avait vue, marcher maladroitement, ah maladresse. Que dire sur cela, mais avec le peu de force qui me restait. Une poésie en aurait eu beaucoup besoin de plus, ses pupilles brunes me fixaient, je ne trouvais pas peur dans ses yeux, ni agressif, mais amical et consolateur. J'ai vue cet étrange espèce animal arriver devant moi, là où je me reculais d'un pas. Soupçonneuse, puisque j'étais une proie facile. Mais, ce fut ma crinière que cette espèce toucha délicatement. Caressant de mon encolure jusqu'à mon dos, évitant les blessures de toutes sortes. Ce fut avec ma brave attitude, que j'acceptais de le suivre. Peut-être était-il la clef qu'il me fallait pour pouvoir reposée en paix, non au loin se dessinait un jolie petit de se qu'on appelle village. Les bipèdes indiens y habitent avec toute gentillesse et organisation, ils font attention aux équidés comme moi. J'ai ouvert les yeux lors de cette rencontre mystérieuse avec le village, les bipèdes étaient tous délicat et gentil avec moi. Même que... le bipède abordait des conversations avec moi, même si je voulais lui répondre. Il ne me comprennait pas, pourtant moi je le comprennais. Une étrange situation se dessinait, c'était que cette étrange espèce faisait attention à moi, comme si j'étais des leurs. M'acceptant comme j'étais... timide face à ses autres chevaux inconnus. Mon regard scintillant devant eux, je ne pouvais croire qu'ils avaient tous un passé. Bref, c'est ce que je croyais, n'y avait-il pas quelqu'un comme moi dans ce monde étrange ?

C'est-ce que je me demandais...




Puf: (surnom): Stella, Alone, Lonel, Nely.
Parrain ?: Non.
Preuve du règlement: Western
Ou as-tu trouvé le forum ?: Top site Wink










Dernière édition par Lonely le Dim 16 Déc - 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diesel / Black storm

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Jeu 13 Déc - 12:30

Bienvenue !



1 rose, merci Heïsha
Black storm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Jeu 13 Déc - 16:14

Bienvenue parmis nous ~♥


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
Jument dominante ~
avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 18
Localisation : En train de tuer ce traître...

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Jeu 13 Déc - 20:33

Bienvenue ;3



Les regrets et les remords m’assaillissent et me rongent le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego / Ismäel
Fondatrice ~
Cheval du Shaman
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Sam 15 Déc - 11:09

Bienvenue Very Happy

Pas de problème pour le rang ;D.

Bonne continuation de fiche Very Happy !



merciiii Malice et Emiko ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal-spirit.forumcanada.org
Pandore/Saskia
Chef du troupeau ~
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Dim 16 Déc - 11:40

Hey <3 bienvenue et amuses-toi bien :p




Hope is the thing with feathers
That perches in the soul,
And sings the tune without the words,
Ans never stops at all.

Emily Dickson


J'ai 9 Rose dans mon bouquet (qui ne demande qu'à être garni)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miaki

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/11/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Dim 16 Déc - 12:28

Bienvenue Razz


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moonlight
Modo' ~
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 11/12/2012
Localisation : Ici , ah non attend là ! :D

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Dim 16 Déc - 13:42

Bienvenue Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonely

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Dim 16 Déc - 23:01

Merci à tous et à toutes ! Je dois dire que j'ai finalement enfin terminée, cette présentation. J'espère qu'elle sera correcte, à vos goûts.
Merci à tous et à toutes encore une fois !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
♦ Jument du Lieutenant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 19
Localisation : A Tien An Men

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Lun 17 Déc - 6:57

Bienvenue !
Mais... comment dire... L'avatar est un peu beaucoup hors-sujet non ? Enfin je dis ça je dis rien hein, vu qu'Emiko a un avatar représentant je-sais-plus-qui...




Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.


Heeeeeeeey Sexy Laaady Cool:
 


Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego / Ismäel
Fondatrice ~
Cheval du Shaman
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   Lun 17 Déc - 16:59

On va dire que ça passe l'avatar Razz :gentille: (a)

Tu pourras juste réduire sa taille stp ? Je valide sinon Very Happy

Bons RPS parmi nous =D !



merciiii Malice et Emiko ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal-spirit.forumcanada.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où le passé n'existe pas... Lonely.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où le passé n'existe pas... Lonely.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le passé n'existe que si on le regarde
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Spirit RPG :: Présentations :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: