Eternal Spirit RPG
Bienvenue sur Eternal Spirit RPG !

Un forum qui vient récemment d'ouvrir ses portes et qui est déjà actif... Incarnez le cheval dont vous rêvez et partez à l'aventure !

_________
Nous recrutons bientôt des membres pour l'équipe de modération Wink !


Incarnez un cheval du dessin animé Spirit l'étalon des plaines dans un RPG passionant !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Texte si l'image ne s'affiche pas

Partagez | 
 

 I will always be free ~ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: I will always be free ~ [Libre]   Dim 23 Déc - 21:16

« Je défendrais, ma vie.»
Blanc étais en ce matin d'hiver le manteau de notre beau territoire Indien. Déjà, quelques flocons téméraires tombèrent prématurément de ce ciel pourtant si sombre mais paradoxalement dégagé. Au loin, le bruit de la rivière s'écoulant tranquillement se faisait toujours entendre. C'était d’ailleurs un plaisir de l'écouter, comme on écouterais une ballade ou un bipède jouer de ses magiques instruments. Quelques piaillements faiblard d'oiseaux s'étouffaient entre les murmures des collines qui s'échangeaient entre-elles leur impression sur cette saison. Le vent, aussi glacial que le sol se joignait à elle dans une multitude de bourrasques à vous en faire frémir. Seuls les arbres dénudés de leurs feuilles ne se plaignaient pas du froid, ils restaient silencieux... Voilà bien longtemps que j'attendais ceci. La neige. Voilà une bonne occasion de s'amuser! Elle vous offre un confort sans égal au galop, une souplesse et douceur incomparable. Les muscles gelés, je me leva sous l'effet d'un spasme et piaffa un peut. Me reculant, je pût observer avec amusement les traces de mes sabots dans ce tapis de velours blanc, puis, j'eu une idée puérile que je regrette maintenant...

Effectivement , tel un parfait poulain, sans réfléchir je me mis au galop dans la plaine aussi blanche et intacte que les nuages, formant des dessins avec les traces de mes sabots. Enfin, si on peut appeler cela des "dessins". Car pour ma part, je trouvais plutôt qu'ils ressemblaient à des choses approximatives, non-identifiées, ou même des espèces de patates mal formées, enfin bref, je m'amusais. Mais voilà. Mon fougueux galop m'amena un peut trop loin. Une fois le souffle court, je m'arrêta un peut afin de reprendre ma respiration et d'analyser un peut la situation. Je me trouvais dans un endroit qui m'étais totalement inconnu (oui avec la neige, il était difficile de repérer quelque chose), dans le froid total, surement loin de mon camp, sans avoir la moindre idée de comment rentrer et en ne sachant pas où trouver eau et nourriture. Bref, c'étais le paradis. Avec une tête de dépité, je leva le museau au vent, cherchant à retrouver une odeur qui me serait un peut familière, mais rien. Remarquez, j'aurais Ô combien préféré une odeur...

Mes oreilles retrouvèrent en effet toute leur mobilité lorsque j'entendis : "Là bas! Il y en à un! Vite! Galope..!"
Je n'entendis pas le nom de l'équidé qui supportait ce bipède acharné. Perturbé et pris de cours, ma tête me disais : "Cours! Vas-t-en!" Mais mon corps n'obéissait pas. Je restais là, figé comme une pierre. Ce n'est que lorsque je vis le cow-boy sur le dos d'un autre équidé, un lasso tournoyant et claquant ainsi que, dans sa poche un colt, je compris qu'il fallait partir, et au plus vite. Je fis alors volte-face, mais cette neige que je prenait pour amie, me trahis d'un coup. En effet elle dissimulait une plaque de glace sur laquelle je glissa et tomba lourdement. Mon souffle se saccada, mon coeur s'accéléra, ne voyait-il pas que je n'étais pas sauvage? Ces bipèdes ne comprennent vraiment rien! Et puis même, je suis sur que cela lui importait peut. Alors que je m'agitais et suait pour essayer de me relever dans cette panique, cette oppression persistante; je ne vit pas le cow-boy et sa monture arriver derrière moi. Ce n'est que lorsque je sentis la corde se serrer contre mon encolure que je poussa un hennissement de panique. Je me débattis fort, très fort. Mais, plus je tirai, plus la corde se serrait. Je dut mettre un stop à mes ébats. Je me releva d'un coup sec bousculant l'homme qui se trouvait sur le'autre cheval et le regarda droit dans les yeux; lui montrant que aujourd'hui, la victime, ce ne seras pas moi.


Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diesel / Black storm

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: I will always be free ~ [Libre]   Lun 14 Jan - 22:26

    Ce matin, ce n'était pas ma cavalière qui me réveilla, mais bien le froid matinal. Bien sur, dans le fort, la plupart des bourrasques de vent sont arrêter par la grande muraille qui nous entoure. Mais là, la petite brise glaciale avait réussi à pénétrer l'ensemble du fort et même à entre dans mon box. Je la brume sortais de mes naseaux. Bien que mon gros pelage d'hiver était épais, rester planter là, sans bouger, me frigorifiait. Je me levai donc lentement et m'étira. Je m'ébroua et passa ma tête hors de mon box. L'hiver était bien à nos portes, il n'y avait aucun doute la dessus. Le ciel était d'un blanc-gris surcharger de neige. Quelques flocons tombaient et merci à celui qui à construit mon box. J'avais un toit au dessus de ma tête. Ce n'est pas que je n'aime pas la neige, mais je la préfère dehors que dedans. Avec ce temps là, j'étais persuader que Calamity Jane, ma charmante cavalière, n'aurait pas l'idée de faire une petite patrouille dehors. Franchement, ce n'est pas un temps à mettre les naseaux dehors !

    Mais évidement, il fallait que je vois arriver une silhouette fine, mais qui cache une force d'homme, qui filait droit vers mon box. Pas de doute, c'était bien elle. Elle arriva devant mon box, l'ouvrit et, après m'avoir mit un licol avec une longe, me sorti. Elle m'attacha au poteau et commença mon pansage. Une fois terminé, elle me mit ma selle et ma bride. Je compris immédiatement que l'on ne partait pas en randonné. Car, d'habitude, si on part en balade, elle ne me met pas de selle, elle me monter a crue. Mais la selle était mise. Une patrouille-capture nous attendait ! Elle monta sur moi et nous partîmes vers la grande port qui s'ouvrit pour nous. Une fois dehors, je me mis a frissonner. La neige recouvrait le sol et le désert était méconnaissable. Heureusement que l'on connait cet endroit par coeur. Le vent y était plus fort et il soulevait la neige. La visibilité était un peu réduite.

    Nous commençâmes la petite mission. Pour le moment rien en vue. Mais après plusieurs minutes, des bruit de sabots au galops se firent entendre. Puis, nous vîmes un étalon. C'était parti ! Le sourire au lèvre, une pousser d'adrénaline et le faite qu'il y a enfin un peu d'action dans ce monde, je partis au grand galop. Rapidement nous rejoignîmes l'étalon et le lasso était déjà autour de son cou. Le malheureux avait glisser sur une plaque de glace. Heureusement que je suis ferré, moi ! Il se débattait et d'un coup, il faillit désarçonné ma cavalière. Elle faillit tombé, mais elle se rattrapa aux rênes. Elle tira sur le lasso pour le dompter. Pendant se temps là, je dis à l'étalon :

    - Dis-moi le fou furieux ! Fais attention ! Tu n'es pas sauvage toi ! Je sens une odeur d'humain. Tu ne serais pas un de c'est Indien ?

    Calamity avait attaché le lasso au pommeau de la selle, ouf enfin !


(Tu veux que l'on finisse ce rp avec un lien amical ? ( c'est pour savoir quoi répondre après Wink ) )



1 rose, merci Heïsha
Black storm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: I will always be free ~ [Libre]   Mar 15 Jan - 20:56


Ne rêves pas trop...
Démon & Diesel


Les flocons. Si légers. Si innocents. Eux, virevoltant sans fin, flottant au gré du vent. Parfois, je les envie. Grâce à eux, la terre retrouve son manteau, ce manteau que tout le monde connait si bien. Cette épaisse couverture blanche recouvrant le moindre brin d'herbe, la moindre parcelle de terre. Rendant ce sol sur lequel nous, chevaux avons l'habitude d'arpenter, avons l'habitude d'y galoper; en terrain dangereux voir mortel. Ce fût mon cas. Ces beautés blanches venues tout droit des anges que d'habitude j'admirais, ne comptais plus que pour moi pour des infâmies. A cause d'eux j'étais tombé, à cause d'eux j'en perdrais ma dignité et, à cause d'eux je ne sais pas si je vais me relever. Cette sensation glaciale qui nous engourdie les membres pour finir par arrêter toute pulsion de notre coeur n'est qu'illusion. Car au fond, seul un coeur sans amour accompagné d'un corps dépourvus d'âme ne saurait ressentir cette froideur...

Le lasso m'étreignant le coup se serrait un peut plus à chacun de mes mouvements, ils étaient d'ailleurs larges, imprécis, malhabiles et grotesques. J'étais paniqué, oui, paniqué. J'avais peur de ne plus jamais ressortir de cette etreinte eternelle, de ne plus jamais ressortir de ce grand bâtiment militarisé qu'est ce grand fort. J'avais peur de ne plus jamais pourvoir revoir Neka, Diego, Angus, Aponi et tant d'autres... J'effectua un mouvement de tête saccadé avant de me reprendre. Bien-sur que j'y arriverais! Je n'étais pas un lâche après tout. Au moment ou je commença à me résigner à toute tentative de fuite j'entendis l'étalon me lancer :

" Dis-moi le fou furieux ! Fais attention ! Tu n'es pas sauvage toi ! Je sens une odeur d'humain. Tu ne serais pas un de c'est Indien ? "

Fous furieux? Et puis quoi encore? C'était lui qui était là, dénue, une corde au cou; esclave? Non. Au moment où j'allais lui répondre, je vis sa cavalière attacher le lasso au pommeau de la selle. Elle avait l'air un peut secouer et lui, soulagé. J'avais du presque la faire tomber dans mes mouvements brusques.. Je vis la même lueur dans les yeux de la cavalière que dans les yeux de sa monture, arf, quelle plaie! De toute façon, personne au fort ne voudrait de moi, je n'était pas magnifique et de plus j'ai un caractère de mulet, mais ça, ils le verront bien assez tôt, c'est à leur risques et périls. Nous commençâment à marcher en direction de ma futur prison lorsque je m'avança à la hauteur de l'autre étalon et lui lança, hypocrite :

" Dis-moi l'esclave de bipèdes, est-ce que tes humains comptent me relâcher un jour ou me faire finir comme toi? Car dans ce cas, se serait fort fâcheux..."

La moquerie empestait à plein nez. Moi, méchant? Non loin de là! Je deteste la méchanceté gratuite! Ce jour là nous dirons que..Je m'amusais, oui, je m'amusais. Je me trouvais en présence d'une humaine et d'un étalon inconnus, un lasso me serrant l'encolure, de la neige jusqu'aux cuisses, j'étais voué à devenir un de ses chevaux trop cadrés, il fallait bien que je me détende un peut.

[en fait je pensais à une relation genre où ils se lancent tout le temps des vannes, des trucs "méchants", toujours prêt à se moquer de l'autre mais que au fond d'eux ben ils s'aiment bien et c'est un peut leur façon à eux de se le dire en fait, fin tu vois le genre? :3]


Code by MNIT on Epicode.
Ne pas copier ni redistribuer



Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diesel / Black storm

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: I will always be free ~ [Libre]   Jeu 17 Jan - 22:26

Le fou furieux s'était un peu calmé. Tant mieux ! Je ne supporte pas les chevaux que nous attrapons qui n'arrête pas de bouger. Parce que même s'ils bougent, ils ne pourront plus se défaire de la corde. Celui-ci était assez intelligent pour le comprendre. Nous marchions vers le chemin du retour. Je ne voyais plus mes anciennes traces de pas, la neige avait déjà tout bien recouvert. Le vent aussi soufflait de plus en plus fort et la visibilité se réduisait. Je ne veux pas me perdre, moi ! Calamity souriait de joie. Sa première capture de l'hiver ! Bien que le cheval avait une robe uni, il plaira quand même au colonel du fort. En plus, si c'est vraiment un Indien, c'est encore mieux. C'est un peu comme une sorte de prise de guerre. L'étalon prit au piège me répondit:

-Dis-moi l'esclave de bipèdes, est-ce que tes humains comptent me relâcher un jour ou me faire finir comme toi? Car dans ce cas, se serait fort fâcheux...

L'esclave des bipèdes, il est drôle celui-là ! Je ne savais pas trop quoi répondre à sa question. Si, il est comme je le crois, avec un caractère bien à lui, il risque de finir dans le corral pour faire un rodéo et s'il est toujours aussi têtu, ils le relâcheront. Ou alors, il finira par plier et il deviendra un cheval de soldat. Tout dépendra de lui et des hommes qui l’entourons. De toutes façons, moi c'est pas vraiment mon problème, tout ce que je sais c'est que je pourrais rire de lui dans les deux cas. Je tournai la tête vers lui et lui répondis:

- Tu sais que t'es drôle toi, le sauvageons ! Finir comme moi, ça à du bon, crois-moi ! Mais toi, avec ton air de jument, je ne crois pas qu'ils voudront de toi ! Tu finiras surement au chemin de fer, tu sais, l'endroit où les chevaux finissent leur vie en construisant le ch'min d'fer.


En y réfléchissant bien, il n'était pas si méchant que ça, même que sa compagnie m'amusait. Ce n'est pas tout les jours qu'un cheval qui va perdre sa liberté s'amuse à vous taquiner. Et cet étalons faisait partie des exceptions ! La neige s'accumulait et il était de plus en plus difficile d'avancer. Les nuages masquaient le soleil. Calamity m'arrêta. Pourquoi ? Elle se leva sur les étriers et poussa un long soupir. J'espère qu'elle ne me fait pas le coup qu'on est perdu. A dire vrai, moi, je ne savais pas trop où nous étions. La visibilité diminuait et je ne voyais pas bien plus loin que le bout de mes naseaux. Calamity nous remit en marche, mais je la sentait. Elle crispait les rênes, quelques choses clochait. Je suis presque sur, que nous sommes perdu. Mais peut être pas...

(oki, et court, très court désolé )



1 rose, merci Heïsha
Black storm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Admin ~ Cheval du chef
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: I will always be free ~ [Libre]   Ven 18 Jan - 17:15


Rira bien qui rira le dernier!
Démon & Diesel


Alors que nous nous remettions en marche, les flocons blancs et glaciaux avaient déjà recouverts nos traces si bien que même moi n'aurais pas sut dire d'ou je venais. Les arbres qui commençaient à se courber sous le vent qui devenait de plus en plus fort, la neige soulevée par celui-ci jusqu'à en troubler notre champ de vision, nous annonçaient clairement qu'un blizzard se préparait. Si nous ne rentrions pas rapidement, la neige risquerait par nous prendre de vitesse. L'étalon à la robe sombre me lança, des éclairs que j'interpréterais plutôt comme amicaux dans les yeux :

"Tu sais que t'es drôle toi, le sauvageons ! Finir comme moi, ça à du bon, crois-moi ! Mais toi, avec ton air de jument, je ne crois pas qu'ils voudront de toi ! Tu finiras surement au chemin de fer, tu sais, l'endroit où les chevaux finissent leur vie en construisant le ch'min d'fer."

Chemin de fer chemin de fer, oh bah oui et puis quoi encore? Lui il passait sa vie au service des hommes, à tourner dans une carrière, faire des compétitions, sans cesse à se mesurer aux autres afin de montrer qui est le meilleur. A donner leur maximum pour effectuer des "figures" de dressages qui ne sont même pas jolies, juste pour entendre les autres ainsi que les jument s’extasier sur leur performances. Chez nous, chez les Indiens, nous n'avons pas besoin de ça. Nous ne cherchons pas la compétition mais l'entraide. Les cow-boys ne possédaient que des montures stupides répondant au doigt et à l'oeil, dépourvus de toute liberté, et ils s'en vantent en plus! Pff.
Mais, comparé aux autres, j'aimais bien cet étalon. Aussi étrange que cela puisse paraître, il avait du répondant, j'aimais ça. Je lui répondit dans un sourire ironique :

"Nous verrons cela. Et au fait, le domestique, regardes un peut d'vant toi! Avoue que vous êtes perdus! Ha ha. Moi, je sais où se trouve votre fort, ais je ne t'ne dirais pas un mot! Débrouilles-toi, l'équidé supérieur"

"L'équidé supérieur", cette parole ironique était accompagnée d'un large salut exagéré dont je n'étais pas peut fier. Bien-sur que je savais où se trouvait ce fort de malheur. Mais je voulais voir un peut de quoi l'étalon-dont-je-ne-connaissait-pas-le-nom était capable...


Code by MNIT on Epicode.
Ne pas copier ni redistribuer



Citation :
Hawk, je t'ai perdu,
Par ma faute tu as périt,
Mon âme est fendue,
Jamais plus je ne laisserais tomber un ami.
By Aponi ღ


And a happy new year


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diesel / Black storm

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: I will always be free ~ [Libre]   Lun 21 Jan - 13:00

Par malchance, le vent ne s'arrêtait pas de souffler et la neige tombait continuellement. Avancer était plus difficile qu'avant et le sol n'était plus qu'un majestueux manteau blanc. Je regardais un peu de tous les côtés dans l'espoir de voir un truc qui me serait famillier. Mais rien, ce n'est pas souvent que je sors du fort pendant l'hiver, alors je n'ai pas de point de repère. Ma cavalière par contre, devrait se souvenir du chemin. Mais à ce que je vois, elle ne voit rien et ne sais pas où est ce que l'on va. Tout comme moi ! Je regarda l'indien, il semblait rire de mes dires et même il ne semblait pas s'inquièter de notre situation. Il finit par me répondre:

-Nous verrons cela. Et au fait, le domestique, regardes un peut d'vant toi! Avoue que vous êtes perdus! Ha ha. Moi, je sais où se trouve votre fort, ais je ne t'ne dirais pas un mot! Débrouilles-toi, l'équidé supérieur.

Ce qu'il disait ne m'offusquait pas dutout. Au contraire, il m'amusait grandement. J'étais sur qu'avec lui, je pouvais avoir une relation ''méchant copin'' où on se taquinerait tout le temps. Mais l'heure n'est pas à la rigolage pour le moment. Il avait raison, j'étais, ou plutot, nous étions perdu. Car si nous nous perdons, il se perd aussi. J'étais perplexe, une chose est sur; je n'allais pas rester là à avancer vers je-ne-sais-où. Si l'étalon savait où allez, il me le dira et j'en est bien l'attention. Sauf qu'il à l'air têtu, je vais surement devoir faire un compremi pour le dissuader. Je tourna la tête et lui dis:

-Très bien môsieu, je-sais-tout ! J'avoue que nous sommes égarés. Et comme tu le dis, si tu sais la route, j'aurais grand besoin de ton aide. Je te propose un marcher, tu nous dis le chemin, je vais par accident te relacher. Alors ? Tu sais que si l'on se perd, tu le seras tout aussi, l'indigène.



1 rose, merci Heïsha
Black storm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diesel / Black storm

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: I will always be free ~ [Libre]   Lun 25 Fév - 22:00

upinou !



1 rose, merci Heïsha
Black storm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I will always be free ~ [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I will always be free ~ [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Dominikani libre-echange? Atansyon pa kapon.
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Spirit RPG :: Terre des Cow-boys :: Fort :: Corral-
Sauter vers: